Balkans occidentaux Peuples et Destin des Balkans occidentaux (G017)

20 jours - 7 à 12 participants
Monténégro - Perast
Monténégro - Perast
Bosnie-Herzégovine - Chutes de Kravice
Bosnie-Herzégovine - Chutes de Kravice
Bosnie-Herzégovine - Mostar
Bosnie-Herzégovine - Mostar
Bosnie-Herzégovine - Pont Mehmed Pacha Sokolovic
Bosnie-Herzégovine - Pont Mehmed Pacha Sokolovic
Kosovo - Prizren
Kosovo - Prizren
Macédoine du Nord - Plaosnik
Macédoine du Nord - Plaosnik
Monténégro - Bouches de Kotor
Monténégro - Bouches de Kotor
Monténégro - Kotor
Monténégro - Kotor
Serbie - Belgrade - Cathédrale Saint Sava
Serbie - Belgrade - Cathédrale Saint Sava
Monténégro - Perast
Bosnie-Herzégovine - Chutes de Kravice
Bosnie-Herzégovine - Mostar
Bosnie-Herzégovine - Pont Mehmed Pacha Sokolovic
Kosovo - Prizren
Macédoine du Nord - Plaosnik
Monténégro - Bouches de Kotor
Monténégro - Kotor
Serbie - Belgrade - Cathédrale Saint Sava

Trente ans ont passé depuis la guerre civile, les Balkans se sont progressivement relevés de leurs cendres. Les passions se sont apaisées. L’heure est venue de parcourir ce territoire en profondeur. Mosaïque humaine, petit espace (le tiers de la France !) mais gorgé de paysages multiples, traversé par une histoire où les empires se sont succédés et ont déposé leurs empreintes en couches successives et contradictoires, les Balkans occidentaux, sous la conduite avisée d’Alexis Troude, fin spécialiste de cette région bien méconnue de l’Europe, révèleront leur complexité et leur richesses inouïes.

Points forts

  • Un parcours complet des Balkans occidentaux (hormis l’Albanie proposé en M483)
  • L’expertise d’Alexis Troude pour les aspects géopolitiques
  • Tous les sites UNESCO emblématiques
  • Grande variété des rencontres, des paysages, des sites 
  • Voyage inaugural dirigé par Hervé Tribot La Spière

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Belgrade

    Envol pour Belgrade. A notre arrivée, accueil par notre guide-accompagnateur francophone, puis tour panoramique de la capitale serbe qui fut la capitale de la Yougoslavie. Le quartier de Novi Beograd, constitué à l’époque de Tito, est devenu par la suite le centre économique de Belgrade. Une promenade au centre-ville et à l’intérieur de la forteresse saura nous dévoiler l’importance de cette cité, stratégiquement positionnée au confluent de la Save et du Danube. Elle fut bien connue des chevaliers européens comme étape obligatoire sur la route de Constantinople et du Moyen-Orient. À partir du XVe siècle la forteresse de Belgrade fut conquise et réutilisée à tour de rôle autant par les Ottomans, les Hongrois que les Autrichiens. Nous ne manquons pas l’occasion d’honorer le monument dédié « À la France » pour évoquer la fraternité d’armes serbo-française pendant la Grande Guerre de 1914-1918.
    Installation pour deux nuits à l'hôtel Crystal.


  • Jour 2 Belgrade

    Visite de la cathédrale orthodoxe Saint-Sava, la plus vaste des Balkans. En chantier depuis 1939, son intérieur a été récemment achevé. Nous visitons ensuite le musée de la Yougoslavie, retraçant toutes les étapes historiques qui sont au coeur de ce voyage. Nous nous intéressons particulièrement à la période où l’on exalta le culte de Tito. Dans le mémorial de Josip Broz Tito, Président « à vie » de la Yougoslavie communiste (1945-1980), nous évoquons les particularités d’un pays qui balançait habilement entre les deux blocs du Rideau de fer. Dans l’après-midi, visite du musée national d’art et d’histoire qui abrite une belle collection de peintures serbe, yougoslave et européenne.
    Nuit à l'hôtel Crystal.


