Ethiopie Grande Ethiopie (C132)

31 jours - 4 à 8 participants
Ethiopie
Ethiopie
Ethiopie - les marchés de Key Afer
Ethiopie - les marchés de Key Afer
Ethiopie - Dire Dawa
Ethiopie - Dire Dawa
Ethiopie - marché aux poissons du lac Awasa
Ethiopie - marché aux poissons du lac Awasa
Ethiopie - lac Chamo et ses pelicans
Ethiopie - lac Chamo et ses pelicans
Ethiopie - marché du peuple Dorzé
Ethiopie - marché du peuple Dorzé
Ethiopie - parc national des montagnes de Bale - plateau de Sanetti
Ethiopie - parc national des montagnes de Bale - plateau de Sanetti
Ethiopie - peuple Hamers
Ethiopie - peuple Hamers
Ethiopie
Ethiopie - les marchés de Key Afer
Ethiopie - Dire Dawa
Ethiopie - marché aux poissons du lac Awasa
Ethiopie - lac Chamo et ses pelicans
Ethiopie - marché du peuple Dorzé
Ethiopie - parc national des montagnes de Bale - plateau de Sanetti
Ethiopie - peuple Hamers

Cette grande Ethiopie nous dévoile deux vastes régions du pays : la basse vallée de l'Omo avec ses tribus aux rites ancestraux et ses parcs nationaux à la faune endémique, et les provinces chrétiennes d’Abyssinie avec les églises excavées de Lalibela, les paysages grandioses et les belles églises du Tigré, ainsi que les plateaux du Simien. Passage par Harar, ville chère à Rimbaud, qui fut de tout temps un important carrefour commercial et la porte d'entrée de l'Islam vers la Corne de l'Afrique.

Points forts

  • Grand panorama du pays, du Sud au Nord
  • La ville fortifiée d'Harar (UNESCO)
  • Les trésors de l'Abyssinie : églises de Lalibela (UNESCO), Gondar, Axum (UNESCO)
  • Les églises troglodytiques et les paysages grandioses du Tigré
  • Les tribus de la basse vallée de l'Omo (UNESCO)
  • Les parcs nationaux du Mago, du Balé, d'Awash et du Simien
  • Une fenêtre par personne garantie pour tous les transports

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Addis Abeba

    Envol pour Addis-Abeba. Dîner et nuit en vol.


  • Jour 2 Addis Abeba (2 300 à 2 500 m. alt.)

    Arrivée matinale à Addis Abeba. Transfert à l'hôtel pour y prendre un petit déjeuner. Chambres à disposition pour se reposer et se rafraîchir. Montée au mont Entoto d'où l'on domine toute la ville depuis ses 3 200 mètres d'altitude. C'est de là, d'après la légende, que l'empereur Ménélik aurait décidé la création d'Addis-Abeba, "la Nouvelle fleur" en langue amharique. Visite de son petit palais. Nous visitons ensuite le musée national qui retrace l'histoire de l'Ethiopie, de la célèbre Lucy découverte dans la vallée d'Awash en 1974, au royaume pré-axoumite du XVè siècle. Continuation des visites de la ville avec la cathédrale de la Sainte Trinité, bâtie sur l'ordre de Hailé Sélassié au coeur du quartier ancien de Piazza, où repose désormais le Négus, puis du musée ethnologique installé dans un ancien palais d'Ailé Selassié (icônes, manuscrits et instruments de musique anciens).
    Dîner et nuit à l'hôtel Jupiter (4*)..


  • Jour 3 Addis Abeba - Arba Minch (avion) (1 400 à 1 600 m. alt.) - Chencha - Arba Minch

    Transfert à l'aéroport et envol pour Arba Minch. Située dans la basse vallée de l'Omo, la ville est en partie juchée sur un promontoire s'ouvrant sur un très beau panorama vers les plaines du Nechisar et les lacs de Chamo et Abaya. C'est la porte d'entrée vers une région mystérieuse et fascinante -considérée par certains comme le berceau de l'humanité, où cohabitent des dizaines de tribus aux caractéristiques culturelles marquées allant de signes distinctifs sur le corps, scarifications, symboles peints, à des coiffures végétales, perpétuant des traditions tribales à travers le temps. Route pour Chencha, village dorzé perché sur l'épaulement de la vallée à près de 3 000 m. d'altitude.
    Dîner à l'hôtel ou dans un restaurant de poissons. Nuit au Hailé Resort (*) d'où l'on jouit d'une belle vue sur les lacs.
     


  • Jour 4 Arba Minch - lac Chamo - Jinka (250 km - env. 5h - 1 490 m. alt.)

