Chine Népal Du royaume de Guge au Kailash, mont sacré (A326)

25 jours - 4 à 12 participants
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Gertsé
Chine - Gertsé
Chine - Tibet
Chine - Tibet
Chine - Paryang
Chine - Paryang
Chine - Tibet
Chine - Tibet
Chine - Lhassa - Potala
Chine - Lhassa - Potala
Chine - Ganden - Monastère
Chine - Ganden - Monastère
Chine - Shigatsé - Fort
Chine - Shigatsé - Fort
Chine - Népal
Chine - Népal
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Lac Manasarovar
Chine - Gertsé
Chine - Tibet
Chine - Paryang
Chine - Tibet
Chine - Lhassa - Potala
Chine - Ganden - Monastère
Chine - Shigatsé - Fort
Chine - Népal
Chine - Lac Manasarovar

Cette extraordinaire expédition, à une altitude moyenne d’environ 4 500 m, nous conduit à l’ouest du plateau tibétain, de Lhassa jusqu’au mont Kailash, révéré des croyants bouddhistes, jaïnistes et bön. Roulant à travers déserts, pâturages et ruines de l’ancien royaume de Guge sur des routes magnétiques, nous prendrons à chaque étape le temps d’échanger avec les nomades, pèlerins et bonzes portés par une foi lumineuse.

Points forts

  • Découverte des sites majeurs du Tibet : lac Manasarovar, Gyantsé, royaume de Guge, Tirtapuri,...
  • Quatre nuits à Lhassa, pour s'acclimater et vivre au rythme de la ville
  • Déjeuner et après-midi avec les fermiers de Ganden
  • La beauté du mont Kailash, sommet craint et vénéré
  • Le grand déroulement de "thangka" lors des fêtes de Ganden Serthang (départ du 29 juillet)
  • Prolonger le voyage jusqu'à Kathmandu au coeur d'un paysage et d'une culture autres
  • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Chengdu

    Envol pour Chengdu. Nuit en vol.


  • Jour 2 Chengdu

    Arrivée en fin de journée. Dîner et balade dans cette ville où il fait bon vivre.
    Nuit à l’hôtel de charme Buddha Zen.
     


  • Jour 3 Chengdu - Lhassa

    Le matin, découverte du centre de conservation des pandas. Ces irrésistibles « ours-chats » comme les appellent les Chinois, dont l’espèce s’est retrouvée fragilisée par l’urbanisation, ne vivent que dans cette région du Sichuan, se nourrissant exclusivement d’une variété de bambous endémique. Puis, envol pour Lhassa, capitale du Tibet et cité sainte. Promenade dans le Barkhor, rue commerçante mais également chemin de pèlerinage au cœur de la vieille ville. Puis, flânerie dans la rue musulmane au pied de la mosquée.
    Installation pour 4 nuits à l’hôtel Dekhang, au décor tibétain.
     


  • Jour 4 Lhassa

    Premières visites de Lhassa. Le Lhassa de la dynastie de Yarlung : le Jokhang, le plus vénéré et le plus sacré des temples tibétains, attire les pèlerins de tout le Tibet. C’est un centre de dévotion de jour comme de nuit. Il fut construit au VIIe siècle par le roi Songtsen Gampo.
    Visite du couvent de nonnes Ané Tsang Gung. Après la visite de ce temple fleuri, vous prenez un thé dans le petit restaurant tenu par les nonnes où les pèlerins s’arrêtent pour siroter le thé au lait sucré tant apprécié des habitants de Lhassa et goûter aux momos (raviolis tibétains à la viande).
    Continuation avec la visite du monastère de Séra, l’un des trois grands monastères de l’école Géluk du bouddhisme tibétain. Dans une cour ombragée se tiennent des débats philosophiques animés qui ne manquent pas de surprendre les visiteurs.
    Nuit à l’hôtel Dekhang.



     


  • Jour 5 Lhassa

    Perché au sommet du Potala (résidence céleste d’Avalokiteçvara), c’est un énorme palais-forteresse de 178 m de hauteur qui vous éblouit par ses toits dorés. Le Potala s’admire aussi de l’extérieur. Il faut « circumambuler » lentement le Palais, par moments s’asseoir tout simplement et se laisser envahir par une myriade de détails. Le Potala, construit au XVIIe siècle, renferme de nombreuses chapelles, galeries, bibliothèques et appartements privés. Vue des toits, la cité sainte est inoubliable. Puis, vous vous joignez au cortège des pèlerins pour découvrir les sculptures rupestres de Sangyé Tongku sur le mont Chakpori. Rassemblant plus de cinq mille éléments, elles forment la plus grande collection de ce type au Tibet.
    Visite du Norbulingka, le « parc du joyau », qui fut la résidence d’été des Dalaï-Lamas. Promenade au milieu des arbres, des bassins, des palais et des pavillons.
    Nuit à l’hôtel Dekhang.