  • Jour 3 Belgrade - Topola - Kragujevac - Vrnjacka Banja (env. 180 km - 3h de route)

    Route à travers la charmante région vallonnée de Šumadija, recouverte de vergers et de champs de maïs. Arrêt à Topola où nous visitons le complexe mémorial de la dynastie Karadjordjevic. Les membres de cette dernière, dont les plus connus sont Pierre Ier de Serbie et son fils, Alexandre Ier de Yougoslavie, jouèrent un rôle majeur à la fois dans la consolidation du Royaume serbe comme dans la création de la Yougoslavie. Tous deux sont enterrés aux côtés de leurs parents et cousins dans la crypte du somptueux mausolée royal, entièrement recouvert de mosaïques, dont les tesselles possèdent plus de 15 000 nuances.



    Près de Kragujevac, visite du Mémorial de Sumarice, où un massacre de civils eut lieu les 20 et 21 octobre 1941. Les Allemands nazi y fusillèrent entre 2 300 et 5 000 civils, dont toute une classe de lycée de Kragujevac. Arrivée à Vrnjacka Banja.
    Installation pour deux nuits à l'hôtel Slatina.


  • Jour 4 Vrnjacka Banja - Studenica - Zica - Vrnjacka Banja (env. 170 km - 3h15 de route)

    Le thème de la journée est la constitution de l’Etat serbe médiéval sous la dynastie des Nemanjides. La route longe les magnifiques gorges de l’Ibar où nous pouvons apercevoir le château-fort de Maglič. Visite du monastère de Studenica (XIIe–XIVe siècles), inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. Fondé en 1186 par le grand « Zupan » (seigneur) Stefan Nemanja, ce couvent est le plus important de Serbie. Nous admirons son apparence à l’extérieur, à la fois « romane » et « byzantine », son portail enrichi de sculptures et les portraits des fondateurs et des saints représentés sur ses parois intérieures. La fresque de la Crucifixion est considérée comme un sommet de l’art de l’époque des Comnènes.
    Déjeuner chez l’habitant pour déguster des produits du terroir serbe et la célèbre slivovitz, alcool à base de prunes. Visite du monastère de Žiča (XIIIe siècle) qui fut le siège métropolitain de l’Eglise orthodoxe serbe depuis 1219. En ce monastère furent sacrés sept rois de la dynastie serbe de Némanjides. Retour à Vrnjacka Banja.
    Nuit à l'hôtel Slatina.


  • Jour 5 Vrnjacka Banja - Ravanica - Manasija - Nis (env. 245 km - 3h45 de route)

    Route pour la vallée de la Morava et le monastère de Ravanica (XIVe siècle), bâti par le prince Lazar qui fut battu par les Ottomans au « champ des merles » (Kosovo polje) en 1389. Canonisé, il devint ainsi le premier prince-martyr serbe. Sur le plan d’architecture, ce nouveau style, appelé « de la Morava », a abouti à mêler aux thèmes de l’art sacré des éléments décoratifs d’enluminures.



    Continuation avec la visite du monastère de Manasija (XVe siècle), fondation pieuse du prince régnant Stefan Lazarevic de Serbie (1396-1427). Ce monastère a gardé, outre ses murailles et tours massives, une superbe église au sein de laquelle nous pouvons admirer des fresques d’origine, dont une Communion des Apôtres, les portraits des Saint-militaires, ainsi qu’un cycle très parlant des Paraboles du Christ. Route vers Nis.
    Nuit à l'hôtel Art Loft.


  • Jour 6 Nis - Skopje (env. 200 km - 2h45 de route)

    Visite de la ville de Nis (l’antique Naissus, où naquit l’empereur Constantin), située au carrefour des routes allant vers la Grèce et l’Asie Mineure. Nous visitons la Tour aux crânes, évoquant un terrifiant moment de l’histoire des Serbes sous les Ottomans, la forteresse ottomane du XVIIIe siècle et le centre-ville avec ses cafés et restaurants. Entrée en Macédoine du Nord et visite de Skopje, capitale de la République de Macédoine. Arrêts sur le vieux pont en pierre, à la Mosquée Mustapha Pasha, au marché Bitpazar, à l’église Saint-Sauveur qui possède une superbe iconostase sculptée en bois, et dans le centre-ville moderne marqué par les réalisations mégalomaniques du grand projet d’urbanisme Skopje 2014.
    Nuit à l'hôtel Alexandar Square.


  • Jour 7 Skopje - Bitola - Kurbinovo - Ohrid (env. 270 km - 4h50 de route)

    Route pour Bitola, où nous visitons le site antique d’Heraclea Lyncestis, fondé par Philippe II de Macédoine sur la route romaine (via Egnatia) qui reliait jadis les rivages de l’Adriatique à Constantinople. Le narthex de sa grande basilique révèle ainsi des mosaïques du Ve siècle d’une qualité artistique exceptionnelle. Tout l’univers chrétien s’y trouve symbolisé : l’empire céleste, le paradis, la terre et l’eau. La palette en est particulièrement riche, et les effets de lumière surprenants.



