Chine Nomades et pèlerins de l'Amdo et du Kham (C372)

23 jours - 5 à 8 participants
Chine-KHam-Nomades
Chine-KHam-Nomades
Chine-Amado-Labrang
Chine-Amado-Labrang
Chine-Amado-Aba-Tibetains
Chine-Amado-Aba-Tibetains
Chine-Amdo-Nangchen
Chine-Amdo-Nangchen
Chine-Kumbum
Chine-Kumbum
Chine-Nomade-Amdo
Chine-Nomade-Amdo
Chine-Qinghai
Chine-Qinghai
Chine01
Chine01
Chine02
Chine02
Chine03
Chine03
Chine-Qinghai-Nomades-Paysages
Chine-Qinghai-Nomades-Paysages
Chine-KHam-Nomades
Chine-Amado-Labrang
Chine-Amado-Aba-Tibetains
Chine-Amdo-Nangchen
Chine-Kumbum
Chine-Nomade-Amdo
Chine-Qinghai
Chine01
Chine02
Chine03
Chine-Qinghai-Nomades-Paysages

L'âme du Tibet d'autrefois subsiste encore dans les provinces de l’Amdo et du Kham. Nous arpentons, à plus de 3000m d'altitude, routes et chemins au coeur de paysages de toute beauté : forêts de conifères, vallées aux torrents limpides, steppes d'altitude... Apparaissent, au fil de nos pérégrinations, monastères lamaïstes aux toits d'or, villages suspendus et camps de nomades. Ce voyage en profonde immersion nous mène à la rencontre des nomades, fermiers et pèlerins, tous portés par une foi indéfectible.

Points forts

  • Un grand voyage qui embrasse les sites les plus significatifs de l'Amdo et du Kham (Yadzi, Labrang,...)
  • Des rencontres avec les Tibétains : fermiers, nomades, religieux, entrepreneurs sociaux
  • 2 nuits chez l'habitant : dans un petit village et dans un camp de nomades
  • Des promenades au coeur de paysages somptueux, dont les pâturages de Golok
  • Un guide tibétain pour faciliter les échanges avec les habitants
  • La présence d'une accompagnatrice française spécialiste de la culture tibétaine

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Vol pour Xining

    Envol pour Xining via Pékin (Beijing). Nuit en vol.


  • Jour 2 Xining (2275 m)

    Arrivée et accueil par notre guide tibétain et notre accompagnateur. Installation à l'hôtel puis départ pour la visite du monastère de Kumbun Jampaling (Ta'Er Si en chinois), dédié à Tsongkapa, le fondateur de la secte des Bonnets Jaunes. Ce monastère date de l’époque Ming et associe l’architecture han et tibétaine. Alexandra David-Neel résida dans cette lamaserie qui s’étend sur 40 hectares et abritait autrefois 2000 moines. Nuit à l'hôtel San Want.


  • Jour 3 Xining - Trika (2000 m - 120 km - 1h45)

    Visite du musée de la culture et de la médecine tibétaine. Ce grand musée présente une exposition de thangkas et de matériel relatif à la médecine traditionnelle tibétaine. A l’étage supérieur on admire une remarquable thangka de 618 m de long, illustrant de façon systématique, détaillée et artistique la plupart des composantes de la culture tibétaine. L’après-midi, route vers Trika (Guide en chinois) et promenade le long du Fleuve Jaune. Nuit à l’hôtel Jing Yue Ge.