  • Jour 6 Lhassa – Ganden – Lhassa (130 km)

    Vous partez pour le monastère de Ganden à 45 km de Lhassa. Ce monastère, fondé par Tsongkhapa en 1409 est le siège principal de l’école Géluk du bouddhisme tibétain. Contrairement à ce qui se passe dans les autres monastères, le titre d’abbé de Ganden (Ganden Tripa) ne se transmet ni par hérédité, ni par réincarnation mais en fonction de l’érudition et de la valeur des candidats. Une promenade autour du monastère permet de profiter plus longuement du magnifique paysage dominant la rivière Kyichu.
    À midi, repas simple dans une famille dans un petit village tibétain entre monde des fermiers et monde des nomades. Vous profitez de cette occasion pour faire connaissance, par l’intermédiaire de votre guide tibétain, et découvrir leur mode de vie. Promenade dans le village et vers leur temple avant de rentrer à Lhassa. Il est possible de rester jusqu'à 19h pour voir la traite des dris (femelles des yacks).
    Nuit à l’hôtel Dekhang.
     



    Départ du 29 juillet 2020 : Vous assisterez pour ce départ aux célébrations bouddhiques du festival de Ganden Serthang au monastère de Ganden, l'un des trois principaux monastères du Tibet. Vous partagerez avec les pèlerins venus de tout le Tibet central, mais aussi de l'Amdo et du Kham voisins, la liesse de cette journée où résonneront trompes et mantras, où offrandes et feux purificateurs créeront une atmosphère unique, avec pour point d'orgue le grand déroulement de thangka, patiemment peint par les moines de Ganden.


     


  • Jour 7 Lhassa – Tsétang (190 km)

    Départ pour Tsétang au confluent du Yarlung Tsangpo (appelé Brahmapoutre sur le territoire indien) et de la rivière Tsangpo. Visite du palais de Yumbu Lakhar, le premier palais des rois de la dynastie Yarlung (VIIe-IXe siècle). Ce bâtiment (aujourd’hui reconstruit) était considéré comme le plus ancien du Tibet. Il surplombe des paysages de cultures dans une vallée grandiose, berceau de la civilisation tibétaine. Visite du vieux temple de Tradruk, principal lieu saint de la vallée de Yarlung.
    Installation à l’hôtel Tsétang pour deux nuits.
     


  • Jour 8 Tsétang – Samye – Tsétang (100 km)

    Route vers Samyé. Vous traversez un magnifique paysage de dunes qui longent les rives du Yarlung Tsangpo (le Brahmapoutre).
    Visite du monastère de Samyé. Premier monastère tibétain, il fut fondé au VIIIe siècle par le deuxième roi religieux Trisong Détsen, qui instaura officiellement le bouddhisme comme religion d’état. Ce monastère est l’un des plus fascinants modèles architecturaux du pays et sa configuration inhabituelle, représentation schématique de l’univers, lui octroie une place plus importante encore. Promenade dans les différentes chapelles de ce mandala en trois dimensions que représente ce monastère.
    Il est possible de profiter de la journée pour monter sur la colline sacrée d’Hépori d’où l’on a une magnifique vue sur le monastère, et faire la kora du monastère (circumambulation rituelle).
    Nuit à l’hôtel Tsetang.


     


  • Jour 9 Tsétang – Gyantsé (350 km)

    Nous longeons le lac Yamdrok dont la couleur turquoise fait basculer l’horizon. Continuation pour Gyantsé (3 900 m), située à la jonction des vallées de Nyang (« le grenier du Tsang ») et de Chumbi qui ouvre la voie vers l’Inde à travers le Sikkim. Elle est dominée par son piton rocheux. Vous vous écartez ensuite de la route principale pour découvrir le monastère de Ralung, un centre majeur des Drukpa Kagyü (branche de l’école Kagyü du bouddhisme tibétain). Enfin l'autoroute de l'amitié continue par le col du Sémé-la pour arriver jusqu’à Gyantsé. Cette ville, située au carrefour de routes commerciales vers l'Inde, le Bhoutan et le Népal, fut une ville de première importance dans l’histoire tibétaine à partir du XIVe siècle. Arrivée à Gyantsé et promenade dans les rues de la vieille ville au pied du fort qui domine fièrement la ville.
    Nuit à l’hôtel Gyantsé.