    Nous prenons la route du sud et faisons un arrêt sur les rives du lac Chamo. Excursion en bateau privé sur le lac, domaine de sauriens alanguis sur les berges, et d'une colonie d'hippopotames abrités dans une anse du lac. Nous prenons ensuite la route vers la vallée de l'Omo, et Jinka, porte d'entrée du parc national du Mago. Dîner et nuit au Eco Omo Lodge (3*).


  • Jour 5 Jinka - parc national du Mago - Turmi (190 km - env. 5 h - 925 m. alt.)

    Excursion dans le parc national du Mago à la rencontre des populations Mursi. De tradition semi-nomade les Mursi vivent dans une région particulièrement aride où ils ont appris à se battre pour survivre. Connus pour leur instinct guerrier, ils entretiennent des relations belliqueuses avec les Surma, l'ethnie voisine, notamment pour le bétail. Les actes de bravoure des hommes sont mis en scène dans des combats où ils sont armés de bâtons, le corps scarifié et marqué de motifs géométriques peints en blanc. Les femmes quant à elles, vêtues de peaux tannées au crâne rasé, ornent leur lèvre inférieure d'un labret en terre cuite (femmes à plateau). Retour à Jinka pour le déjeuner avant de prendre la route pour Turmi.
    Dîner et nuit au Buska lodge (3*) ou Emerald lodge (3*)

     


  • Jour 6 Excursion dans les villages aux alentours de Turmi (160 km - env. 5 h)

    Nous rejoignons dans un premier temps Omorate et la rivière Omo. Petite traversée en bateau pour visiter un village dasanech. Les Dasanech, seuls sédentaires à part entière de la région, se regroupent majoritaierement dans le village de Doose sur la rive orientale de l'Omo. A la saison des pluies, ils prennent soin surtout du bétail, tandis qu'à la saison des semailles et des récultes, ils s'éparpillent dans les champs avoisinants où sont cultivés des céréales, du coton et de la canne à sucre. Déjeuner pique-nique et visite d'un village hamar. Les Hamar sont des pasteurs semi-nomades, guerriers et chasseurs, ils fascinent les visiteurs. Ils partagent quelques traditions avec d'autres tribus des environs comme les Tsemay, les Ari et les Benna, telle que la pratique du saut au-dessus des taureaux. Dîner et nuit au Buska Lodge ou Emerald lodge.


  • Jour 7 Excursion dans les villages aux alentours de Turmi (140 km - env. 4 h)

    Ce matin nous prenons la piste de Koricho (en véhicules 4x4) en passant par Murulle pour visiter la tribu karo dont il reste environ 1 500 membres à l'heure actuelle. Ils pratiquent un art très abouti de peinture corporelle à base de craie. Cette coutume précède chaque danse, chaque fête ou célébration. La tribu vit dans la basse vallée verdoyante du fleuve Omo, et possède l'art du déguisement (peinture des corps, coiffures spéciales, labrets, bijoux et scarifications sur le corps qui ont à la fois une fonction esthétique, mais aussi marquent la fonction dans la tribu). Les Karo sont des agriculteurs sédentaires. Dîner et nuit au Buska Lodge ou Emerald lodge.
     


  • Jour 8 Turmi - Konso (185 km - env. 4 h - 1 650 m. alt.)

    Nous prenons la route vers Konso. Arrêts en route dans des villages des tribus Arboré et Konso. Agriculteurs renommés, les Konso sont aussi d'habiles artisans, potiers ou forgerons, mais aussi tisserands qui exportent leur production dans tout le pays. Ils vivent dans des villages fortifiés qui attestent de leurs rapports conflictuels avec leurs voisins Borona. Visite de l'intéressant musée créé en partenariat avec le musée des Arts Premiers du quai Branly. Installation au Kanta Lodge (3*) à l'arrivée. Dîner et nuit.



     


  • Jour 9 Konso - pays Sidamo - Awassa (350 km - env. 7 h - 1 775 m. alt.)

    Nous faisons route ce matin vers Sodo et traversée d'ouest en est de la vallée du Rift par la nouvelle route. Nous faisons route ensuite vers le pays Sidamo, territoire particulièrement fertile où poussent des céréales et le fameux enset -faux bananier, dont les Ethiopiens utilisent toutes les parties, des racines aux feuilles. Le café et le khat y sont également cultivés. Découverte en route d'un  village sidama. A l'arrivée en pays Sidamo, installation au Aregash Lodge (3*) à Yrgalem ou à Awassa. Dîner et nuit.



     


  • Jour 10 Yrgalem - Awasa - massif du Balé - Goba (220 km - env. 5 h) (1 585 m. alt.)

