Algérie Expédition dans le Tassili N'Ajjer (A104)

10 jours - 4 à 12 participants
Algérie - Tadrart - Ouan Ahar
Algérie - Tadrart - Ouan Ahar
Algérie - erg Admer
Algérie - erg Admer
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Essendilène
Algérie - Essendilène
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - Ouan Akli
Algérie - Tadrart - Ouan Akli
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tardrart - Tin Abedine
Algérie - Tardrart - Tin Abedine
Algérie - Et Tighighit
Algérie - Et Tighighit
Algérie - Tin Teghert
Algérie - Tin Teghert
Algérie - Tadrart - Ouan Ahar
Algérie - erg Admer
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Essendilène
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - In Djaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - Ouan Akli
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tadrart - In D'jaren Nefertiti
Algérie - Tadrart - oued Bouhamdane
Algérie - Tardrart - Tin Abedine
Algérie - Et Tighighit
Algérie - Tin Teghert

En compagnie de nos amis Touaregs, cette expédition dans le Tassili N'Ajjer nous invite à découvrir cette région du Sahara dont le relief impressionnant a été façonné par l'érosion éolienne. Au programme, canyons vertigineux, gueltas rafraîchissantes, dunes majestueuses, sculptures et forteresses de grès, émouvantes peintures et gravures rupestres.

Points forts

  • L'oued In Djaren s'ouvrant sur les ergs immenses de la frontière libyenne
  • Les camaïeux de rouge et d'ocre de l'erg Tin Merzouga à l'assaut des roches érodées
  • Les dédales de grès envahis par les sables de Tikoubaouine
  • Les gueltas verdoyantes d'Essendilène et d'Iherir
  • La succession de dunes de l'erg Admer
  • Les gravures de Dider et les "Vaches qui pleurent" de Tagharghart
  • Une fenêtre garantie par personne durant les transports

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Alger - Vol en connexion pour Djanet

    Envol à destination de Djanet via Alger (un repas est servi à bord du vol international et à bord du vol national).



    A l'aéroport d'Alger vous devez récupérer votre bagage. Vous sortez ensuite de l'aéroport international pour vous rendre (à pied) à l'aéroport national : prendre à droite (environ 300 m.). Présentez-vous au comptoir Air Algérie de l'aéroport national pour enregistrer votre bagage pour Djanet. Les guichets d'enregistrement se trouvent face à la première entrée.



    Accueil à l’aéroport de Djanet par notre chef d'expédition. Transfert à l'hôtel pour cette première nuit.




    Une tente vous sera remise à l'aéroport de Paris. Pensez à garder une place dans votre sac de voyage ! 
    Si vous partez de province ou de l'étranger cette tente sera envoyée à votre domicile.


  • Jour 2 Djanet - El Beridj

    Djanet n’est plus la petite oasis tassilienne d’antan. Ces dernières années, la ville s’est étendue donnant naissance à plusieurs quartiers. Nous admirons sa palmeraie et ses jardins avant d’arpenter les ruelles du marché pour le traditionnel achat du chèche. Nous terminons notre tour par une visite du musée, abritant des pièces archéologiques de diverses époques préhistoriques. Les bagages chargés, nous partons en direction du sud-est pour atteindre le massif de la Tadrart, fréquenté à toutes les époques du néolithique. Ses oueds, appréciés des pasteurs, abritent de nombreuses traces de leur passage. Contrairement à sa voisine Tamanrasset, il n'aura fallu qu’une dizaine de kilomètres pour trouver un paysage lunaire. Une fois passée la route asphaltée, les initiés ont le sentiment de rentrer à la maison après une longue absence. Les néophytes quant à eux, restent sans voix devant un tel chaos « harmonieux ». Nous explorons la région d’El Beridj, constituée de larges canyons bordés de falaises de grès sombre où nous avons l’opportunité d’admirer nos premières gravures rupestres.
    Dîner et nuit en bivouac dans l’Oued El Beridj.