     


  • Jour 10 Gyantsé – Tashi Lhunpo - Zhikatsé (100 km)

    Visite du monastère de Pelkore Chode et du Chorten. De style newar du XVe siècle, c’est le plus grand chorten du Tibet ; ce monument à chapelles multiples contient d’innombrables peintures murales. Littéralement, il signifie « cent mille images ». Puis, départ pour Zhikatsé. En route, visite du monastère de Zhalu. Construit dans une vallée fertile, ce monastère joua un rôle considérable dans l’histoire religieuse et politique du Tsang. Continuation pour le monastère de Tashi Lumpo. Cet ensemble monastique fait partie des six grandes lamaseries du Tibet. Siège de la lignée des Panchen-Lamas (« grand érudit », deuxième autorité après le Dalaï-lama) au milieu du XVIIe siècle, il abrite aujourd’hui l’incarnation du Jina Amitâbha. Les Jinas, qui sont au nombre de cinq, sont des « conquérants spirituels ».
    Nuit à l’hôtel Gesar.


  • Jour 11 Zhikatsé – Sakya - Lhatsé – Sang Sang (310 km)

    La route qui traverse les hauts plateaux tibétains offre un panorama splendide sur les hauts plateaux de l’Himalaya. Passage de deux cols : Tsuo (4 500 m) et Gyatso (5 200 m). Nous faisons un petit détour pour visiter le monastère de Sakya. La région de Sakya est drainée par trois vallées fluviales majeures. La Trum naît près du monastère et s’écoule au nord-ouest pour rejoindre le Tsangpo. Visite du monastère de Sakya où une importante école du bouddhisme tibétain a été fondée ; en 1244 Godan Khan, le fils de Gengis Khan qui avait conquis le Tibet, investit Sakya Pandita (chef religieux des Sakyapa) du pouvoir religieux sur le Tibet central. Les Sakyapa furent alors les souverains incontestés du Tibet.
    Nuit à l'hôtel, confort très simple.


  • Jour 12 Sang Sang - Tsochen – Gertsé (495 km)

    Importante journée de route à travers le magnifique plateau du Changtang. Vous verrez probablement de nombreux troupeaux d’animaux. Puis vous roulez à travers une longue plaine herbeuse de 10 à 15 km de large, limitée par des collines basses. Des tentes noires surgissent de temps en temps. Vous traversez Daxung, Tung Tso avant d’atteindre Gerze plus modeste encore que Tsochen. Dans cette région d’importants troupeaux de moutons transportent les céréales. Chaque animal porte deux paniers en laine capables de contenir un minimum de 12 kg. Vous vous arrêtez en chemin pour rencontrer des nomades et échanger avec eux par l’intermédiaire de votre guide. Cette route permet aussi d’apercevoir beaucoup d’animaux sauvages : bharal, troupeaux d’ânes sauvages, antilopes et gazelles tibétaines. En chemin vous voyez aussi une exploitation de sel et les sources chaudes de Tagyel Chutse, aussi appelées « sources du roi tigre », avec de multiples petits geysers.
    Nuit à l’hôtel, confort simple.



     


  • Jour 13 Gertsé - Shongba – Ngari (500 km)

    Route pour le village de Shongba. Traversée de hauts plateaux à 5 000 m. Petite promenade au bord d’un très beau lac salé. Vous rejoignez Ngari, à une altitude moyenne de 4 500 m, capitale de la préfecture du même nom et ville la plus haute du Tibet Central. Cette ville est aussi appelée Sengge Khabab en référence à la rivière du même nom qui coule à proximité. Sengge Khabab signifie « sorti de la bouche du lion » en tibétain et devient l’Indus en Inde et au Pakistan.
    Nuit en hôtel 3* norme locale.