    En route pour Goba, arrêt au marché aux poissons d'Awasa où les pêcheurs négocient leurs prises de la nuit, puis passage par Shashemene, où s'est installée dans les années 60 la communauté "Rasta" jamaïcaine sur des terres données par l'empereur Hailé Sélassié. Route vers le massif des monts Balé et son parc. Le massif du Balé est la plus importante aire afro-alpine de toute l'Afrique, abritant le second sommet d'Ethiopie, le Tulu Dimtu (4 370 m. alt.) et l'une des plus vastes forêts primaires d'Ethiopie et ses nombeuses espèces végétales et animales endémiques. C'est également le refuge du fameux loup d'Abyssinie entre autres espèces rares. Passage par le spectaculaire "Dragons Pass" avant de parvenir à Dinsho, petit village aux portes du parc. Promenade dans le parc. Découverte des antilopes Nyala et Guib de Ménélik. Route pour Goba. Dîner et nuit au Wabe Shebele (2*).


  • Jour 11 Goba - plateau de Sanneti - Goba (120 km)

    En quittant Goba, la piste (60 km) traverse une forêt de genévriers et de cèdres, et s'élève vers le plateau de Sanneti et ses lobelias géantes, à plus de 4 000 m. d'altitude, puis monte jusqu'au sommet du mont Tulu Dentu. Au milieu de ces étendues désolées nous aurons l'occasion de découvrir le loup d'Abyssinie. Ce vaste territoire abrite également nombre d'oiseaux migrateurs, mais aussi des rongeurs, des busards, des aigles et des faucons ... Retour à Goba.
    Dîner et nuit à l'hôtel Wabe Shebelle.


  • Jour 12 Goba - Langano (1 585 m. alt.) (220 km - environ 5 h)

    Nous prenons la route de Shashemane et faisons un détour pour la réserve de Senkélé, qui abrite des antilopes comme le bubale de Swaynes et le minuscule lac de cratère de Chitu où niche une colonie de flamands roses. Poursuite de la route vers le lac Langano. Passage par la réserve d'Abyata Shala où l'on peut voir autruches et antilopes. Etape sur les rives du lac Langano, tout proche. A 1 600 m. d'altitude, au coeur de la vallée du Rift, bordé par les monts Arsi, le lac Langano est un lieu de villégiature prisé où il est possible de se baigner. Son eau douce de couleur cuivre, ses plages de sable et ses petites criques isolées, ainsi que ses colonies d'oiseaux en font une étape plus qu'agréable. Dîner et nuit au Sabana lodge (4*).


  • Jour 13 Langano - parc national d'Awash (280 km - env. 6 h)

    Départ matinal pour le parc d'Awash, autrefois territoire de chasse de l'empereur Hailé Sélassié. L'eau de la rivière Awash passe à travers une spectaculaire gorge. Le parc abrite 392 espèces d'oiseaux et de nombreux mammifères, tels des oryx, des gazelles ou des antilopes. L’Awash est le plus long fleuve de l'Éthiopie, il ne se jette pas dans la mer mais rejoint la dépression de Danakil près d'Assaïta et donne naissance à une série de lacs. Après le déjeuner nous visitons le parc et ses environs, région peuplée par trois tribus nomades, les Afar, les Kereyou et les Etu. Des dizaines d'espèces de mammifères se partagent cet espace qui abrite aussi plus de 400 espèces d'oiseaux.
    Dîner et nuit au Awash Park Lodge (3*).
     


  • Jour 14 Parc national d'Awash (env. 900 m. alt.)

    Découverte du parc d'Awash dominé par la figure tutélaire du volcan Fantale qui s'élève à 2 007 m. d'altitude. Découverte des curiosités géologiques, rencontre possible avec des indigènes en perpétuelle transhumance dans le parc et les nombreux animaux qui cohabitent dans ces contrées. Déjeuner et après-midi de relaxation aux sources d'eau chaude de Filwoha (36 degrés). Dîner et nuit au Doho Lodge 3*) situé dans le parc.




     


  • Jour 15 Awash - Harar (300 km - env. 6 h - 1 826 m. alt.)

    En chemin pour Harar, nous traversons la savane de la région de l'Awash, le long de la vallée du Rift. Traversée de la plaine d'Illala. Aux paysages de savane succède une superbe route de montagne qui traverse les monts Chercher et Arba Gugu, puis, en passant par le plateau de l'Harargue, le paysage cerné de montanges culminant à plus de 3 000 m. d'altitude, est de toute beauté. Déjeuner en route. Après l'installation à l'hôtel nous assistons en soirée au spectacle du banquet des hyènes, redoutables carnassiers qui rôdent aux portes de la ville dès la nuit tombée.
    Dîner et nuit au Ras hôtel (3*).