  • Jour 4 Trika - Achung Namdzong - Yadzi (2400 m - 230 km - 4h)

    Route vers le site d'Achung Namdzong (3 000 m d’altitude), l'un des trois sites les plus sacrés de l'Amdo. C'est dans les ermitages de ce site que se sont réfugiés les trois moines venus du Tibet Central qui ont permis la préservation de la tradition monastique bouddhiste. Visite de Samten Chöpelleng, la plus importante nonnerie de tradition Nyingma de l’Amdo. A proximité nous montons sur une montagne (2 h de marche aller-retour sur de bons escaliers en bois). Nos efforts seront largement récompensés par la magnifique vue dont l'on jouit au sommet. L’après-midi, continuation pour Chentsa (Jianzha en chinois) où nous admirons la grotte de Lodorjé-drak où Lhalung Pelgyi Dorjé est allé en retraite après l’assassinat du roi Langdarma au IXe siècle. Nous nous rendons ensuite à Yadzi (Xunhua en chinois) région habitée par des Tibétains et des Salars. Les Salars étaient à l’origine un peuple de religion musulmane venu d’Asie centrale par la Route de la Soie. Ils se sont installés dans cette région et se sont mariés avec des Tibétaines. Nuit à l'hôtel Buhala.


  • Jour 5 Yadzi (160 km - 2h30)

    Le matin, nous découvrons les activités qui rythment le quotidien des fermiers tibétains et participons, si nous le souhaitons, aux travaux des champs et autres tâches quotidiennes. L’après-midi, promenade jusqu’au petit monastère du village, plus haut dans la vallée. Une petite excursion est proposée pour voir le stupa de Dowi dont la légende raconte qu’il est apparu spontanément, bâti par les 500 arhats (êtres ayant atteint le nirvana).
    Nuit à l’hôtel Buhala.


  • Jour 6 Yadzi - Repgong ( 2600 m - 120 km - 2h)

    Découverte du lieu de naissance du 10e Panchen-Lama (la deuxième lignée de réincarnations la plus importante après celle des Dalaï-Lamas). Nous visitons sa maison, une belle demeure traditionnelle de fermiers de l’Amdo, et le grand stupa à proximité. Route vers Repgong (Tongren en chinois), une région particulièrement réputée pour ses écoles de peinture de thangkas (peintures religieuses) qui ornent la plupart des monastères de l’Amdo. L’art de Repgong a été inscrit en 2009 au patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO. Nous arrivons dans un petit village typique de la région de Repgong où nous serons hébergés dans une auberge ouverte par une famille du village. Promenade dans le village avant le dîner. Nuit à l'hôtel.



    Départ du 07 août 2020 : Les jours 06 et 07, vous assisterez au fêtes agraires de Repgong. Ces fêtes témoignent de la vitalité et de l’importance des traditions et croyances pré-bouddhiques dans la culture tibétaine. La nature est habitée d’esprits avec lesquels il est important de maintenir de bonnes relations. Ces fêtes sont destinées principalement aux esprits locaux pour s’assurer leur bienveillance. A cette occasion, le peuple entre en contact direct avec sa divinité tutélaire, par l’intermédiaire d’un oracle qui entre en état de transe. C’est un moment important de la vie des fermiers tibétains qui les relie entre eux et avec la nature dans une atmosphère joyeuse si caractéristique des Tibétains.


  • Jour 7 Repgong

    Visite du monastère de Rongbo au sud de la ville. D’abord construit au XIVe siècle par le maître Lama Samten Rinchen, émissaire de Drogön Chögyel Pakpa, il a été reconstruit au XVIe siècle par Lama Kelden Rinchen de l’école Géluk. Le monastère de Rongbo est maintenant un important monastère auquel 35 autres monastères de la région sont reliés.
    Visite d’un petit musée créé par l’une des meilleures écoles de peinture de thangkas de Repgong. C’est l’occasion de se familiariser avec les techniques, les styles et le sens religieux de cet art. Nuit à l'hôtel.


  • Jour 8 Repgong - Labrang ( 2900 m - 170 km - 4h)

    Le matin, vous prenez une jolie route qui vous mène jusqu'à Labrang (Xiahe en chinois) en traversant des petits villages de fermiers, des vallées boisées et de riches pâturages (nous nous arrêtons en route pour profiter du paysage). En chemin, nous visitons la maison de Gendün Chöpel (1903-1951), moine, érudit et poète sulfureux, considéré comme l'un des intellectuels tibétains les plus importants du XXe siècle qui tenta d'ouvrir le Tibet sur le reste du monde et de faire évoluer la pensée tibétaine vers une forme de modernité, sans véritablement y parvenir alors. Nous déjeunons dans une famille de nomades et visitons le monastère de Tsézhik de tradition bön (religion antérieure au bouddhisme). Nuit à l'hôtel Sangpei Dongzhu.


