Ethiopie Grande Ethiopie Sud-Nord (C132A)

29 jours - 4 à 8 participants

Une grande Ethiopie axée sur deux vastes régions : au Sud, la basse vallée de l'Omo et ses tribus aux rites ancestraux ; au Nord, les provinces chrétiennes d'Abyssinie (les églises excavées de Lalibela, les églises rupestres et les paysages grandioses du Tigré, la faune, la flore et les magnifiques panoramas du parc national des montagnes du Simien). Une journée au Dallol permet de découvrir ses formations de sel uniques au monde. Extension optionnelle à Harar, ville chère à Henry de Monfreid et à Arthur Rimbaud.

Points forts

  • Sites majeurs d'Abyssinie classés par l'UNESCO (Axoum, Gondar, Lalibela, parc du Simien)
  • Le Dallol : canyon de sel et lac Karoun (ou lac Assale)
  • Eglises troglodytiques du Tigré
  • Bateaux privatisés sur le lac Tana jusqu'à l'île de Dek, et sur le lac Chamo (sud)
  • Tribus de la vallée de l'Omo
  • Une fenêtre par personne garantie dans les véhicules

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Vol aller - Addis-Abeba

    Envol à destination d'Addis-Abeba. Dîner et nuit en vol.


  • Jour 2 Addis-Abeba (alt. 2 400 m)

    Arrivée très matinale à Addis-Abeba. Petit déjeuner dans un hôtel proche de l’aéroport. En traversant les quartiers historiques de la capitale, montée au Mont Entoto couvert de forêts d'eucalyptus, d’où l’on domine toute la ville depuis ses 3 200 m. d’altitude. C’est de là, dit-on, que l’empereur Ménélik décida de la création d’Addis-Abeba « la Nouvelle fleur » en amharique. Visite du modeste et émouvant palais de Ménélik. Puis en ville, visite du musée archéologique, somptueux panorama de l’histoire de l’Ethiopie, des premières œuvres de l’art axoumite jusqu’au règne de Ménélik. On y trouve également le squelette de la célèbre Lucy. Déjeuner au fameux restaurant « Lucy ». Continuation de la découverte de la ville, avec la visite de la cathédrale de la Sainte Trinité, bâtie par Hailé Sélassié au cœur du quartier ancien de Piazza, où repose aujourd’hui le Négus. Nuit à l'hôtel Jupiter Bolé (4*)


  • Jour 3 Addis-Abeba - Wenchi (alt. 3 200 m) - Agena (230 km : asphalte-piste - env. 4h30)

    Ce matin nous empruntons la direction du cratère de Wenchi (alt. 3 200 m.) que nous rejoignons après 45 km de route et de piste. Depuis son sommet la vue est extraordinaire sur les flancs verdoyants du volcan et ses calderas plongeant vers les eaux bleues du lac aux formes sinueuses. Déjeuner sous forme de pique-nique. Nous faisons ensuite une promenade de 3 à 4 heures sur les flancs de la caldera jusqu’aux rives du lac (dénivelé descendant et montant de 400 m). Traversée en barque pour l’un des îlots où se trouve un petit monastère. Dîner et nuit à Agena à l’hôtel Desalegn (3*)


  • Jour 4 Agena - Jima - Chebera Churchura (350 km : asphalte-piste - env. 7h - alt. 1 700 m)

    La route nous mène aujourd'hui au cœur du pays Gouragué, un massif montagneux couvert de forêts, versant occidental de la vallée du Rif. C'est dans cette région que la rivière Omo prend sa source. Les Gouragués sont essentiellement éleveurs, et cultivent l'ensète, faux bananier, dont la farine tirée du tronc est la base de l’alimentation locale. Les Gouragués sont aussi des bâtisseurs ; les tukuls, vastes cases en pierres soigneusement appareillées caractérisent leurs villages. Nous prenons ensuite la route pour la réserve de Chebera Churchura. Installation du camp à l’orée du parc, près d’une rivière à l’ombre de ficus géants. Ce parc, resté en dehors des sentiers touristiques depuis plus de 40 ans, présente un des écosystèmes parmi les plus exceptionnels du sud de l’Éthiopie et l’un des rares endroits où l’on peut observer des éléphants. Dîner préparé par notre cuisinier. Nuit en bivouac.