  • Jour 16 Harar - Dire Dawa (53 km - env. 1h30 - 1 220 m. alt.)

    Journée consacrée à Harar, classée au patrimoine mondial de l’UNESCO. Ville fortifiée surplombant la grande plaine désertique du Danakil, elle est considérée comme le joyau de la Corne de l’Afrique et la quatrième ville sainte de l’Islam. Dans la journée, cette cité plus que millénaire, ceinte de ses 3 kms de remparts protecteurs, est très animée : ruelles labyrinthiques parcourues par les ânes et dromadaires chargés de multiples marchandises, marchés colorés aux senteurs d’épices et d’encens, femmes couvertes de riches bijoux, aux habits chatoyants. Nous effectuons en grande partie à pied la visite complète de la ville : la Maison du Ras Makonnen, Gouverneur du Harar, fin stratège et vainqueur de la bataille d’Adwa, qui est une belle habitation récemment restaurée et transformée en musée. Makonnen était le père d’Hailé Sélassié, le Ras Tafari, dernier empereur qui y a passé son enfance et y vécut. Nous visitons également la Maison de Rimbaud -qui n'est pas d'origine puisque construite après le départ du poète, transformée aujourd'hui en musée. Nous prenons la route pour Dire Dawa. Arrêt au marché du khat. Découverte du quartier européen de Dire Dawa (Kezira), bâti dans le style coloniale (gare, église Saint Augustin, Alliance française, ancien palais d'Hailé Sélassié, église orthodoxe Saint Mikael) et le quartier musulman de Magaala. Dîner et nuit à l'hôtel Samrat (4*).


  • Jour 17 Dire Dawa - Addis Abeba - Lalibela (avion)

    Transfert matinal à l'aéroport et vol pour Addis Abeba, suivi d'un vol en connexion pour Lalibela. A 7 km de Lalibela nous visitons le sanctuaire de Naakuto Lab (dernier souverain de la dynastie Zagoué). Après le déjeuner, à 25 km, nous visitons l'église de Genet Mariam, restaurateur de la dynastie salomonienne en 1270. Dîner et nuit en hôtel 3*.


  • Jour 18 Lalibela - Asheton ou Genet Mariam - groupe nord (2 630 m. alt.)

    Journée consacrée à la visite des églises du groupe nord. Ascension du mont Asheton Maryam (3 000 m. alt. – 20 minutes de marche minimum) qui surplombe Lalibela. Au sommet du piton rocheux se trouve l’église monolithique d’Asheton Maryam qui offre une très belle vue sur Lalibela et son environnement. Près de l’entrée du sanctuaire, une petite grotte taillée, en partie effondrée, marque l’emplacement d’une ancienne église dédiée à saint Michel. Accessible par un petit tunnel creusé dans le tuf, l’église, dégagée sur trois côtés seulement, apparaît nichée dans la roche de couleur grise. L'après-midi, découverte des six églises et monuments du groupe nord remarquablement bien taillés dans le rocher. Durant le parcours, nous voyons le tombeau d'Adam, les églises Bieta Debré Sia et Bieta Golgotha, Bieta Medhane Alem, Bieta Masqal, Bieta Maryam et Bieta Danaghel. Bieta Medhane Alem (la maison du sauveur du monde) est la plus vaste des églises monolithiques du site, taillée selon un plan basilical et composée de 34 piliers externes. Bieta Masqal (la maison de la croix) aurait abrité les reliques de la Vraie Croix avant de tomber aux mains de Saladin. Bieta Maryam (la maison de Marie) laisse paraître, sur un pilier isolé, une belle peinture sur toile représentant la Vierge à l'enfant entourée des archanges. Bieta Denaghel (la maison des vierges martyres) est dédiée aux 36 vierges martyrisées sous le règne de l'Empereur Julien. Déjeuner dans un restaurant en cours de visite. Dîner et nuit en hôtel 3*.
     