  • Jour 9 Labrang

    Visite du monastère de Labrang Tashikhyil, le plus grand complexe monastique de l’Amdo. Il fut fondé en 1709 par le premier Künlhyen Jamyang Zhépa, considéré comme une émanation du maître de Tsongkhapa, le fondateur de l’école Géluk. Nous découvrons également l’imprimerie du monastère où nous observons la méthode traditionnelle d’impression utilisant des blocs de bois gravés. Les textes sacrés ainsi imprimés seront utilisés dans les monastères des alentours. Nous aurons ensuite le loisir de nous promener autour du monastère avec les pèlerins, dans les villages et sur les collines environnantes. Nuit à l’hôtel Ani Gulha.


  • Jour 10 Labrang - Taktsang Lhamo (Langmusi) (3300 m - 270 km - 5h)

    Ce matin, nous découvrons tout d’abord un atelier de fabrication de textiles de luxe en poil de yack tissé par des nomades tibétains. Nous nous rendons ensuite à Tsö (Hezuo en chinois) pour visiter Serkhar Gutok (littéralement « le château doré aux 9 étages »). Ce bâtiment commémore un épisode de la vie de Milarépa, le plus célèbre des yogis tibétains. Ses neuf étages présentent les statues d’un grand nombre d’éminents personnages historiques, laïcs et religieux tibétains, disposés par étage selon la tradition du bouddhisme qu’ils ont enseignée.
    Nous poursuivons notre route vers Taktsang Lhamo (Langmusi en chinois), une petite ville tibétaine avec deux monastères mis en valeur par un joli cadre de montagnes, forêts et pâturages qui l’entourent. Nuit dans la guesthouse Trachung Ecolodge.


  • Jour 11 Taktsang Lhamo - Camp de nomades (3400 m - 120 km - 2h)

    Le matin, visite du monastère de Kirti de l’école Géluk. Derrière, se trouvent deux grottes, la grotte du Tigre (Taktsang signifie repaire du tigre en tibétain) et la grotte sacrée de Palden Lhamo (divinité féminine, protectrice du Tibet). Il est dit que Padmasambhava, le grand maître bouddhiste qui permit l’introduction du bouddhisme au Tibet, vint bénir ce lieu mais les habitants n’osaient pas s’en approcher à cause de la présence de tigres. Bien plus tard, Kirti Rinpoché, élève de Tsongkhapa, le fondateur de l’ordre Géluk, fit partir le tigre, permettant ainsi aux pèlerins d’accéder à ce site sacré et d’y rendre hommage à Palden Lhamo. Un peu plus loin, un chemin pénétrant dans un joli petit vallon encaissé débouche sur une prairie au-dessus de laquelle tournoient aigles et vautours. Après le déjeuner, départ par la route vers les vastes espaces des pasteurs nomades de l’Amdo (1 h de route), puis vous poursuivez à pied (environ 2 h de marche) vers un campement de nomades où vous accueille une famille. Vous discutez avec eux par l’intermédiaire de votre guide tibétain pour faire plus ample connaissance et mieux comprendre leur mode de vie et leur culture. Vous vous promenez dans les pâturages et découvrez la vie sauvage omniprésente (renards, antilopes, grues à col noir…). Dîner simple cuisiné par les nomades. Nuit en camp, sous tente, chez les nomades.