  • Jour 14 Ngari – Zamda (Tholing) (260 km)

    Avant d’arriver à Zamda (Tholing) (3 660 m d'alt.), vous entrez dans un étonnant réseau de canyons aux couleurs superbes et vous traversez la Sutlej. Près de Tholing, en haut d’une crête, les ruines d’un château se marient si bien à ce paysage fantaisiste qu’il est presque impossible de dire que cet édifice est le fruit de la main de l’homme. Il est surprenant que les merveilles de ces canyons tibétains étendus sur des centaines de kilomètres carrés soient demeurés ignorés du monde.
    Visite du monastère de Tholing, situé au centre de la ville, le plus important du Tibet occidental, l’un des premiers monastères tibétains (996). Son influence s’étendit du Cachemire à l’ouest jusqu’à l’Assam à l’est. Bien qu’endommagé, il vaut sans conteste une visite. Les peintures murales survivantes (XVe et XVIe siècle), sont très proches de celles des chapelles de Tsaparang. Exécutées dans le style de Guge, elles constituent une synthèse splendide des styles cachemiri et népalais. Tholing et Tsaparang sont les seuls lieux du Tibet à détenir une collection significative de cette forme artistique particulière. Dans le monastère, visite de la chapelle Yeshe Ö, du Dukhang, du Lhakhang Karpo « chapelle blanche », les murs du vaste hall sont couverts de peintures splendides des XIVe et XVe siècle. Celles du mur droit sont en excellent état.
    Construit au début du XIe siècle par le roi de Guge, Tholing reflète la prospérité du royaume du Tibet occidental, visible à la grande quantité de bois de construction importé d’Inde.
    Nuit à l’hôtel, confort simple.



     


  • Jour 15 Zamda – Tsaparang – Zamda (30 km)

    Tsaparang, ancienne capitale du royaume de Guge, s’étale sur toutes les pentes et le sommet d’une crête bordée au nord par la rivière Sutlej. Des montagnes l’entourent à l’est, au sud et à l’ouest, formant une fortification naturelle imprenable. La crête est entièrement recouverte de temples, de chortens, de maisons et d’habitations troglodytiques, plus ou moins en ruines.  Les vestiges du château royal et de ses temples se dressent au sommet, comme taillés à même la masse d’un pic monolithique isolé. C’est un spectacle à couper le souffle. Réceptacle de stupéfiantes peintures murales et de statues exécutées dans le style du Tibet occidental, Tsaparang est un des centres artistico-historiques les plus importants du Tibet. Le Lhakhang Karpo et le Lhakhang Marpo abritent de resplendissantes œuvres d’inspiration cachemirienne rendues dans le style artistique local. Visite des deux temples, du palais que l’on atteint après une montée assez difficile…
    Nuit à l’hôtel, confort simple.


  • Jour 16 Zamda – Tirtapuri (250 km)

    Route pour Tirtapuri. En chemin, Visite des sites de Dungkar* et de Piyang* dont les peintures murales des grottes sont probablement les plus anciennes de la région, avec un style artistique évoquant les peintures de Dunhuang sur la route de la soie. Continuation pour Tirtapuri. Le site vient au 3e rang des sites de pèlerinage les plus saints du Tibet occidental, juste après le Mont Kailash et le lac Manasarovar. Cet endroit, sanctifié par Guru Rinpoche, était réputé pour ses sources chaudes médicinales (possibilité de se baigner dans les sources chaudes, baignade payante, environ 60 RMB par personne). La « circumambulation » ou kora du Tirthapuri prend 1h.
    Nuit dans l’auberge du monastère, confort très simple. Dortoirs de 3 à 8 lits, toilettes tibétaines à l’extérieur.

    *Visite possible sous réserve de l’obtention du permis de visite par les autorités locales.



     


  • Jour 17 Tirtapuri – Mont Kailash - Darchen (60 km)

    Vous traversez le plateau tibétain jusqu’au Mont Kailash et Darchen. Le Mont Kailash est hautement sacré pour les bouddhistes mais aussi pour les bönpos (pratiquants de l’ancienne religion du Tibet) et pour les hindous. Continuation vers Darchen, petit village au pied du Mont Kailash (4 560 m).
    Nuit à l’hôtel Sacred Mountain Holy Lake.




