Guinée Conakry, Libéria, Sierra Leone Golfe de Guinée : forêts, masques et océans (A560)

16 jours - 4 à 12 participants
Villageois de Sierra Leone
Villageois de Sierra Leone
Port de Conakry
Port de Conakry
Région du Fouta Djalon
Région du Fouta Djalon
Freetown
Freetown
Temple de la grande loge maçonnique
Temple de la grande loge maçonnique
Monrovia
Monrovia
Île de Bunce
Île de Bunce
Banana Island
Banana Island
Forêt dans la région de Dalaba
Forêt dans la région de Dalaba
Marché de Kissidougou
Marché de Kissidougou
Villageois de Sierra Leone
Port de Conakry
Région du Fouta Djalon
Freetown
Temple de la grande loge maçonnique
Monrovia
Île de Bunce
Banana Island
Forêt dans la région de Dalaba
Marché de Kissidougou

Un itinéraire nouveau, intense, raffiné et plein d'aventures nous mènera au cœur du continent africain. Nous découvrirons des villages perdus, des bas-reliefs d'argile, de hautes cascades dans la savane escarpée du Fouta Djalon et le plus grand massif montagneux d'Afrique de l'Ouest. Nous emprunterons des pistes oubliées et traverserons les plus longs ponts de liane de la forêt, qui cachent le mystère des hommes-oiseaux et les plus longs ponts de liane d’Afrique.

Points forts

  • Les marchés colorés et animés de la Guinée Conakry
  • La découverte du Fouta Djalon, ce massif montagneux habité par les Peuls
  • La rencontre avec la culture Krio au Liberia
  • Les masques et les cérémonies d'initiation féminine, en Sierra Leone
  • Les chercheurs de diamants
  • L'immersion dans une Afrique authentique des années 70

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Vol vers Conakry

    Envol pour Conakry. Accueil par l'équipe locale et transfert à l'hôtel Onomo.



    Dîner libre et nuit à l'hôtel Onomo ou similaire.


  • Jour 2 Conakry - Kindia (140 km, environ 4 heures de route)

    Courte visite de la capitale et de l’intéressant petit musée National du Libéria, . Après avoir quitté les embouteillages, nous nous dirigeons vers les premières montagnes du village de Kindia.



    Dîner et nuit à l'hôtel de Moringa ou similaire.


  • Jour 3 Kindia - Dalaba (280 km, environ 8 heures de route)

    La route nous mène au cœur du massif du Fouta Djalon. Arrivée à notre hôtel et déjeuner à Dalaba. Dans l'après-midi, visite de Dalaba, petite ville tranquille. La «casa a palabra» (la maison des mots) présente un intérêt particulier  : son bas-relief de style Peul. Ici, les chefs se réunissaient pour rencontrer l'administration coloniale.
    Visite de la villa construite par le gouverneur colonial et utilisée plus tard par le premier ministre et président de la Guinée indépendante. Le chef de l’indépendance était Sekou Tourè, l’un des militants les plus radicaux contre le colonialisme. Il a expulsé les Français et a rejoint les rangs de l'Union soviétique en s'alignant sur Ceausescu. Sous Sékou Touré, le pays s'est isolé de plus en plus et le gouvernement se transforma en dictature. Certaines villas utilisées par les ministres et les invités de Sékou Touré rappellent cette époque. Dans ces villas, Miriam Makeba a rencontré et épousé Stokley Carmicheal, un Américain exilé qui figurait parmi les inspirateurs du front armé du mouvement des Black Panthers.
    Dîner et nuit à l'hôtel Safitel.


  • Jour 4 Dalaba - Fouta Djalon - Mamou (130 km, courts trajets)

    Nous découvrons aujourd’hui le plus grand massif d’Afrique de l’Ouest : le Fouta Djalon où la montagne rencontre la savane et les profondes vallées abritant des rizières et des forêts. Grâce au climat frais, cette région était le lieu de vacances privilégié de la période coloniale. Les Peuls, qui viennent de cette région, sont connus pour leur beauté stupéfiante et pour être les meilleurs éleveurs de zébus de l'Afrique de l'Ouest. Au XVIIe siècle, le Jihad des Peuls partit de ces montagnes et les conduisit à conquérir la majorité de la savane jusqu'au Cameroun.
    Visite des petits villages.  Après une promenade de 1h30 dans la forêt, nous découvrons la cascade Ditin, la plus haute de la région (100 m). Arrivée à Mamou.



    Nuit à l'hôtel Baylis.