  • Jour 3 El Beridj - Moul N'Aga

    Nous alternons balades et brefs déplacements en véhicule dans cet univers pittoresque. Traversée d’immenses cirques creusés d’énormes grottes et parsemés d’impressionnantes arches. Le sable s’est infiltré à flanc de falaise, camaïeu de rouge et d’ocre. Nous découvrons en chemin de nouvelles peintures, principalement de l’époque bovidienne : grands chasseurs armés de lances, entourés de leurs chiens, poursuivant un mouflon aux lourdes cornes. Puis, dans les dunes parsemées de pitons qui montent à l’assaut des falaises, nous installons notre bivouac.
    Dîner et nuit en bivouac à Moul N’Aga.


  • Jour 4 Moul N'Aga - In Djaren - Tin Merzouga

    Au même rythme que la veille, nous suivons l’immense canyon d’In Djaren. Ses falaises, sculptées par l’érosion, abritent de nombreuses fresques et gravures rupestres : éléphants, girafes, bovidés de factures diverses. A travers ce labyrinthe, nous progressons vers celle qui est considérée comme la perle de la Tadrart : Tin Merzouga. Culminant à 1 300 mètres de hauteur, elle barre tout l’horizon de ses dunes safran et rouges qui s’illuminent au coucher du soleil. Pour les plus courageux, son assaut est un véritable défi mais la récompense est au bout avec une vue à 360 degrés.
    Dîner et nuit en bivouac à Tin Merzouga.


  • Jour 5 Tin Merzouga - In Djaren - In Djelati

    Comme chaque matin, nous commençons notre journée par une petite balade permettant d’apprécier, dans un silence total, la véritable dimension du désert. Puis, à bord de nos véhicules, nous retrouvons l’oued In Djaren et sa végétation (acacias, roses de Jéricho, jusquiames qui ont poussé lors de la dernière crue) jusqu’à atteindre la cathédrale de Tamezguida et ses immenses arches. Toujours dans le canyon d’In Djaren, nous trouvons de nouvelles gravures et peintures rupestres dont des poissons sur les parois de la Tadrart et la seule girafe assise de tous les Tassilis.
    Dîner et nuit en bivouac à la sortie d’In Djaren, dans les dunes d’In Djelati si le vent le permet.


  • Jour 6 In Djelati - Tikoubaouine

    Nous quittons la Tadrart pour aborder un nouveau moment clef de notre voyage. Au passage, nous admirons un très beau tombeau islamique en forme de trou de serrure. Nous longeons la route goudronnée entre les falaises bleutées de Timras à l’est et les hautes dunes de l’erg Admer à l’ouest. Puis, dans un véritable dédale de rochers en équilibre, nous découvrons Tikoubaouine. Nous y trouvons des arches naturellement formées par l’érosion et les conditions climatiques extrêmes ainsi que quelques peintures rupestres.
    Dîner et nuit en bivouac à Tikoubaouine.


  • Jour 7 Tikoubaouine - Essendilène - Erg Admer

    Ce matin, nous prenons le temps de nous balader dans Tikoubaouine. Le sable s’y est peu à peu infiltré montant à l’assaut des roches. Les dunes aux lignes pures s’adossent à ces roches que l’érosion éolienne a fouillées au cours des millénaires. Notre voyage se poursuit vers Essendilène, un véritable havre de paix du Tassili N’Ajjer. A pied, nous parcourons les derniers kilomètres de cet étroit canyon profondément encaissé entre les falaises de grès, le fond tapissé de tamaris et de lauriers roses. Ce sentier, dissimulé au regard du monde, nous mène dans une ambiance feutrée et colorée jusqu’à la guelta émeraude. Parfaitement abrité par la roche, le point d’eau est toujours présent même après des années de sécheresse.
    Dîner et nuit en bivouac à la sortie de l’oued Essendilène, près des dunes de l’erg Admer.


  • Jour 8 Erg Admer - Dider (Tin Teghert) - Idaren - Iherir

    Nous entamons la montée de l’Akba Tin Taradjeli, pour atteindre le plateau noir et aride. Halte aux gueltas superposées d’Assar avant de gagner le site de Dider (Tin Teghert). Girafes, antilopes couchées, oryx, rhinocéros, bœuf aux arabesques ... Ces œuvres de la période bubaline, témoins de périodes relativement humides, abondent en ces lieux. Pique-nique au balcon d’Idaren. Puis, au grès de nos envies, nous rejoignons à pied ou en véhicule l’oasis insolite d’Iherir, nichée au fond d’un canyon.