  • Jour 5 Randonnée dans la réserve de Chebera Churchura (alt. 1 700 m)

    Départ très matinal en compagnie d'un guide du parc, pour une journée de randonnée dans la forêt du parc à la découverte des éléphants. Observation des oiseaux comme le traquet demi-roux, l’ibis caronculé, le barbican barré, le loriot à capuchon noir, le corbeau corbivau. Le parc est aussi l'habitat d'hippopotames, et de buffles du Cap facilement observables, mais aussi de lions et de léopards, plus difficiles à dénicher. Cette randonnée est un vrai safari pédestre (compter 5 à 6 h de marche). Tous les repas sont préparés par notre cuisinier. Nuit en bivouac.


  • Jour 6 Chebera Churchura - Sodo (220 km : piste - env. 6 h - alt. 1 600 m)

    Aujourd'hui nous quittons le parc Chuchura en direction de la vallée des lacs du Rift. Le trajet se fait par la spectaculaire piste des montagnes du Welayta et de la région Gofa. Arrivée à Sodo en fin de journée. Installation à l’hôtel Lewi Resort (3*)


  • Jour 7 Sodo - Chencha (alt. 2 730 m.) - Arba Minch (120 km : asphalte - env. 2 h - alt. 1 300 m)

    Ce matin nous prenons la route de Chencha, village Dorzé, perché sur l’épaulement de la vallée à près de 3 000 m. d’altitude. Le village est constitué de curieuses huttes traditionnelles pouvant atteindre 12 mètres. L’ethnie Dorzé est un peuple de tisserands. Nous avons la possibilité d'assister à toutes les étapes de la fabrication des étoffes colorées. Nous assistons également à la fabrication du kotcho tiré de la pulpe du faux bananier, l’ensète, qui est l’aliment de base de tout le sud de l’Ethiopie. Exploration pédestre d'autres villages de la région. Puis, continuation pour la ville d’Arba Minch, ville très agréable construite sur le flanc d’une colline, offrant une vue panoramique extraordinaire sur deux lacs de la vallée du Rift, les lacs Abaya et Chamo. Installation à l’hôtel d’où l’on a une vue exceptionnelle sur les lacs. Après le déjeuner pris en ville, arrêt sur les rives du lac Chamo et excursion en bateau sur le lac à la découverte des milliers d’oiseaux, des crocodiles et des hippopotames qui y ont élu domicile. Nuit à l’hôtel Haile Resort (4*) en chambres avec vue sur le lac.


  • Jour 8 Arba Minch - Kenso - Jinka (250 km : asphalte - env. 5 h - alt. 1 300 m)

    Ce matin nous quittons Arba Minch pour nous diriger vers Konso. Dans un environnement relativement aride le peuple Konso a développé une agriculture en terrasses qui a amené l’UNESCO à classer les paysages façonnés par les Konsos au patrimoine mondial de l’Humanité. Les Konsos vivent dans des villages fortifiés qui attestent de leurs rapports conflictuels traditionnels avec leurs voisins Boranas. Nous visitons quelques-uns de ces villages. La société Konso est très structurée, constituée de neuf clans et lignages obéissant à un système complexe de classes de générations. Malgré leur conversion massive au protestantisme, le peuple Konso est toujours attaché au culte traditionnel du dieu unique Waqq et au culte funéraire matérialisé par les Waqa, stèles de bois sculpté. Déjeuner à Karat-Konso avant de faire route vers la vallée de l’Omo et sa mosaïque de peuples et de cultures, à travers une région agricole vallonnée qui précède la savane. Visite du plateau de New york en chemin. Passage par le marché de Weyto, l'un des plus importants du sud de l’Ethiopie, où se rencontrent les populations Bena, Ari, Tsemay … Nous prenons ensuite la route de Jinka. Nuit à l’hôtel Jinka Resort (3*)