  • Jour 5 Mamou - Kissidougou (320 km, environ 7 heures de route)

    Jour de transfert. Nous quittons les montagnes pour traverser la savane arboricole. À Kissidougou (la ville de Kissi), il y a un  intéressant petit musée qui montre les objets rituels de la région.



    Nuit à l'hôtel Rama ou similaire.


  • Jour 6 Kissidougou - Guekedou (170 km, environ 5 heures de route)

    En raison du mauvais état des routes, nous allons avancer lentement, même en 4X4.
    Cette région est riche en marchés, celui de Guekedou, à la frontière avec la Sierra Leone, a été considéré comme l’un des plus vastes d’Afrique. C’est sûrement le plus fréquenté mais aussi malheureusement le point de départ de l’épidémie d’Ebola qui a duré jusqu’en 2016. Arrivée à Macenta pour le déjeuner. Dans l'après midi nous assistons aux danses d'initiation des jeunes filles Toma.



    Nuit à l'hôtel Macenta.


  • Jour 7 Macenta - Nzerekore (160 km, environ 4 heures de route)

    Les Toma, localement appelés Loma, ont également différents masques qui vivent dans la forêt sacrée. Nous assistons à l'une des danses sacrées les plus spéctaculaires et les moins connues des forêts d'Afrique de l'Ouest, les hommes-oiseaux. La forêt cache d'autres secrets, notamment les ponts de lianes, dont certains mesurent 70 mètres de long. Ce sont de beaux et rares exemples de « technologie tribale ». Ils sont fabriqués uniquement à partir de produits végétaux et ont été construits par des hommes initiés. Alors que les hommes construisent les ponts, les femmes et les personnes non initiées ne sont pas autorisées à s'approcher de la zone ; ainsi, les secrets de la technologie tribale peuvent être conservés.
    Arrivée à Nzerekore, capitale de la région forestière.



    Dîner et nuit à l'hôtel Bethanie


  • Jour 8 Nzerekore - Ganta (200 km, environ 7 heures de route)

    Journée de transfert sur une route accidentée dans une forêt spectaculaire. Nous faisons un arrêt aux grandes plantations d'hévéas sauvages qui couvrent des centaines de kilomètres de forêt. Pour récolter le latex, on pratique des incisions sur l'écorce et on récolte le produit dans de petits seaux. Nous faisons d'autres arrêts dans les villages et marchés avant d'arriver à la frontière avec le Libéria. Arrivée à Ganta.



    Nuit à l'hôtel Alvino.


  • Jour 9 Ganta - Monrovia (270 km, environ 7 heures de route)

    Le Libéria est le seul pays à n'avoir jamais été ni une colonie ni un protectorat. Il a été fondé par les Krio,  esclaves affranchis qui sont revenus des États-Unis en Afrique, et le voici nommé «Libéria : le pays des hommes libres». Les Krio représentent 35 % de la population et contrôlent l'économie et la politique. Ils sont en effet considérés comme les leaders de l'économie moderne et du développement du pays. 80 % de la population parle le krio, une sorte d'anglais « pidgin ».
    Arrivée à Monrovia en début d'après-midi. Notre hôtel avec vue sur l'océan dans le West Point est le meilleur point de départ pour visiter le centre-ville. Visite du musée national ; il présente l’architecture  Krio, une grande collection d’articles de masques et d’outils rituels et un spectacle sur la guerre civile qui s’est déroulé de 1989 à 2003. Un symbole de la ville est ce qui reste de l’hôtel Ducor Palace, l’hôtel de luxe extrême avec une piscine face à l’océan. L'hôtel a accueilli l'élite politique locale et ses pairs. Selon la légende, Idi Amin nageait avec une arme à la ceinture pendant que son amie Miriam Makeba chantait. Après avoir été cambriolé plusieurs fois, l'hôtel est maintenant abandonné.
    En 2008, le gouvernement a passé un accord avec Kadhafi pour la reconstruction de cet hôtel. Toutefois, le projet n'a pas abouti à cause de la guerre en Libye.



    Nuit à l'hôtel Cap.


  • Jour 10 Monrovia et environs

    À pied, nous visitons un autre symbole principal de la ville : le temple de la grande loge maçonnique toujours en activité de nos jours. Le temple est le symbole le plus important de la culture Krio et de son pouvoir économique. Si nous avons de la chance, nous serons accueillis par le Grand Professeur qui nous expliquera l’histoire de cette Loge et son rôle crucial dans l’histoire du pays.
    Nous quittons la ville en direction d'un village où nous pourrons découvrir les masques de la région.



    Nuit à l'hôtel Cap.