    Dans la région du lac de Prespa, l’église Saint-Georges de Kurbinovo (XIIe siecle), s’appuie, sur le plan architectural, sur des schémas provinciaux. Quant aux fresques, elles traduisent l’issue d’un conflit théologique qui aboutit à de nouveaux canons oecuméniques iconographiques. Les scènes la Liturgie de Saint-Basile le Grand et le Rêve de Saint-Jean Chrysostome qu’on rencontre à Kurbinovo préfigurent l’iconographie des Pères de l’Église officiant. Route pour Ohrid
    Installation pour deux nuits à l'hôtel Su.


  • Jour 8 Ohrid

    Située au bord du lac du même nom, Ohrid fut une étape importante sur la "via Egnatia". Siège de l’évêché orthodoxe macédonien, Ohrid fut un centre important de la chrétienté à partir du VIe siècle et le point de départ de l’évangélisation des Slaves. Dominant la ville, le château fort érigé par le tsar des Bulgares, Samuel, témoigne de l'influence des Macédono-slaves à cette époque, et de l’importance que les Croisés leur ont accordée. Visite de l’église de la Mère-de-Dieu Peribleptos et sa galerie d’icônes.



    Continuation pour le site archéologique de Plaosnik, l'un des plus importants des Balkans. Il est dominé par l'église Saint-Pantaleimon. Visite de l’ancienne cathédrale orthodoxe Sainte-Sophie, considérée comme un chef-d’œuvre de l’architecture byzantine du Ier millénaire, qui abrite des fresques extrêmement significatives d'un point de vue iconographique.



    Ohrid est également connue pour la fabrication des perles émaillées d’une émulsion obtenue à partir d’écailles d’ablette du lac d’Ohrid. Dans une boutique locale, présentation des bijoux fabriqués à partir des perles émaillées.
    Nuit à l'hôtel Su.


  • Jour 9 Ohrid - Prizren (env. 370 km - 5h50 de route)

    Route pour le Kosovo. Nous visitons le monastère de Gračanica (XIVe siècle), grande fondation pieuse du roi serbe médiéval Stefan Milutin, classée parmi les chefs-d’œuvres de l’architecture serbe médiévale. Ses fresques, parfaitement conservées, constituent le summum de l’esthétique constantinopolitaine du XIVe siècle, connue sous l’appellation de « Renaissance des Paléologues ». Nous profitons de la convivialité locale à Velika Hoča, une enclave serbe connue pour ses vignobles et nombre de petites églises anciennes, et découvrons les multiples facettes de la société kosovare.



    Continuation vers la ville de Prizren et visite de la mosquée de Sinan pacha (XVIe siècle), l’église Saint-Georges, le pont de pierre, la "Sadirvan" (place dotée d’une fontaine), ainsi que l’ancienne cathédrale orthodoxe Notre-Dame de Ljeviška (XIVe siècle). Classée à l'UNESCO, elle posséde des fresques pleines de symboles de l’Antiquité grecque.
    Nuit à l'hôtel Centrum.


  • Jour 10 Prizren - Visoki Decani - Kolasin (env. 230 km - 4h50 de route)

    Au pied de la chaîne de montagnes Prokletije (« montagne de la malédiction »), point de jonction entre le Kosovo, le Monténégro et l’Albanie, se trouve Visoki Dečani (XIVe siècle). Ce somptueux monastère serbe bâti en moellons d’onyx et de marbre, présente l’intérêt majeur d’avoir conservé ses icônes d’origine (XIVe siècle). Fondation pieuse du roi némanide Stefan Dečanski et de son fils Dušan, le couvent de Dečani fut et reste encore à ce jour le centre spirituel et culturel des Serbes de cette région. Route pour le Monténégro. Arrivée à Kolasin.
    Nuit à l'hôtel Bianca.


  • Jour 11 Kolasin - Parc National de Biogradska Gora - Cetinje - Njegusi - Kotor (env. 200 km - 5h de route)

    Nous débutons notre journée par la visite du Parc National de Biogradska Gora, dont les forêts vierges ne manqueront pas de nous saisir. Continuation par le canyon de Moraca qui atteint par endroit 1000 mètres de profondeur; ses eaux alimentent le lac Skadar. Route vers Cetinje, ancienne capitale royale du Monténégro. Promenade dans le centre historique de Cetinje et visite du Palais royal du roi Nicolas Ier.