  • Jour 9 Jinka - parc nat. du Mago - Turmi (190 km : asphalte-piste - env. 5 h - alt. 900 m)

    Tôt le matin, nous entrons dans le parc national du Mago où vit la tribu agro-pastorale des Mursis sur les rives de la rivière Omo, dont les pratiques guerrières les ont préservés pendant longtemps de tout contact avec la modernité. Comme les Hamers et les Bannas, les Mursis ont une organisation sociale et des pratiques rituelles basées sur un système de classe d’âges. Les femmes de haut rang au crâne rasé, ornent leur lèvre inférieure d'un labret en terre cuite, de taille de plus en plus importante au fur et à mesure qu'elles avancent en âge. L’origine de cette pratique étrange n’est pas totalement élucidée. Retour à Jinka pour le déjeuner et route pour Turmi. Nuit au Paradise Lodge (4*)


  • Jour 10 Turmi - Omorate (alt. 400 m) - Turmi (160 km : piste - env. 4 h)

    Ce matin, nous rejoignons Omorate et la rivière Omo. Traversée en bateau pour visiter un village Dasanech. Les Dasanechs, seuls sédentaires à part entière de la région, se regroupent majoritairement dans le village de Doose sur la rive orientale de l'Omo. A la saison des pluies, ils prennent soin surtout du bétail, tandis qu'à la saison des semailles et des récoltes, ils s'éparpillent dans les champs avoisinants où sont cultivés des céréales, le coton et la canne à sucre. Retour à Turmi pour le déjeuner et découvrir le grand marché de la tribu Hamer. Dans l’après-midi nous visitons un village Hamer. Cette ethnie est la plus importante de l’Omo. Pasteurs semi-nomades, guerriers et chasseurs comme leurs voisins, ils fascinent les visiteurs. Ils partagent quelques traditions avec d’autres tribus des environs comme les Tsemays, les Aris et les Bennas : l’une d’elles consiste à sauter au-dessus de taureaux (Bull Jumping). Retour à Turmi. Nuit au Paradise Lodge.


  • Jour 11 Turmi - Koricho (alt. 500 m) - Konso (300 km : asphalte-piste - env. 6 h)

    Nous partons vers la vallée de l’Omo, ou sont installés les Nyangatoms, un peuple nilo-saharien dont la patrie s'étend jusqu'au Sud Soudan. Visite du petit village de Kangatan avant de prendre la route de Koricho et visiter la tribu Karo (1 500 membres seulement). Ils pratiquent un art très abouti de la peinture corporelle à base de craie. Cette coutume précède chaque danse, fête ou célébration. La tribu vit dans la basse vallée verdoyante du fleuve Omo (qui se jette dans le lac Turkana, au Kenya) et possède beaucoup de symboles culturels qui font partie de leurs rituels, comme la peinture du corps, des coiffures spéciales, le port de labrets et de bijoux, ainsi que les scarifications sur le corps considérées comme signe de beauté et marque de la fonction dans la tribu. Les Karos sont des agriculteurs devenus sédentaires. Retour à Turmi pour le déjeuner, puis route pour Konso. Arrêt au marché de Dimeka, essentiellement fréquenté par les Hamers et à celui très intéressant d’Alduba. Nuit à l’hôtel Kanta Lodge (3*)


  • Jour 12 Konso - Yirgalem (340 km : asphalte - env. 6h30 - alt. 1 800 m)

    Aujourd'hui nous traversons la vallée du Rift jusqu'à la rive est, et prenons la route pour Yirgalem et le pays Sidamo et sa végétation tropicale, où l'on cultive ananas, mangues, papayes et surtout le café. Visite d’un village Sidamo. Etape au superbe Aregash Ecolodge (3*) édifié au milieu d’un jardin tropical. 