     


  • Jour 18 Darchen - Lac Manasarovar – Paryang (180 km)

    Le lac sacré de Manasarovar (4 588 m) est le lac le plus célèbre et le plus saint d’Asie. « Quiconque voit son corps touché par la terre de Manasarovar, quiconque se baigne en lui, ira au paradis de Brahma. Quiconque boit son eau gagnera les cieux de Shiva et sera libéré des péchés de cent naissances. Même une bête portant le nom de Manasarovar ira au paradis de Brahma. Ses eaux sont comme des perles. », écrivit au IIIe siècle le poète hindou Kalidasa.
    Le spectaculaire environnement du Manasarovar, coincé entre deux hautes chaînes neigeuses, est un des plus extraordinaires du Tibet. Ce lac de 412 km2 est le lac d’eau douce le plus élevé du monde ; ses eaux bleues saphir dans lesquelles se reflètent les pics enneigés et les nuages blancs offrent un spectacle éblouissant difficile à décrire.
    Visite de Chiu Gompa et continuation pour Paryang.
    Nuit à l’hôtel, confort simple.


     


  • Jour 19 Paryang – Saga (340 km)

    Départ pour Saga à travers les paysages de montagnes offrant de belles vues sur la chaîne de l’Himalaya. En chemin, vous ferez quelques arrêts pour marcher un peu au cœur de ces paysages parfois désertiques, avec quelques passages où s’étendent de belles dunes de sable ou de steppes blondes.
    Nuit à l’hôtel Xibu.



     


  • Jour 20 Saga – Kyirong (190 km)

    Route vers la ville-frontière de Kyirong, nouvelle porte d’entrée vers le Népal tout proche. En chemin, vous visitez un joli petit monastère perdu dans cette région peu visitée. D’autres arrêts sont prévus pour se dégourdir les jambes et marcher un peu au cœur de ces paysages de montagnes et de lacs, qui deviennent un peu plus verdoyants à mesure que l’on descend vers le sud et que l’on va à la rencontre de la mousson d’été qui forge déjà le paysage.
    A l’arrivée à Kyirong, promenade dans la ville pour sentir l’atmosphère déjà népalaise de cette bourgade très vivante. 
    Nuit à l'hôtel, confort simple.



     


  • Jour 21 Kyirong – Frontière Népalaise – Kathmandu (185 km)

    Journée de route pour rejoindre Kathmandu, la capitale népalaise. Après une heure de trajet, vous atteignez la frontière. Le passage de la frontière prend environ 2 heures. Il vous faudra sortir du véhicule et traverser le pont sur la rivière Trishuli à pied (15 mn de marche environ). Vous continuez la route pour Kathmandu en longeant de magnifiques paysages de parcs nationaux où la dense végétation contraste avec l’aridité tibétaine et marque déjà une culture diverse.
    Nuit à l’hôtel Manaslu.
     


  • Jour 22 Kathmandu – Bouddhanath – Monastère de Kopan (75 km)

    Visite de Bouddhanath (VIe siècle), le plus grand stupa du Népal, lieu de pèlerinage bouddhiste mais également centre des réfugiés tibétains. Les yeux de Bouddha peints aux quatre points cardinaux semblent poser un regard éternel sur les hommes. Aux alentours de ce grand stupa se trouvent une quinzaine de monastères tibétains parmi lesquels vous visiterez le monastère de Sheshen où vit Mathieu Ricard une grande partie de l'année.  Puis, continuation pour Kopan, grand centre monastique tibétain, situé sur une colline dominant la ville de Kathmandu, où viennent méditer des voyageurs venus du monde entier. On y visite le centre de méditation et la nonnerie tibétaine où vivent environs 100 nonnes. Vous assisterez aux cérémonies de soirée et du matin le lendemain.
    Nuit au monastère en chambres confortables avec salles de bains privées.



     


  • Jour 23 Monastère de Kopan – Bhaktapur (30 km)

    Après un lever matinal et un temps de méditation pour ceux qui le souhaitent, départ à pied par un beau sentier à travers les bois puis route pour Bhaktapur, la ville la plus ancienne et la plus belle de la vallée de Kathmandu. Elle a été fondée au XIIe siècle par le roi Ananda Deva Malla, et dominait alors le Népal. C'est un dédale de ruelles qui ont conservé un caractère médiéval, entrecoupées de places aux monuments somptueux. La ville a gardé des aspects de gros bourg campagnard avec ses potiers, tisserands et autres métiers traditionnels.
    Nuit à la Shiva Guesthouse.