  • Jour 19 Lalibela - groupe sud - Yemrehanna Krestos (env. 100 km)

    Ce matin nous découvrons les églises du groupe sud de LalibelaBieta Emmanuel (Dieu est avec nous) est une église monolithique de style axoumite et d'inspiration de l'Ethiopie antique avec ses constructions de bois-pierre. Bieta Abba Libanos, du nom d'un saint d'origine syrienne, aurait, d’après la tradition, été construite en une seule nuit par Masqal Kebra, la femme du roi Lalibela, avec l’aide des anges. Nous terminons la matinée par la plus célèbre église sous forme de croix : Bieta Ghiorghis (saint Georges). Déjeuner dans un restaurant. L’après-midi nous gagnons le village de Bilbila pour visiter l’église-cave de Yemrehanna Krestos (le Christ nous montre la voie), fondée par le prédécesseur de Lalibela, l'empereur Yemrehanna Krestos. Située à 42 km de Lalibela, ce sanctuaire du XIè siècle est un véritable bijou de l'art médiéval éthiopien. Selon la légende, Yemrehanna acheva la construction de l'église par l'intermédiaire de l'ange Gabriel. Très vénéré par les pèlerins, son tombeau est situé dans la grotte. Plus de 5 000 squelettes humains ont d'ailleurs été retrouvés ici, probablement ceux de pèlerins. L'église est richement décorée. Ses sept plafonds peints représentent la beauté des sept cieux. Nous visitons également l'église semi-monolithique de Bilbila Chircos attribuée au roi Khaleb qui régna au VIè  siècle. On y trouve quelques belles fresques. Retour à Lalibela. Dîner et nuit en hôtel 3*.


  • Jour 20 Lalibela - Mekele (400 km - env. 8 h - 2 000 m. alt.)

    Longue journée de route -principalement sur piste, (dans des paysages parmi les plus beaux qui soient en Ethiopie) pour rejoindre Mekele, capitale du Tigré. Grise au départ de Lalibela, la piste devient rose puis jaune ocre. Traversée du pays Agaw avant d'arriver dans l'après-midi à Mekele. Arrêt pique-nique en route et visite de villages. Dîner et nuit à l'hôtel Planet (4*).


  • Jour 21 Mekele - Wukro - Hauzien (100 km - env. 3 h)

    Visite rapide de la ville de Mekele, en particulier l'ancien palais de l'empereur Johannes IV (qui a régné à la fin du XVIIIè s.), bâti sur les hauteurs de la ville , aujourd'hui transformé en musée (collection d'armes, de vêtements, d'instruments de musique, de manuscrits, icônes ...). Route pour Wukro où nous visitons à quelques kilomètres, l'église de Abreha Atsbeha, également appelée Debra Negast (monastère des Rois). Elle porte le nom de l'empereur chrétien Abreha qui, selon la légende, régna avec son frère Atsbeha sur l'empire axoumite au IVè siècle. A la sortie de la ville nous visitons ensuite l'église rupestre de Chirkos taillée dans le grès rouge, en dehors et en surplomb de la ville, dont l'atrium dévoile de belles peintures murales (XVè s.). En route pour le Nord nous faisons un arrêt pour visiter la mosquée de Negash, lieu de pélerinage pour les musulmans d'Ethiopie où sont enterrés les compagnons du Prophète venus se réfugier en 615 auprès du Négus avant l'Hégire. Près de Sinkata, après une courte marche, nous visitons l'église Medhane Alem Adi Kesho, considérée comme l'une des plus anciennes églises du Tigré (Xè-XIè s.). Dîner et nuit au Gheralta Lodge (3*) ou Agoro lodge (3*).


  • Jour 22 Hauzien - massif du Gheralta

    Route vers le massif du Gheralta où sont concentrés le plus grand nombre de ces étranges monuments que sont les églises rupestres du Tigré. Nous découvrons une première série d'églises d'accès relativement facile. Visite de l'église Mariam Papaseti (très belle excursion à pied de 3 heures environ incluant la visite). Le chemin qui mène à l'église offre de beaux paysages sur une spectaculaire rangée d'aiguilles et de parois typiques du Ghéralta. L'église présente des peintures intéressantes du XIXè s. Visite d'un village tigréen et continuation pour l'église de Giorgis Maikado que l'on atteint en véhicule par une piste poussiéreuse puis à pied. L'église se cache au fond d'une vallée perdue dans la verdure. Ses peintures expressives ont malheureusement subi les assauts du temps et de l'humidité. Déjeuner dans un restaurant en cours de visite. Dîner et nuit au Gheralta Lodge ou Agoro Lodge.