  • Jour 13 Yirgalem - Wondo Genet - Shashemene - Langano (130 km : asphalte - env. 2h30 - alt. 1 600 m)

    Excursion à Wondo Genet, oasis luxuriante peuplée d’une multitude d’oiseaux et de singes. Promenade dans la forêt et aux sources chaudes. Passage par la ville de Shashemene, où s’est installée dans les années 1960 la communauté « Rasta » jamaïcaine, sur des terres données par l’empereur Hailé Sélassié. Rencontre avec la petite communauté Rasta. Déjeuner au « Zion train Lodge » avant de prendre la route vers le parc Abyatta – Shalla où l’on peut voir des autruches, des antilopes, et sur les rives du lac une colonie de flamands roses et de nombreux oiseaux aquatiques. Balade jusqu’aux sources chaudes. avant de continuer la route vers la rive orientale du lac Langano où nous faisons étape. A 1 600 m. d’altitude, au cœur de la vallée du Rift, bordé par les monts Arsi, le lac Langano est un lieu de villégiature prisé où il est possible de se baigner. Son eau douce de couleur cuivre, ses plages de sable, ses petites criques isolées, ses colonies d’oiseaux et ses rives bordées de forêts en font une étape très agréable. Fin d’après-midi libre pour profiter du Sabana Lodge (4*)


  • Jour 14 Langano - Tiya - Addis-Abeba (230 km : asphalte - env. 3h30) - Mekele (vol)

    Ce matin nous prenons la route pour les rives du lac Ziway, où nichent d’innombrables oiseaux, et poursuivons vers le nord pour visiter Tiya, site classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. Il regroupe une quarantaine de stèles, érigées au XIIIè ou XIVè siècle de notre ère, portant des épées gravées et des symboles mystérieux. Il s'agit vraisemblablement de monuments funéraires élevés en hommage à des guerriers. D’autres stèles portent des symboles féminins. Arrivés à Addis-Abeba nous prenons un vol pour Mekele. Dîner et nuit à l’hôtel Planet (4*)


  • Jour 15 Mekele - le Dallol (alt. -100 m) - Mekele (400 km : asphalte-piste - env. 6 h)

    Départ très matinal en véhicule 4x4 vers le triangle aride de l’Afar où se trouvent d’immenses gisements de sel (dont certains atteignent 2 km d’épaisseur) et quelques lacs très salés qui créent un des environnements parmi les plus hostiles de la planète. Route vers le village d’Ahmed Ela (-100 m sous le niveau de la mer) qui vit de l’exploitation du sel qui se trouve à proximité. Mais aujourd’hui l’extraction du sel à la main et les caravanes de chameaux laissent peu à peu la place aux camions… Continuation pour le site du Dallol (25 km) et ses concrétions de sel aux couleurs d’oxydes improbables, vert, jaune… à peu de distance nous visitons le canyon de sel, un dédale entaillé dans une croute de sel de plusieurs dizaines de mètres d’épaisseur. Puis nous prenons la route pour les rives du lac Karoun (ou lac Assale), bordé par une extraordinaire banquise de sel immaculée. Retour à Ahmad Ela pour le déjeuner préparé par notre cuisiner. Puis, retour à Mekele. Dîner et nuit à l’hôtel Planet (4*)


  • Jour 16 Mekele - Massif du Ghéralta (100 km : asphalte-piste - env. 3 h - alt. 2 100 m)

    En quittant Mekele nous faisons un arrêt à Wukro pour visiter son récent petit musée où sont exposés des objets sabéens des VIIè et VIè siècles av. J.-C provenant du site voisin de Maqaber Gaewa. A la sortie de la ville, visite de l’église semi-monolithique de Tcherqos, où l’on peut voir des peintures du XVè siècle et un très beau décor sculpté. A quelques kilomètres de Wukro, visite de l’église d’Abréha et Atsbéa, sans doute le monument le plus imposant de la région. L’église du monastère a été creusée en partie dans la falaise et en partie dégagée. Continuation vers le massif montagneux du Ghéralta où se concentre le plus grand nombre de ces étranges monuments que sont les églises rupestres du Tigré. Vue superbe. Passage par le village de Degoum où l’on peut voir de très anciennes chapelles souterraines (VIè siècle ?), probablement funéraires dans le style axoumite. Dîner et nuit au Gheralta Lodge 4* à Hawsien.