    Nous traversons ensuite le Monténégro “profond” jusqu’au village de Njeguši, situé dans l’une des dolines du karst monténégrin. La situation géographique du village et son microclimat sont favorables à la production artisanale du jambon fumé (prosciutto) et du fromage. Rencontre avec les habitants. En fin de journée, en prenant une route de montagne en lacets, nous bénéficions d’une vue imprenable sur les Bouches de Kotor
    Installation pour deux nuits à l'hôtel Vardar.


  • Jour 12 Kotor - Bar - Budva - Kotor (env. 120 km - 2h45)

    Visite de Kotor, ville installée au pied du puissant massif du Lovčen. Elle subit de multiples influences, disputée et tiraillée entre les peuples durant des siècles. Son architecture laisse un profond témoignage de son histoire, retracée par les petites rues pittoresques de la vieille ville (place d’Armes, la cathédrale Saint-Tryphon, l’église Saint Luc...). C'est le coin le plus attrayant du vieux continent d’après Jules Verne.



    Départ en direction de Bar dont la partie subtropicale est riche en oliviers. Promenade dans la vieille ville, aussi appelée « Stari Bar », qui représente l’un des ports les plus significatifs de la côte orientale de l’Adriatique ainsi que le point d’arrivée et de départ de l’unique ligne ferroviaire monténégrine (aboutissant à Belgrade en Serbie). Au fil des siècles, de nombreuses civilisations ont influencé cette cité (Byzance, royaumes slaves ou encore serbes) mais c’est encore aujourd’hui l’influence ottomane turque, au niveau architectural, qui prédomine avec notamment la transformation de plusieurs édifices chrétiens en mosquées. Nous prenons ensuite la route panoramique le long de la riviera monténégrine dont Budva est la ville principale. Promenade dans la vieille ville. Retour à Kotor.
    Nuit à l'hôtel Vardar.


  • Jour 13 Kotor - Perast (bateau) - Trebinje (env. 70 km - 1h30 de route)

    Nous partons pour une mini-croisière dans les Bouches de Kotor pour y découvrir l’île de Notre-Dame du Rocher avec l’église votive de marins. Arrêt à Perast, petite ville riche de villas de facture vénitienne et d’églises. Route pour la Bosnie-Herzégovine et passage de la frontière. Arrivée à Trebinje. Située au sud-est de la Bosnie, la ville est attrayante en raison de sa proximité avec la côte Adriatique. Construite à son tour sous les Ottomans et les Austro-hongrois, la vieille ville forme un charmant ensemble architectural en pierre d’inspiration méditerranéenne avec ses places et ses jardins. Nous visitons l’église orthodoxe Hercegovačka Gračanica, où est enterré l’un des plus grands poètes du pays, Jovan Dučić. Arrêt dans un cellier familial local pour une dégustation de vins de la région très appréciés.
    Nuit à l'hôtel Platani.


  • Jour 14 Trebinje - Stolac - Blagaj - Pocitelj - Kravice - Mostar (env. 200 km - 3h30 de route)

    Route en direction de Stolac qui compte une des plus fortes concentrations de sites historiques du pays. Nous y découvrons notamment l’une des plus importantes nécropoles des Balkans, un cimetière du moyen âge regroupant plus d’une centaine de stećci (pierres tombales ornées de motifs sculptés en bas-reliefs). Arrêt à Blagaj, charmant village situé près des sources de la rivière Buna. Nous y visitons une maison des derviches du XVe siècle. L'après-midi, continuation pour Počitelj, un ancien village en pierre à flanc de montagne, surmonté d’une forteresse médiévale. Avant de clore la journée, nous profitons du site naturel des chutes d’eau de Kravice, qui sont parmi les plus belles et les plus étendues de Bosnie-Herzégovine, offrant un cadre naturel aussi reposant que spectaculaire. Route pour Mostar.
    Nuit à l'hôtel Pasha.


  • Jour 15 Mostar - Jablanica - Sarajevo (env. 135 km - 2h30 de route)

    Début de notre journée par la visite de Mostar. En 1566, l’architecte Mimar Hairedin, élève de Sinan, fit construire le célèbre pont de pierre à une arche qui fit sa prospérité et sa célébrité. Une grande partie de la ville et le pont furent détruits en novembre 1993 lors des derniers conflits des Balkans, mais, grâce à des fonds internationaux, le pont ottoman fut reconstruit. Visite de la mosquée ottomane de Mostar, l’une des plus anciennes du pays. En remontant le fleuve Neretva, nous arrivons à Jablanica, petite ville qui abrite un musée évoquant la bataille de la Neretva de 1943, où les partisans de Tito s’opposèrent à la Wehrmacht.