    Attention, la promenade depuis les balcons d'Idaren jusqu'à Iherir peut être difficile pour certaines personnes. Il faut d'abord descendre de gros blocs de roche avant d'atteindre le fond du canyon. Prévoir de bonnes chaussures antidérapantes et tenant la cheville, des lunettes de soleil et de l'eau. Il faut compter environ 2h30 de marche pour arriver à Iherir.



    Cette petite oasis possède encore quelques zéribas (huttes en pierre au toit en feuilles de palmier). Elle est aussi connue pour les chants  Tindi  de ses habitantes.
    Dîner et nuit en bivouac à Iherir.


  • Jour 9 Iherir - Tagharghart - Djanet

    Nous quittons Iherir pour redescendre vers l’erg Admer et ses dunes blondes avant de rejoindre Tagharghart et sa fameuse gravure des Vaches qui pleurent. La légende raconte que ces bovidés ont versé des larmes en trouvant leur point d’eau habituel asséché. Retour sur Djanet. Chambres à disposition jusqu'au transfert à l'aéroport.


  • Jour 10 Vols retour

    Vol de nuit entre Djanet et Paris via Alger (petit déjeuner servi à bord du vol Djanet/Alger).




    Vous devez récupérer votre bagage à l'aéroport national, et rejoindre à pied l'aéroport international pour enregistrer votre bagage jusqu'à Paris auprès du comptoir Air Algérie (repas servi à bord du vol international). 




    IMPORTANT : Itinéraire préparé avec des guides touaregs familiers de la région. Le déroulé jour par jour est donné à titre indicatif et peut être modifié en fonction d'éventuelles intempéries ou impondérables.



     



     


Dates et prix

4 / 8 participants9 / 12 participants

Du samedi 31 octobre 2020 au lundi 9 novembre 2020

2095 €1995 €

Du samedi 5 décembre 2020 au lundi 14 décembre 2020

2095 €1995 €

Supplément chambre individuelle : 75 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux et vols intérieurs toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres
  • 4x4, une fenêtre par personne
  • Hôtel 3* à Djanet à l'arrivée et au départ
  • Pension complète, avec cuisinier pour les bivouacs et eau minérale à discrétion
  • Tout le matériel de bivouac
  • Notre chef d’expédition francophone

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Algérie 16 jours

    Les oasis et les sites antiques du nord (A099)

    Quelques points forts :

    • Les sites romains de Djemila, Timgad, Hippone, Tiddis et Tipasa (UNESCO)
    • La vallée du M'Zab et ses villes classées par l'UNESCO : Ghardaïa, Bounoura, Melika, Béni-Isguen, El-Atteuf
    • L'architecture exceptionnelle de El Oued (UNESCO)
    • Le cimetière des rois de Touggourt et les ksours de Temacine et Tamelhat
    • Les gorges encaissées d'El Kantara et de Kherrata
    • Constantine, véritable nid d'aigle surplombant des gorges vertigineuses
  • Algérie 12 jours

    Les oasis du Grand Erg Occidental (A098)

    Quelques points forts :

    • Les principales oasis du Grand Erg Occidental (ksours, foggaras et palmeraies)
    • La sebkha (ancien lac salé) de Timimoun, l'oasis rouge
    • L'ermitage de Charles de Foucauld à Béni Abbès, l'oasis blanche et ses jardins
    • Les gravures rupestres de Hajrat près de l'oasis de Taghit, la perle blanche
    • Les gravures rupestres de Tiout
    • Isabelle Eberhardt et l'oasis d'Aïn Sefra entourée de la beauté naturelle des monts des Ksour
    • Adrar, la porte du Sud, voie d'accès entre Maghreb et Soudan
    • Tamentit, son ksar ancien et ses kasbah, demeures des grandes familles arabes ceintes de remparts et de tours d'argile