  • Jour 17 Massif du Ghéralta

    Le matin, excursion à Mariam Qorqor et Daniel Qorqor. Ces deux églises en partie rupestres et décorées de peintures anciennes sont perchées au sommet d’un extraordinaire piton rocheux qui domine toute la région du Ghéralta. Cette excursion nécessite au moins 3h de marche avec un fort dénivelé montant et descendant d’environ 4 à 500 mètres. Comme alternative à cette visite difficile, nous proposons l'excursion à l’église de Papasayety, que l’on atteint après une heure de marche agréable, sans dénivelé, dans un canyon bordé d’acacias et de sycomores. L’église est bâtie sous une falaise est décorée de très belles peintures du début du XIXè siècle d’une étonnante fraîcheur. En route, visite d’un village tigréen. Retour au lodge pour le déjeuner. Temps libre l'après-midi. Dîner et nuit au Gheralta Lodge.


  • Jour 18 Massif du Ghéralta - Yéha - Axoum (180 km : asphalte-piste - env. 4 h - alt. 2 100 m)

    Près de la petite ville de Sinkata, visite de l’église de Medhane Alem Adi Kasho, probablement l’une des plus anciennes de la région (XIè siècle) comportant un magnifique programme sculpté. Tout près, se trouve l’église Petros et Paulos, perchée à flanc de falaise et décorée de très anciennes peintures. Nous faisons route à travers les hauts plateaux du Tigré pour le site sabéen de Yéha qui a conservé un magnifique temple du VIIIè s. avant notre ère autrefois converti en mythiques du christianisme éthiopien et aujourd’hui restauré dans son état originel. Continuation vers le massif d’Adoua -où se déroula la fameuse victoire éthiopienne face aux armées italiennes, avant d'arriver à Axoum. La civilisation d’Axoum a 2000 ans. La cité antique campée sur les hauts plateaux du Tigré tirait sa puissance du commerce de l’encens, de l’ivoire et de l’or en contrôlant les ports de la mer Rouge. Au IVè siècle, Axoum devint le premier royaume chrétien du monde après l’Arménie. Quelques siècles passent et le royaume d’Axoum se dissout dans l’obscurité tout en laissant une trace profonde dans les arts et la culture éthiopiennes. Dîner et nuit à l’hôtel Sabean (3*) 


  • Jour 19 Axoum

    Journée consacrée à Axoum. Visite du fameux parc aux stèles constitué de monolithes sculptés, le plus imposant atteignant 33 m. de haut. Visite du petit musée de la ville. Découverte de la stèle du Roi Ezana qui atteste de sa conversion au christianisme dès le IVè siècle, et visite des tombes des rois Kaleb et Guébré Masqal. Déjeuner au restaurant de l’hôtel Yeha – vue sur le parc aux stèles. Nous traversons ensuite le vieux village d’Axoum pour aller visiter le palais de Dongour, une demeure princière du VIè ou VIIè siècle de notre ère, qui illustre la dernière période de gloire de la civilisation axoumite. Devant l’Eglise Sainte Marie de Sion, gisent des trônes axoumites fracassés. A côté de l’église bâtie par Fasilidas, une chapelle conserverait " l’Arche d’Alliance " rapportée de Jérusalem par Ménélik, fils du roi Salomon et de Makéda, la reine de Saba. C’est ici que furent sacrés la plupart des négus d’Éthiopie. Un petit musée garde quelques trésors. Dîner et nuit à l’hôtel Sabean.