  • Jour 11 Monrovia - Bo (310 km, environ 8 heures de route)

    Départ tôt le matin. Nous traversons la frontière avec la Sierra Leone, une nouvelle route nous mène aux régions connues pour les diamants qui ont tristement fait connaître ce pays dans le monde entier. C'est en camion que nous nous rendons dans un village de cabanes en terre et en paille où nous pouvons rencontrer les chercheurs de diamants. Le guide nous expliquera les techniques d'extraction et de lavage.
    Nous allons plus loin dans la ville animée de Bo où, outre le marché, nous visitons un magasin qui détient la licence pour acheter des diamants.



    Nuit à l'hôtel Dohas ou similaire.


  • Jour 12 Bo - Kent - Banana Island (260 km, environ 8 heures de route et 30 min de bateau)

    Dans la plupart des régions d'Afrique, les masques sont l'apanage des hommes, mais parmi les peuples Mende et les populations proches, les masques Bundo sont une affaire de femmes et jouent un rôle crucial dans les rites d'initiation. Nous atteignons un petit village pour assister à la sortie de ces masques, un événement qui appelle la participation d'une foule colorée. Dans l'après-midi, nous nous dirigeons vers la côte pour rejoindre le village de Kent où un bateau nous attend pour nous conduire à Banana Island.
    Dîner et nuit dans un camp de tentes fixes, le Bafa Resort, notre base pour deux nuits. 


  • Jour 13 Banana Island

    Après 12 jours de camion, de montagnes, de savanes et de forêts, nous passons une journée de détente à la plage sur l’une des îles les plus mythiques de la Sierra Leone : Banana Island !



    Pour les plus courageux, il est possible de faire une marche de 2 heures à l'ombre des arbres.



    Dîner et nuit à l'hôtel Bafa Resort


  • Jour 14 Banana Island - Freetown (30 min en bateau et 50 km en voiture)

    Une fois sur le continent, nous longeons la côte sur les flancs de la péninsule rocheuse de Freetown. Le pays porte son nom : les montagnes des lions. Court arrêt sur les belles plages de Bureh et de la deuxième rivière avant d’arriver à Freetown. Vous aurez le choix entre vous détendre sur une place aménagée ou marcher pour découvrir les plages sauvages, les bancs de sable, les piscines naturelles et un estuaire. Retour à Freetown.



    Dîner et nuit à l'hôtel Swiss.


  • Jour 15 Freetown - Lungi (2 heures de bateau et 20 km de route) - Vol retour

    En 1786, les 308 premiers esclaves libérés sont arrivés en Sierra Leone en provenance des États-Unis où ils ont mené la guerre d'indépendance soutenant les Anglais. Après avoir perdu la guerre, ils ont été envoyés en Sierra Leone. Quelques mois après leur arrivée, les nouveaux arrivants mouraient de faim, avaient contracté des maladies inconnues et avaient du mal à s’intégrer aux locaux, qui ne les supportaient guère.
    Freetown a été fondée en 1792 par les Anglais et deux ans seulement après, lors des guerres de Napoléon, elle a été attaquée par sept navires militaires français qui l'ont détruite. Les quelques survivants se sont enfuis et ont été accueillis sur des pirogues envoyées par les marchands d'esclaves. En 1807, en raison de l'abolition de la traite des esclaves en Grande-Bretagne, les navires des marchands d'esclaves capturés par la marine anglaise commencèrent à libérer les esclaves et à les envoyer en Sierra Leone.
    En 1808, Freetown devint la capitale de la première colonie britannique en Afrique tropicale. À cette époque, on comptait environ 50 000 Krio, ou anciens esclaves ; ils constituaient une élite qui réclamait une meilleure éducation de la part de l'administration coloniale. Vu le niveau culturel atteint, Freetown était surnommée « l’Athènes de l’Afrique de l’Ouest ».
    À pied, nous visitons un musée intéressant qui contient les masques et les objets des différents groupes ethniques ; le Cotton Tree près du luxueux palais de la Cour suprême habité par des chauves-souris ; la belle cathédrale de Saint-George et le marché. Transfert à l'aéroport international de Lungi en ferry. Nuit en vol.



     


  • Jour 16 Vol retour

    Arrivée à destination.


Dates et prix

4 / 5 participants6 / 12 participants

Du samedi 24 février 2024 au dimanche 10 mars 2024

7945 €6545 €

Du samedi 30 novembre 2024 au dimanche 15 décembre 2024

7945 €6545 €

Supplément chambre individuelle : 660 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres
  • Minibus, climatisé, 1 fenêtre par personne
  • Hôtels 3 et 4* normes locales
  • Pension complète et eau minérale à disposition
  • Notre guide francophone
  • Toutes visites, excursions, spectacles, cérémonies et fêtes

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.