  • Jour 24 Bhaktapur – Vols retour

    Après une promenade matinale dans la ville pour observer les cérémonies d’offrandes dans les temples, les marchés aux légumes et aux fleurs dans les ruelles anciennes, départ pour l’aéroport pour prendre vos vols internationaux. Nuit en vol.


  • Jour 25

    Arrivée à destination.


Dates et prix

4 / 7 participants8 / 12 participants

Du lundi 10 mai 2021 au jeudi 3 juin 2021

Fête de Saga Dawa au Kailash

7895 €7195 €
4 / 6 participants7 / 8 participants

Du lundi 30 août 2021 au jeudi 23 septembre 2021

7695 €6995 €

Supplément chambre individuelle : 995 €

Nos prix comprennent :

  •  Vols internationaux et vol intérieur, toutes taxes comprises
  •  Transports terrestres en minibus, une fenêtre par personne
  •  Hôtels de très simples à 3* supérieures, auberge et monastère
  •  Pension complète, une boisson comprise par repas (thé ou eau minérale)
  •  Notre guide francophone à Chengdu
  •  Nos guides-accompagnateurs francophones auTibet et au Népal
  •  Toutes visites et excursions

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Chine 22 jours

    Minorités du Yunnan, sur la route du thé et des chevaux (A471)

    Quelques points forts :

    • Les principaux sites du Yunnan : Dali, Yuanyang, Kunming, Shangri-La, Gorge du Saut du Tigre,...
    • Découverte de la forêt de pierre noire de Naigu et Lijiang, classés à l'UNESCO
    • Rencontre avec les peuples miao, yi, bai, naxi, hani, lisu : marchés, musiques, danses
    • L'hôtel Songtsam Retreat à Deqen et ses vues à couper le souffle sur le Kawa Karpo (6740 m)
    • Partager une fête, une cérémonie avec les habitants à chaque départ
    • L'hôtellerie de charme tout au long de votre voyage
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Chine 18 jours

    Bouddhas et Lamas, de Leshan à Yading (F308)

    Quelques points forts :

    • Une découverte active des marches himalayennes : treks, balades à cheval, taiji, kung fu... 
    • Le Grand Bouddha de Leshan, émouvant géant de roche
    • Le cours de taiji au sommet du mont Emei, quand le soleil se lève sur la vallée
    • Les villages qiang et leurs mystérieuses tours de pierre
    • Les deux jours de trek à cheval et la nuit chez les nomades de Lhagang
    • Les randonnées dans la Réserve Naturelle de Yading, pour prendre le temps de la découverte
    • L'expérience inoubliable de la "caravane chic" à Gyeltang, pour terminer le voyage en beauté
  • Chine - Kirghizstan - Ouzbékistan - Turkménistan - Iran - Turquie 50 jours

    De Xian à Istanbul sur la Route de la Soie (C312)

    Quelques points forts :

    • Revivre l'Histoire à travers une grande traversée inédite, par la route, le train, rarement l'avion
    • Xian, Kashgar, Samarkand, Téhéran, Istanbul... voir ou revoir ces cités mythiques en un seul voyage
    • Comprendre à travers musées et sites religieux la diffusion du bouddhisme, de l'islam, du nestorianisme, du manichéisme...
    • Tisser des liens avec les populations locales, dont les visages nous parlent encore de la rencontre des civilisations
    • Arpenter déserts, montagnes et steppes, comme les voyageurs d'antan
    • Egayer ses papilles de saveurs mêlées : de la cuisine chinoise impériale à la cuisine méditerannéenne, d'infinies variations autour des épices
    • Ravir son regard d'un artisanat aux mille couleurs : soies, tapis, tissages, pierres rares, curiosités locales, à glaner dans les souqs et les bazars
    • Imaginer et entrevoir ce que seront demain les Nouvelles Routes de la Soie : rêve grandiose d'échanges eurasiatiques ou fiasco grandiloquent? 
  • Chine 21 jours

    La Chine et la mer (A470)

    Quelques points forts :

    • Des villes côtières et des îles méconnues : Yantai, Penglai, Changdao, Meizhou, Kinmen...
    • Le palais d'Eté, la Cité Interdite de Pékin, les tulous hakkas du Fujian (UNESCO)
    • Tianjin, joyau colonial aux bâtisses XIXe, et sa bibliothèque futuriste
    • Fuzhou, Quanzhou, Xiamen, ports fourmillants qui racontent une Histoire tumultueuse
    • La rencontre avec la figure vénérée de Mazu 
    • Des hôtels choisis avec soin : boutique ou charme, auberges de caractère, palaces historiques
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Chine 19 jours