  • Jour 20 Axoum - parc national du Simien (300 km : asphalte-piste - env. 6 h - alt. 3 400 m)

    Journée de route pour le parc du Simien, en traversant la rivière Tekeze, un affluent du Nil. Très longtemps avant de l’atteindre, la silhouette du massif du Simien est visible. Pique-nique en route. La piste emprunte les premiers lacets de « Lima limo » à 3 000 m. d’altitude pour une montée vertigineuse vers le massif montagneux du Simien, « le toit de l’Ethiopie ». Etape au Simien Park Lodge, (3 400 m. d’altitude) composé de tukuls construites en pleine nature. Vue spectaculaire sur le Simien. Courte promenade autour du lodge. Dîner et nuit à l’hôtel Simien Park Lodge (4*) ou Kossoye Lodge (selon disponibilités)


  • Jour 21 Parc national du Simien - Gondar (150 km : asphalte-piste - env. 3 h - alt. 2 200 m)

     



    Journée consacrée à la découverte du parc national du Simien avec ses paysages à couper le souffle, sa flore afro-alpine et ses étonnants singes geladas. Au gré de promenades sans difficulté, visite d’un des villages et de ses habitants qui peuplent la montagne. Dejeuner pique-nique dans le parc, avant de prendre la route vers Gondar, ville fondée par le grand roi Fasiladas (1632-1667) qui en fit la première capitale impériale de l’Ethiopie. Dîner et nuit à l’hôtel Goha (3*)


  • Jour 22 Gondar

    Le matin, visite de l’enceinte impériale où sont regroupés les châteaux royaux (Fasil Gebbi) qui dressent leurs étranges silhouettes à l’allure européenne au milieu de la ville. Une douzaine de bâtiments, châteaux, bibliothèque, ménagerie, salle de réception, furent érigés entre le XVIIè et XVIIIè siècle. Visite des bains de Fasiladas, un vaste bassin, entouré de sycomores et dominé par un élégant pavillon, lieu de détente des rois de Gondar. Puis, visite de l’église de Debra Berhan Sélassié du XVIIIè s. où se trouve un cycle pictural très complet de l’iconographie éthiopienne, ainsi qu'un extraordinaire plafond peuplé d’angelots. Déjeuner au restaurant du Mayleko Lodge, face aux montagnes qui entourent Gondar, avant de visiter le château et l’église de Qusqam, bâtis par la Reine Mentuwab à l’écart de la ville. Dîner au restaurant « les 4 sœurs », connu dans toute l’Ethiopie (cuisine originale et inventive d’inspiration traditionnelle) avec animation musicale et initiation à l’iskista, une danse éthiopienne très particulière. Nuit à l'hôtel Goha.


  • Jour 23 Gondar - Bahar Dar (180 km : asphalte - env. 3h30 - alt. 1 850 m)

    A partir de Gondar nous prenons la route vers la rive sud du lac Tana en faisant un détour par le château de Guzara bâti au XVIè siècle sur une colline qui domine le lac Tana. Il servit peut être de modèle aux châteaux de Gondar. Déjeuner de poissons dans un restaurant aux bords du lac. Excursion d'une trentaine de kilomètres pour les impressionnantes chutes de l’Abay ou Nil Bleu appelées « Tis Issat », ce qui signifie l’eau qui fume. Promenade d'une petite heure en passant par le pont de pierre du XVIè siècle. Retour en bateau en traversant le Nil Bleu. Dîner et nuit à l’hôtel Unison (3*)


  • Jour 24 Bahar Dar - Excursion en bateau sur le lac Tana

    Journée d’excursion en bateau privé sur le lac Tana, réservoir du Nil Bleu. D’une superficie de 3 600 km2, il compte une quarantaine d’îlots où se cachent une douzaine d’églises et de monastères. Navigation jusqu’à l’île de Dek, peu fréquentée des touristes, où se trouvent une petite communauté de pécheurs et la superbe église de Nerga Selassié, l’exemple le plus achevé de l’art et de l’architecture religieuse du lac Tana, bâtie dans un isolement profond par la Reine Mentuwab au XVIIIè siècle. Déjeuner pique-nique. De retour vers Bahar Dar, visite de la presqu’île luxuriante de Zeghé, où l’on cultive le café à l’ombre des arbres et où fut bâtie l'église ronde d'Uhra Kidane Mehret, d'époque gondarienne, qui présente un très beau décor peint du XVIIIè siècle, ainsi qu’un trésor de couronnes royales. Le soir, ceux qui le souhaitent peuvent monter à la colline de Bazewit où se trouve l’ancien palais d’Hailé Sélassié avec une vue magnifique sur le lac Tana et le déversoir du Nil Bleu. Dîner et nuit à l’hôtel Unison.