  • Jour 12 Camp de Nomades - Ngawa (3300 m - 220 km - 4h30)

    Lever matinal pour assister à la traite des dris (femelles des yacks) et participer si nous le souhaitons aux travaux de notre famille d’accueil (allumer le poêle, ramasser et stocker les bouses de yacks, amener les yacks aux pâturages, préparer les repas…). Après le déjeuner, nous rejoignons la route à pied (2 h de marche) au coeur des somptueux paysages de pâturages, de montagnes et de forêts où nous attend notre véhicule pour poursuivre notre route vers Ngawa (Aba en chinois), en pays Qiang. Nuit à l’hôtel Duomei.


  • Jour 13 Ngawa (20 km - 30mn)

    Nous découvrons Ngawa, une belle région de culture tibétaine et qiang, dotée d’une multitude de temples et monastères de diverses traditions spirituelles. Nous découvrons en particulier les monastères de Ngakzhing et de Topgyel de tradition bön (religion tibétaine antérieure au bouddhisme) et le monastère de Setenling de tradition Jonang du Bouddhisme tibétain (une tradition bouddhiste éradiquée du Tibet Central au XVIIe siècle et qui s’est réfugiée en Amdo).
    Nuit à l'hôtel Duomei.


  • Jour 14 Ngawa - Machen (3450 m - 290km - 4h)

    Le matin, nous pénétrons dans la région de Golok, une vaste région de nomades avec des pâturages à perte de vue. En chemin nous visitons le monastère de Taklung, dominé par une grande statue de Padmasambhava de 20 m de haut, puis nous découvrons au loin la montagne sacrée Nyenpo Yutsé (5 369 m) qui selon la légende est le lieu d’origine du peuple des Goloks.
    Nourris par l'esprit de cette montagne sacrée aux étranges pouvoirs, les Goloks furent longtemps redoutés des explorateurs et autres voyageurs de passage. Considérés comme plutôt farouches et hostiles aux influences extérieures, les Goloks portèrent longtemps l'empreinte de cette aura dangeureuse. Arrivée dans l’après-midi à Machen (Dawu en chinois) capitale de la préfecture de Golok. Nous nous promenons au centre-ville, au marché où se retrouvent les nomades de la région et au monastère en périphérie de la ville.
    Nuit à l’hôtel Nianboyuze.


  • Jour 15 Machen - Matö (4200 m - 280 km - 4h)

    Nous partons de bon matin en direction d’Anyé Machen, deuxième montagne sacrée de Golok, dont le sommet culmine à 6 282 m. La divinité que représente cette montagne, Machen Pomra, est vénérée par les bouddhistes comme par les Bonpös (personnes pratiquant l’ancienne religion du Tibet). De nombreux pèlerins font la kora de cette montagne (circuit de pèlerinage autour de la montagne), à pied ou en se prosternant. Si les conditions le permettent, nous irons à la découverte d’un site de funérailles célestes (1h de marche aller-retour) et visiterons le petit temple au pied de ce site. Arrivée dans l’après-midi à Matö (Maduo en chinois), la ville la plus proche d’Anyé Machen. Nuit à l’hôtel Maduo.


  • Jour 16 Matö - Jyekundo (3680 m - 380 km - 6h)

    Nous pénétrons aujourd'hui dans l'ancien royaume du Kham et quittons l'Amdo après une longue route. C'est en passant par les deux lacs de Ngoring et Kyaring (si les autorités le permettent), considérés comme la source du Fleuve Jaune, que nous dirons au revoir à l'Amdo et ses vallées profondes pour entrer dans les pâturages du Kham qui s'allongent à l'infini. Nous continuons en direction de Jyekundo (Yushu en chinois), devenu un important centre de la région du Kham. Nous faisons un arrêt au monastère de Karnang de tradition Géluk du bouddhisme tibétain, avant d'arriver à Yushu où nous nous installons à l'hôtel.
    Nuit à l'hôtel Yushu Wangfu.