  • Jour 23 Hauzien - massif du Gheralta

    Cette nouvelle journée dans le massif du Gheralta est consacrée à la visite de deux églises dont l'accès est un peu plus difficile. Nous nous approchons en véhicule le plus près possible de l'église Debre Tsion (ou Abouna Abraham). Dédiée à Abouna Abraham, moine ayant vécu au IVè siècle, Debre Tsion est datée du XIVè siècle. Perchée à flanc de falaise, l'église présente une large façade partiellement sculptée. L'intérieur est décoré du sol au plafond (42 peintures représentant des figures de saints. Coupoles, plafonds et arcs sont peints d'étoiles et autres astres représentant les sept cieux). Il faut compter 30 mn de marche environ à travers champs avant d'entamer l'ascension assez raide mais facile car de gros rochers offrent de bonnes prises pour les mains. Il faut compter 1h30  pour la montée et 1 h pour la descente. Cette église est située à 2 297 m. d'altitude. Déjeuner pique-nique sur place. L'après-midi est consacrée à la visite de l'église Yohannes Maaqudi, dernière grande basilique peinte du Tigré, creusée en haut d'un mont. L'édifice est presque entièrement dissimulé dans le rocher. C'est l'une des dernières basiliques "creusée" de la région. L'accès à Yohannes Maaqudi depuis l'église Debre Tsion nécessite 1 h de marche environ. Dîner et nuit au Gheralta Lodge ou Agoro Lodge.


  • Jour 24 Hauzien - Axoum (185 km - env. 4 h)

    En route pour la cité légendaire d'Axoum, nous traversons les hauts plateaux du Tigré. A 50 km d'Axoum, nous faisons un arrêt pour visiter le site sabéen fortifié de Yeha qui a conservé un temple du Vè s. av. J.-C. converti au VIè siècle en église dédiée à Abba Afsé, l'un des neuf fondateurs mythiques du christianisme éthiopien. Ce temple est considéré comme l'un des plus anciens édifices d'Ethiopie. Certains experts avancent que le monument serait plus ancien de trois siècles et aurait été dédié au dieu sabéen Almaka. Continuation vers le massif d'Adoua, où se déroula la fameuse victoire éthiopienne face aux armées italiennes, et Axoum. Déjeuner en route. A l'arrivée à Axoum, installation à l'hôtel Consolar (3*) ou Sabean (3*).





     


  • Jour 25 Axoum (2 130 m. alt.)

    Journée de découverte de la ville d’Axoum, cité légendaire sabéenne, berceau de la chrétienté abyssine. La ville est mentionnée pour la première fois au 1er siècle de notre ère. Elle tirait sa puissance du contrôle du commerce de l'encens, de l'ivoire et de l'or à partir de la mer Rouge, et fut, au cours des premiers siècles de lère chrétienne, le centre d'une civilisation brillante dont on trouve des traces sur les deux rives de la mer Rouge. Nous y visitons le fameux parc des stèles, des monolithes sculptés, le plus imposant atteigant 33 mètres de hauteur. Une autre de ces stèles, de 22 mètres de haut, emmenée à Rome au moment de l'occupation italienne, a été restituée et érigée à nouveau à son emplacement d'origine. Visite du petit musée de la ville. Nous faisons ensuite un arrêt devant la stèle du roi Ezana qui atteste de sa conversion au christianisme dès le IVème siècle. Poursuite des visites aux tombes des roi Kaleb et Guébré Masqal. Nous traversons le vieux village d'Axoum pour visiter le palais de Dongour, une demeure princière du VIe ou VIIe siècle qui illustre la dernière période de gloire de la civilisation axoumite. Devant l'église Sainte-Marie de Sion, gisent des trônes fracassés. A côté de l'église bâtie par Fasilidas, une chapelle conserverait "l'Arche d'Alliance" rapportée de Jérusalem par Ménélik, fils du roi Salomon et de Makéda, la reine de Saba. C'est ici que furent sacrés la plupart des négus d'Ethiopie. Le plus précieux symbole de l'église éthiopienne, invisible de tous, sauf de son unique gardien. Déjeuner dans un restaurant en cours de visite.
    Dîner et nuit au Consolar ou Sabean hôtel.
     


  • Jour 26 Axoum - parc national du Simien (300 km - env. 6 h - 3 300 m. alt.)

    Départ pour le parc national du Simien, vaste plateau vallonné situé au nord du pays Amhara où les paysages sont de toute beauté. Certains sommets y dépassent les 4 000 m. d'altitude. Si la route est longue avec une série de dénivellés qui s'enchaînent, elle s'ouvre aussi sur les panoramas majestueux du massif du Simien (le toit de l'Ethiopie). Malgré des conditions de vie rudes, les autochtones subsistent dans ces contrées grâce à l'élevage et à l'agriculture. Certaines familles y adjoignent le tissage (bonnets et chammas, grands châles de coton unisexes). Créé en 1969 pour assurer la protection d'espèces endémiques d'Ethiopie (le bouquetin walia, le chacal du Simien, le babouin gelada notamment), le parc national des montagnes du Simien est inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'étend sur 179 km². Déjeuner pique-nique en cours de route. Etape au Simien Park Lodge (3 400 m. alt.) composé de "tukul" (huttes traditionnelles) en pleine nature. Vue spectaculaire sur le Simien. Courte promenade autour du lodge. Dîner et nuit au Simien Park lodge (3*) ou Kossoyé Lodge (3*).