  • Jour 25 Bahar Dar - Lalibela (320 km : asphalte-piste - env. 5 h - alt. 2 400 m)

    Très belle journée de route à travers les majestueux paysages montagneux du Lasta et les villages traditionnels Amharas. Déjeuner pique-nique en route. Arrivée en fin d'après-midi à Lalibela, la Jérusalem" d'Ethiopie, l’un de ces lieux rares à la surface de la planète, unique, étrange, grandiose, où la nature est magnifiée par l’homme. Au début du XIIIè siècle, le roi Lalibela entreprit le projet fou de bâtir, ou plutôt de découper et de sculpter dans la montagne, à 2 500 m d’altitude, 11 églises, toutes différentes. La capitale spirituelle du roi Lalibela -devenu saint peu de temps après sa mort (1225), a été transformée en nouvelle Jérusalem, lieu de pèlerinage très fréquenté jusqu’à nos jours. L’ancienne capitale du roi Lalibela est un site majeur inscrit au Patrimoine mondial par l’UNESCO. C'est aussi une ville sainte pour les chrétiens orthodoxes. Dîner et nuit à l'hôtel Tukul Village (3*)


  • Jour 26 Lalibela et les six églises du quartier royal

    Visite des églises de Lalibela réparties en deux groupes séparés par un profond fossé symbolisant le Jourdain. Aujourd'hui nous visitons le premier groupe, le quartier royal, accessible par un dédale de couloirs taillés dans la roche comptant six églises : Medhane Alem, ou église du Sauveur entourée d’un portique (c'est la plus imposante) ; Beta Maryam où subsistent peintures et bas-reliefs ; Beta Masqal ou l’église de la Croix, qui fut sans doute un martyrium avant d’être une église ; les églises funéraires de Beta Danagel, Beta Golgota, Beta Debra Sina et une chapelle consacrée à La Trinité. Dans l’après-midi, temps libre pour visiter le village. Dîner et nuit à l’hôtel Tukul Village.


  • Jour 27 Lalibela - Yemrehana Christos - Lalibela (80 km) et les quatre églises du quartier ecclésiastique

    Le matin, nous prenons la route (40 km) pour visiter l’extraordinaire monastère de Yemrehana Christos bâti en bois et en pierre à l’intérieur d’une grotte, au cœur d’un vallon boisé. C'est l’un des chefs-d’œuvre de l’art religieux du XIIè siècle, construit avec des matériaux rapportés, selon la légende, de Jérusalem, d'Egypte et de Syrie. L'édifice, dissimulé au fond d'une grotte où reposent près de 6 000 pèlerins, est encore décoré de superbes peintures. Retour à Lalibela où l'après-midi est consacrée à la visite du second groupe d'églises, le quartier ecclésiastique, composé de quatre églises (Beta Emmanuel, Beta Merkurios, Beta Guebrel Rufael et Abba Libanos). Le quartier, aménagé autour d’une rotonde souterraine, ressemble à une place forte. À l’écart du village, la fameuse église de Beta Giorgis est un monolithe cruciforme taillé au fond d’un profond fossé. Dîner et nuit à l’hôtel Tukul Village.