  • Jour 17 Jyekundo (40km - 1h)

    Visite du site de Gyanak Mani, un impressionnant ensemble de pierres « Mani », initié à la fin du XIIIe siècle par Gyanak Tulku, la première réincarnation du lama du monastère de Jyekundo. Il constitue le plus grand rassemblement de pierres « Mani » au Tibet, pierres sur lesquelles sont gravées des mantras, formules sacrées au symbolisme complexe dont le plus connu est « Om Mani Padme Hong » d’où le nom de « Mani ». Prononcer, écrire, graver et regarder des mantras s’accompagne, dans l’esprit des Tibétains, d’une prière pour le bien de tous les êtres.
    L’après-midi, nous nous rendons au village de Ganda où se trouvent les bureaux de « Grands Fleuves du Pays des Neiges » une association tibétaine de protection de l’environnement. Nous découvrons leurs activités et en particulier ce qu’ils font pour protéger les sources dans la province du Qinghai (visite de cette association sous réserve). Nuit à l’hôtel Yushu Wangfu.


  • Jour 18 Jyekundo - Nangchen (3700 m - 160 km - 4h)

    Départ vers la région de Nangchen qui fut l’un des 5 royaumes indépendant du Kham, un centre important d’activités commerciales et religieuses. Dans l’esprit des Tibétains, la région de Nangchen évoque une terre sacrée où se sont épanouis de grands maîtres, érudits et yogis qui sans relâche diffusent les enseignements du bouddhisme pour le bien de tous les êtres.
    Arrivée dans la ville de Sharda (Xiang Da en chinois), capitale de la préfecture de Nangchen et visite d’une nonnerie de tradition Géluk du Bouddhisme tibétain. Nuit à l’hôtel Ake.


  • Jour 19 Nangchen (250 km - 5h)

    Visite du Stupa Ashoka qui contient des reliques du Bouddha historique. Nous nous rendons ensuite au monastère de Gar perché sur une montagne à 3 900 m d’altitude avec une magnifique vue sur les montagnes et les pâturages environnantes. En chemin nous aurons l’occasion de visiter une exploitation de sel. Nuit à l’hôtel Ake.


  • Jour 20 Nangchen - Chez l'habitant (270 km - 5h)

    Visite d’un ou deux petits villages des environs de Nangchen et des monastères à proximité pour découvrir le mode de vie des villageois du Kham, rythmé par les actes de dévotion, l'agriculture dans les petites vallées verdoyantes et l'élevage. Nuit chez l’habitant au village.


  • Jour 21 Nangchen - Jyekundo (160 km - 4h)

    Route de retour vers Jyekundo et visite du temple de Nampa Nangze (aussi appelé «temple de la princesse Wencheng»), où se trouve une statue très sacrée du Bouddha Sakyamuni couronné (le « Jowo », qui signifie « le Seigneur » en tibétain). Temps de flânerie et de balade près du temple, pour admirer les pâturages et les vives couleurs des drapeaux de prière qui tranchent dans le ciel. Nuit à l’hôtel Yushu Wangfu.


  • Jour 22 Jyekundo - Chengdu

    Transfert à l'aéroport de Jyekundo (30 mn) et envol pour Chengdu. A l'arrivée, nous retrouvons la plaine et le monde des Han, et nous promenons dans le parc du peuple, très vivant et symbole de la douceur de vivre de cette ville, où chacun pratique sa passion : taiji, musique, danse... Puis, dans la soirée, vols retour. Nuit en vol.


  • Jour 23 Arrivée à destination

    Arrivée le matin à destination.