  • Jour 27 parc du Simien - Gondar (130 km - env. 3 h - 2 207 m. alt.)

    Promenade dans le parc du Simien. Sans doute, parmi les plus fascinantes montagnes d'Afrique, le massif du Simien est né de l'érosion d'immenses couches de lave basaltique dont l'épaisseur atteint parfois 3 000 mètres. Le parc est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Au milieu de ces montagnes l'eau a creusé de profonds canyons tourmentés dont les paysages rappelent ceux du Grand Canyon du Colorado. Promenade de 1 à 2 heures sans difficulté particulière dans le parc, à la découverte de ses paysages à couper le souffle et de ses étonnants singles geladas. Déjeuner pique-nique dans le parc. Nous prenons ensuite la route de Gondar, ville fondée par le grand roi Fasiladas (1632-1667), qui en fit la première capitale impériale d'Ethiopie. Dîner et nuit au Gondar Hill (4*) ou au Goha ou Taye (selon disponibilités).


  • Jour 28 Gondar

    Gondar est bâtie sur les contreforts du massif du Simien, en surplomb du lac Tana. La ville fut la capitale des souverains éthiopiens du  XVIIè au XIXè siècle. Elle garde encore les traces de ce riche passé. Visite de la cité impériale (entourée de remparts et abritant plusieurs châteaux : le château de Fasilades, celui de Iyasou 1er, ceux de Bakkafa et de Mentwab et le château de Qousqouam. L'enceinte compte aussi l'église de Debré Birhan Sélassié -bâtie au XIXè siècle sur les ruines d'un édifice beaucoup plus ancien, où se trouve un cycle pictural très complet de l'iconographie éthiopienne et un extraordinaire pladond peuplé d'angelots ; les Bains de Fasilades -constitués d'un petit pavillon rectangulaire entouré d'une grande piscine qui furent le lieu de détente des rois de Gondar. D'autres édifices aux fonctions multiples complètent l'ensemble : bibliothèque, chancellerie, habitations ... Déjeuner dans un restaurant en cours de visite. Dîner au restaurant "les 4 soeurs" connu danstoute l'Ethiopie pour sa cuisine originale et inventive d'inspiration traditionnelle. Animation musicale et initiation à l'iskista, danse traditionnelle très particulière. Nuit au Goha hôtel ou Gondar Hill.




     


  • Jour 29 Gondar - Gorgora (48 km - env. 1 h) - lac Tana - Bahar Dar (bateau)

    Nous quittons Gondar par la route pour rejoindre Gorgora. A l'arrivée un court chemin nous mène à l'église Debré Sina Mariam immergée dans la végétation à quelques mètres du bord du lac. Nous embarquons ensuite sur un bateau privatisé pour une traversée du lac Tana (réservoir du Nil Bleu) avec les zones boisées et sauvages de ses îles et îlots qui abritent de grands sanctuaires monastiques, édifiés aux XVè et au XVIè s. Première halte sur l'île de Dek où un petit chemin nous mène à la belle église impériale de style gondarien de Narga Selassié (XVIIIè s.) richement décorée. Poursuite de la navigation vers la péninsule de Zeghé à la végétation luxuriante où nous visitons l'église d'époque gondarienne Uhra Kidane Mehret, église ronde qui présente un très beau décor peint. Déjeuner pique-nique en cours de visite. Débarquement à Bahar Dar. Installation au Blue Nile Resort (ex-Avanti 4*). Dîner et nuit.


  • Jour 30 Bahar Dar (1 840 m. alt.) - chutes du Nil Bleu - Addis Abeba - Vol retour