    Yunnan de l'Ouest, le long de la Salouen (A472)

    Quelques points forts :

    • Un itinéraire inédit, au coeur de vallées préservées
    • Baoshan, l'un des plus beaux villages de la route du thé et des chevaux
    • Les villages perdus de la région de Bingzhongluo, que l'on découvre à pied
    • La région volcanique de Tengchong et ses délicieuses sources chaudes
    • La rencontre avec les différentes éthnies : Dulongs, Was, Bais, Lishus, Nus, Tibétains
    • A chaque étape, des hébergements choisis avec soin, les meilleurs possibles
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Chine 23 jours

    Nomades et pèlerins de l'Amdo et du Kham (C372)

    Quelques points forts :

    • Un voyage qui embrasse tous les grands sites (Yadzi, Langmusi, Labrang,...)
    • Des rencontres avec les Tibétains : fermiers, nomades, religieux, entrepreneurs sociaux
    • 4 nuits chez l'habitant : 2 en auberge familiale, 1 dans un petit village et 1 en camp de nomades
    • Des promenades au coeur de paysages somptueux, dont les pâturages de Golok
    • Un guide tibétain pour faciliter les échanges avec les habitants
    • La présence d'une accompagnatrice française spécialiste de la culture tibétaine
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Chine 23 jours

    Une nouvelle Route de la Soie (A396)

    Quelques points forts :

    • Une nouvelle Route de la Soie à bord de TGV très confortables
    • Les grottes de Mati, Mogao, Bezeklik et Kizil, joyaux de l'art bouddhique
    • L'expédition en 4x4 dans le désert de Badain Jaran 
    • La rencontre avec les Dolans, musiciens-chamans du Taklamakan
    • La route vers le Pakistan, la mythique Karakoram Highway
    • Le grand bazar du dimanche à Kashgar
    • Une fenêtre garantie par personne dans le minibus et le 4x4
  • Chine 21 jours

    Zhejiang - Hunan - Guizhou - Guangxi (A485)

    Quelques points forts :

    • Les plus beaux sites de la Chine du Sud (Xianju, Furongzhen, Kaili, Zhaoxing, rivière Li,...)
    • Les Diaolou de Kaiping, classés à l'UNESCO
    • La grandiloquence de Zhangjiajie : paysages de rêve et ouvrages d'art vertigineux
    • La culture vivace des ethnies tujia, dong, miao, yao (langues, costumes, habitat)
    • Les nuits au coeur des plus belles rizières de Chine : Jiabang et Longji
    • Des petits hôtels de charme tout au long du voyage
    • Une fenêtre garantie par personne dans le minibus
  • Kazakhstan Chine Kirghizstan 20 jours

    Pistes caravanières sur la Route de la Soie (C311)

    Quelques points forts :

    • Une partie de la Route de la Soie et ses principaux sites : Almaty, Tourfan, Urumqi, Kashgar, Tash Rabat,...
    • L'ancienne ville de Bexbalik (Beiting), classée à l'UNESCO
    • Karakol à l'extrémité orientale de l'Issy Kul et ses bâtiments d'époque coloniale
    • La rencontre avec les Mongols de Bole, les brodeuses de Mori, les nomades ouïgours et kirghizs
    • Deux nuits sous yourte et une nuit chez l'habitant
    • Une fenêtre garantie par personne dans le minibus 
  • Corée du Nord Corée du Sud Chine 26 jours

    Regards géopolitiques (G002)

    Quelques points forts :

    • Voyage dirigé par Patrick Maurus, professeur émérite de langue et de littérature coréenne à l'INALCO
    • La ville traditionnelle de Kaesong (UNESCO) et les tombes de Koguryo (UNESCO)
    • La forteresse Hwaseong, bijou d'architecture militaire (UNESCO)
    • Le parc des Tumuli de Daereungwon (Gyeongju), unique au monde (UNESCO)
    • Le parc des dolmens de Gochang (UNESCO), le temple Haeinsa (UNESCO)
    • Le village fortifié de Naga (époque Joseon) et les villages traditionnels de Hahoe et Yangdong (UNESCO)
    • Les académies confucéennes de Andong, de Daegu et de Jeongeup
    • La baie de Suncheon, inscrite à l'inventaire de la Convention de Ramsar