Dates et prix

5 / 6 participants7 / 8 participants

Du vendredi 7 août 2020 au samedi 29 août 2020

Fêtes agraires de Repgong

8195 €7395 €

Du mercredi 2 septembre 2020 au jeudi 24 septembre 2020

Avec Xenia de Heering, tibétologue

7895 €7095 €

Supplément chambre individuelle : 745 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux et vol intérieur, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres
  • Minibus, 1 fenêtre par personne
  • Hôtels simples à confortables, nuit sous tente dans un campement de nomades (matériel inclus) et chez l'habitant
  • Pension complète avec une boisson comprise par repas (thé ou eau minérale)
  • Une bouteille d'eau par jour et par personne
  • Notre guide accompagnateur français et un guide tibétain anglophone
  • Toutes visites et excursions

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Chine 22 jours

    Minorités du Yunnan (A471)

    Quelques points forts :

    • Les principaux sites du Yunnan : Dali, Yuanyang, Dongchuan, Kunming, Shangri-La, Gorge du Saut du Tigre,...
    • Découverte de la forêt de pierre noire de Naigu et Lijiang, classés à l'UNESCO
    • Rencontre des minorités Miao, Yi, Bai, Naxi, Hani, Lisu : marchés, musiques, danses
    • L'hôtel Songtsam Retreat à Deqen et ses vues à couper le souffle sur le Kawa Karpo (6740 m)
    • Partager une fête, une cérémonie avec les habitants à chaque départ
    • L'hôtellerie de charme tout au long de votre voyage
    • Une fenêtre par personne garantie dans le véhicule
  • Chine 19 jours

    Yunnan de l'Ouest, le long de la Salouen (A472)

    Quelques points forts :

    • Un itinéraire inédit, au coeur de vallées préservées
    • Baoshan, l'un des plus beaux villages de la route du thé et des chevaux
    • Les villages perdus de la région de Bingzhongluo, que l'on découvre à pied
    • La région volcanique de Tengchong et ses délicieuses sources chaudes
    • La rencontre avec les différentes éthnies : Dulong, Wa, Bai, Lishu, Nu, Tibétains
    • A chaque étape, des hébergements choisis avec soin, les meilleurs possibles
    • Une fenêtre par passager garantie lors des trajets en minibus
  • Chine 15 jours

    Voyage géopolitique, avec Emmanuel Véron (G015)

    Quelques points forts :

    • Une prise de contact directe avec la 2e puissance mondiale et ses réalités
    • Shanghai, Shenzhen, Chongqing : la vision d'une Chine ultra-urbaine qui prévoit 1 milliard de citadins en 2030
    • Le passage de nouvelles frontières, maritimes et terrestres : vers Taiwan, Hong Kong et le Laos
    • La découverte d'infrastructures inscrivant la Chine dans un futurisme grandiloquent : tgv, ponts, ports, viaducs...
    • Des visites montrant une Chine leader dans les nouvelles technologies : starts up, robotique des ports, chaînes de montage...
    • Une vision concrète de la Belt and Road initiative et de ses enjeux mondiaux
    • Un voyage éclairé par Emmanuel Véron, spécialiste de la géopolitique de la Chine
  • Chine 23 jours

    Une nouvelle Route de la Soie (A396)

    Quelques points forts :

    • Une nouvelle Route de la Soie à bord de TGV très confortables
    • Les grottes de Mati, Mogao, Bezeklik et Kizil, joyaux de l'art bouddhique
    • L'expédition en 4x4 dans le désert de Badain Jaran 
    • La rencontre avec les Dolan, musiciens-chamans du Taklamakan
    • La route vers le Pakistan, la mythique Karakoram Highway
    • Le grand bazar du dimanche à Kashgar
    • Une fenêtre par personne garantie dans le minibus et le 4x4
  • Chine Népal 25 jours

    Du royaume de Guge au Kailash, mont sacré (A326)

    Quelques points forts :

    • Découverte des sites majeurs du Tibet : lac Manasarovar, Gyantsé, royaume de Guge, Tirtapuri,...
    • Quatre nuits à Lhassa, pour s'acclimater et vivre au rythme de la ville
    • Déjeuner et après-midi avec les fermiers de Ganden
    • La beauté du mont Kailash, sommet craint et vénéré
    • Le grand déroulement de "thangka" lors des fêtes de Ganden Serthang (départ du 29 juillet)
    • Prolonger le voyage jusqu'à Kathmandu au coeur d'un paysage et d'une culture autres
    • Une fenêtre par personne garantie dans le véhicule
  • Chine 21 jours