  • Jour 28 Lalibela - Addis-Abeba - Vol retour

    Transfert à l’aéroport et envol pour Addis-Abeba en milieu de matinée. A l'arrivée, visite de Unity Park, une partie de l’immense parc qui entoure la résidence actuelle du Premier Ministre, récemment rendue au public. C’est devenu l'une des promenades préférées des familles d’Addis. Le visiteur découvre l’ancien palais de Ménélik avec les salles du trône de Ménélik et d’Hailé Sélassié, la salle des banquets, la salle des réceptions, superbement restaurées. Une belle illustration de l’histoire et de l’architecture de l’époque impériale. Promenade dans le quartier de Piazza pour les derniers achats.



    Dîner spectacle traditionnel au restaurant "Yod Abyssinia" ou "Habasha 2000", avec tout le cérémoniel de la cuisine éthiopienne, accompagné par un spectacle de chants et danses. Chambres à disposition à l'hôtel jusqu'au transfert à l’aéroport pour le vol de nuit.


  • Jour 29 Arrivée

    Arrivée à destination dans la matinée.


Dates et prix

4 / 4 participants5 / 8 participants

Du samedi 23 janvier 2021 au samedi 20 février 2021

7145 €6745 €

Du samedi 30 octobre 2021 au samedi 27 novembre 2021

7145 €6745 €

Supplément chambre individuelle : 895 €

Nos prix comprennent :

Le prix comprend :

  • Vols internationaux et vols intérieurs toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres, fluviaux et lacustres
  • Minibus adapté à la taille du groupe pour le nord, une fenêtre par personne
  • Véhicules 4x4 pour le sud et pour l'excursion au Dallol, une fenêtre par personne
  • Hôtels 3 et 4* (normes locales)
  • Matériel de bivouac fourni pour les 2 nuits sous tente dans le sud, repas préparés par notre cuisinier
  • Pension complète, eau minérale pour les déplacements et soft drinks aux repas (y compris thé et café)
  • Notre guide-accompagnateur francophone
  • Guides locaux obligatoires pour certaines visites 
  • Toutes visites et excursions
  • Petits pourboires

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Ethiopie 18 jours

    Trésors d'Abyssinie et concrétions de sel du Dallol (A141)

    Quelques points forts :

    • Sites majeurs classés par l'UNESCO (Axoum, Gondar, Lalibela, parc du Simien)
    • Le Dallol : canyon de sel et lac Karoun (ou lac Assale)
    • Eglises troglodytiques du Tigré
    • Bateau privatisé sur le lac Tana jusqu'à l'île de Dek
    • Fêtes de Timkat (Lalibela) en janvier et de Meskel (Axoum) en septembre
    • Une fenêtre garantie par personne dans le véhicule
  • Ethiopie 31 jours

    Grande Ethiopie (C132)

    Quelques points forts :

    • Grand panorama du pays, du Sud au Nord
    • La ville fortifiée d'Harar (UNESCO)
    • Les trésors de l'Abyssinie : églises de Lalibela (UNESCO), Gondar, Axum (UNESCO)
    • Les églises troglodytiques et les paysages grandioses du Tigré
    • Les tribus de la basse vallée de l'Omo (UNESCO)
    • Les parcs nationaux du Mago, du Balé, d'Awash et du Simien
    • Une fenêtre par personne garantie pour tous les transports
  • Ethiopie Djibouti 17 jours

    Expédition en territoire afar, du Danakil à Djibouti (A144)

    Quelques points forts :

    • Le Dallol et son environnement minéral unique au monde
    • Les paysages lunaires du lac Abbé
    • Les eaux turquoise bordées de sel du lac Assal
    • Les pétroglyphes d'Abourma
    • La mangrove de Godoria
    • La ville blanche de Tadjourah
    • Une fenêtre garantie par personne dans les véhicules
  • Ethiopie 17 jours

    Sur les traces des grands explorateurs (C133)

    Quelques points forts :

    • Conférences de José-Marie Bel tout au long du séjour
    • Trésors de l'Abyssinie : Lalibela, Gondar, Axum
    • Les hauts plateaux du Simien
    • Rencontres avec des peuples et des personnalités locales
    • Une fenêtre garantie par voyageur dans les véhicules