    Située à la pointe sud du lac Tana, Bahar Dar a des airs de station balnéaire. C'est une ville animée et colorée, aux larges avenues bordées de palmiers qui offre un cadre parfait pour une journée de détente après un circuit. Matinée consacrée à l'excursion aux chutes du Nil Bleu (Tisissat, signifiant l'eau qui fume), ce dernier prenant sa source dans les montagnes avant de se jeter dans le lac Tana. A certaines époques de l'année le débit est moindre en raison de la construction d'un barrage en amont des chutes, mais l'excursion vaut la peine car le site reste majestueux. Petite promenade de 45 mn environ en passant par le pont de pierre du 16e siècle. Retour en bateau en traversant le Nil Bleu. Retour à Bahar Dar et déjeuner au restaurant "Lake Shore" sur les bords du lac. L'après-midi, promenade au marché et promenade en ville en tuk-tuk. Les tuk-tuks ou bajajs sont de petits véhicules à trois roues qui se faufilent à peu près partout. Importés d'Asie ils ont colonisé toutes les villes d'Ethiopie. Transfert à l'aéroport et envol pour Addis-Abeba. Balade dans le Mercato, le plus vaste marché de la capitale dans le quartier de Piazza pour les derniers achats. Chambres de courtoisie à disposition à l'hôtel pour ceux qui le souhaitent. Dîner et transfert à l'aéroport. Vol retour de nuit.


  • Jour 31

    Arrivée dans la matinée.


Dates et prix

4 / 4 participants5 / 8 participants

Départ garanti ou en cours de confirmation

Du vendredi 6 novembre 2020 au dimanche 6 décembre 2020

6895 €6595 €

Supplément chambre individuelle : 795 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux et vols intérieurs toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres
  • Minibus adapté à la taille du groupe, une fenêtre par personne
  • Hôtels 2, 3 et 4* normes locales
  • Pension complète, eau minérale pour les déplacements et soft drinks aux repas (y compris thé et café)
  • Notre guide-accompagnateur francophone
  • Toutes visites et excursions
  • Petits pourboires

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Ethiopie 18 jours

    Trésors d'Abyssinie et concrétions de sel du Dallol (A141)

    Quelques points forts :

    • Sites majeurs classés par l'UNESCO (Axoum, Gondar, Lalibela, parc du Simien)
    • Le Dallol : canyon de sel et lac Karoun (ou lac Assale)
    • Eglises troglodytiques du Tigré
    • Bateau privatisé sur le lac Tana jusqu'à l'île de Dek
    • Fêtes de Timkat (Lalibela) en janvier et de Meskel (Axoum) en septembre
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Ethiopie Djibouti 17 jours

    Expédition en territoire afar, du Danakil à Djibouti (A144)

    Quelques points forts :

    • Le Dallol et son environnement minéral unique au monde
    • Les paysages lunaires du lac Abbé
    • Les eaux turquoise bordées de sel du lac Assal
    • Les pétroglyphes d'Abourma
    • La mangrove de Godoria
    • La ville blanche de Tadjourah
    • Une fenêtre garantie par personne dans les véhicules
  • Ethiopie 17 jours

    Sur les traces des grands explorateurs (C133)

    Quelques points forts :

    • Conférences de José-Marie Bel tout au long du séjour
    • Trésors de l'Abyssinie : Lalibela, Gondar, Axum
    • Les hauts plateaux du Simien
    • Rencontres avec des peuples et des personnalités locales
    • Une fenêtre garantie par voyageur dans les véhicules
  • Ethiopie 29 jours

    Grande Ethiopie Sud-Nord (C132A)

    Quelques points forts :

    • Sites majeurs d'Abyssinie classés par l'UNESCO (Axoum, Gondar, Lalibela, parc du Simien)
    • Le Dallol : canyon de sel et lac Karoun (ou lac Assale)
    • Eglises troglodytiques du Tigré
    • Bateaux privatisés sur le lac Tana jusqu'à l'île de Dek, et sur le lac Chamo (sud)
    • Tribus de la vallée de l'Omo
    • Une fenêtre par personne garantie dans les véhicules
  • Ethiopie 20 jours

    Les deux rives de la rivière Omo (A207)

    Quelques points forts :

    • La découverte de la vie au fil de la rivière Omo
    • Les rencontres avec les ethnies Surma, Nyangatom, Mugugi, Arbore, Dassanetch, Dorze et Hamer
    • La visite de nombreux marchés
    • La nuit en immersion chez les Mursi, aux portes du parc Mago
    • Marche dans les hauts plateaux du Bale
    • La rencontre avec les pêcheurs du lac Langano
  • Ethiopie 13 jours

    Erta Ale, Dallol : les entrailles de la terre (A241)

    Quelques points forts :

    • Les rencontres avec les peuples afars et tigréens
    • L'observation de la biodiversité extrême du Dallol
    • L'expédition unique du site volcanique de l'Erta Ale
    • Les balades de la région du Tigray au pied du massif de Gueralta
    • Les caravanes acheminant le sel vers les marchés éthiopiens
    • Les sites religieux de Lalibela
  • Ethiopie Djibouti 19 jours

    Expédition dans le Danakil et le Triangle Afar (A144_20)

    Quelques points forts :