    Zhejiang - Hunan - Guizhou - Guangxi (A485)

    Quelques points forts :

    • Une découverte des plus beaux sites de la Chine du Sud (Xianju, Furongzhen, Kaili, Zhaoxing, rivière Li,...)
    • Les Diaolou de Kaiping, classés à l'UNESCO
    • La grandiloquence de Zhangjiajie : paysages de rêve et ouvrages d'art vertigineux
    • La culture vivace des ethnies tujia, dong, miao, yao (langues, costumes, habitat)
    • Les nuits au coeur des plus belles rizières de Chine : Jiabang et Longji
    • Le confort de trajets en TGV
    • Des petits hôtels de charme tout au long du voyage
  • Corée du Nord Corée du Sud Chine 26 jours

    Regards géopolitiques (G002)

    Quelques points forts :

    • Voyage dirigé par Patrick Maurus, professeur émérite de langue et de littérature coréenne à l'INALCO
    • La ville traditionnelle de Kaesong (UNESCO) et les tombes de Koguryo (UNESCO)
    • Les magnifiques paysages des monts Kumgang et du mont Paektu
    • La forteresse Hwaseong, bijou d'architecture militaire (UNESCO)
    • Les académies confucéennes de Andong, de Daegu et de Jeongeup
    • Le parc des Tumuli de Daereungwon (Gyeongju), unique au monde (UNESCO)
    • Le parc des dolmens de Gochang (UNESCO), le temple Haeinsa (UNESCO)
    • La baie de Suncheon, inscrite à l'inventaire de la Convention de Ramsar
    • Le village fortifié de Naga (époque Joseon) et les villages traditionnels de Hahoe et Yangdong (UNESCO)
  • Chine 14 jours

    Les petits mandarins (F307)

    Quelques points forts :

    • Découverte de sites classés à l'UNESCO : Grande Muraille, Temple du Ciel et Cité Interdite à Pékin, Armée de terre cuite de X'ian, grottes bouddhiques de Longmen, Zhangjiajie
    • Dashanzi, une découverte de l'art contemporain chinois à Pékin
    • La démonstration de kung fu dans le mythique monastère de Shaolin
    • La féérie nocturne sur la rivière de la "source des fleurs de pêchers"
    • Chinawood, les plus grands studios de cinéma de Chine
    • Des déplacements variés : avion, TGV, métro, vélo, bateau, cyclo...
    • 35% de réduction sur le prix adulte pour les enfants de moins de 12 ans
  • Kazakhstan Chine Kirghizstan 20 jours

    Pistes caravanières sur la Route de la Soie (C311)

    Quelques points forts :

    • Le canyon de Charyn
    • La rencontre avec les Mongols de Bole
    • L'art coloré des brodeuses de Mori
    • Le marché de Yapqan
    • La vie des nomades autour du Sonkul
    • Karakul à l'extrémité orientale de l'Issy Kul et ses bâtiments d'époque coloniale
    • Une fenêtre par personne garantie dans le minibus
  • Chine 21 jours

    La Chine et la mer (A470)

    Quelques points forts :

    • Des villes côtières et des îles méconnues, au charme irrésistible : Yantai, Penglai, Changdao, Meizhou, Kinmen...
    • Le Palais d'Eté et la Cité Interdite de Pékin, les Tulou des Hakkas du Fujian, sites classés à l'UNESCO
    • Tianjin, joyau colonial aux bâtisses XIXe, et sa bibliothèque futuriste
    • Fuzhou, Quanzhou, Xiamen, des ports fourmillants qui racontent une Histoire tumultueuse
    • La rencontre avec la figure de Matzu, et la liesse populaire lors des célébrations de son anniversaire
    • Des hôtels choisis avec soin : boutique ou charme, auberges locales de caractère ou palaces historiques
    • Une fenêtre par personne garantie dans le minibus