    Continuation pour Sarajevo, véritable ville multiculturelle. Le vieux quartier marchand ottoman Bašćaršija, avec ses bazars et hammams, côtoie des réalisations architecturales du XIXe siècle, qui furent léguées à la ville par les Habsbourg. Visite de la mosquée de Gazi Husrev Beg (XVIe siècle), la plus ancienne de Bosnie-Herzégovine, l’église catholique romaine, la cathédrale orthodoxe néo-baroque et le quartier juif. Nous nous arrêtons sur le pont latin, d’où le jeune nationaliste romantique bosno-serbe Gavrilo Princip tira sur l’archiduc François-Ferdinand le 28 juin 1914.
    Installation pour trois nuits à l'hôtel President.


  • Jour 16 Sarajevo

    La guerre en Bosnie (1992-1995) est le sujet de la matinée. Pour mieux comprendre les événements, nous faisons la visite du Tunnel de l’espoir. Ce dernier servit de passage secret pour livrer des vivres aux habitants et évacuer les blessés, ce qui assura à la ville sa survie. Creusé par les habitants eux-mêmes depuis la cave d’une maison, le tunnel s’étend sur 800 m. et passe en partie sous l’aéroport, étant l’unique point de passage pendant le siège de 1992 à 1995. Visite du musée national de Bosnie-Herzégovine qui abrite la célèbre Haggada de Sarajevo, un manuscrit richement enluminé de langue hébraïque, réalisé en Espagne au XIVe siècle. Nous nous rendons ensuite au centre historique de Sarajevo. Déjeuner dans un restaurant de la vieille ville. Un café/thé vous sera proposé dans un café ancien aux allures orientales, aux sons de la musique traditionnelle de Bosnie. Temps libre dans l’après-midi pour des découvertes individuelles que vous suggérera votre guide local.
    Nuit à l'hôtel President.


  • Jour 17 Sarajevo - Visegrad - Sarajevo (env. 230 km - 4h de route)

    Départ pour la ville de Višegrad, en Bosnie orientale. En arrivant, arrêt sur le célèbre pont ottoman sur la Drina, connu notamment grâce à un roman d’Ivo Andrić (Prix Nobel). Visite du complexe Andrićgrad, réalisé d’après l’idée du célèbre cinéaste Emir Kusturica, natif de Sarajevo et résidant en Serbie (deux fois lauréat Palme d’Or à Cannes). Grâce à son imagination débordante, il se donnait la mission de présenter un cours d’histoire alternatif, comme si les Ottomans n’avaient jamais conquis les Balkans.
    Retour à Sarajevo
    Nuit à l'hôtel President.


  • Jour 18 Sarajevo - Travnik - Jajce - Banja Luka (env. 230 km - 4h de route)

    Départ pour Travnik, dont la forteresse, très bien préservée, fut un grand centre administratif du pouvoir ottoman entre 1699 et 1850. Visite d'un petit musée où nous parlerons de Ivo Andrić (1892-1975), natif de Travnik, homme de lettres, diplomate, et auteur de plusieurs ouvrages. Il devint, en 1961, le seul lauréat au monde du prix Nobel de littérature à être yougoslave. Déjeuner à Travnik.
    Continuation pour Jajce, une ville dominée par de superbes chutes d’eau de 22 mètres de haut. Nous y visitons le musée de l’AVNOJ (Conseil antifasciste de libération nationale de Yougoslavie) et évoquons un épisode de 1943, à savoir le moment où le chemin vers la création de la Yougoslavie fédérale socialiste a été frayé. La résistance organisée par le parti communiste prit de l’ampleur et recruta un grand nombre de personnes au sein de la population yougoslave, afin de s’opposer à l’occupant nazi et à ses collaborateurs. Arrivée à Banja Luka.
    Nuit à l'hôtel Cezar.


  • Jour 19 Banja Luka - Sargovac - Jasenovac - Zagreb (env. 330 km - 5h de route)

    Entrée en Croatie. Nous visitons le Mémorial du camp de concentration de Jasenovac. Créé en 1941, son objectif était la mise en place de la politique du régime croate pronazi-oustachi, qui se concentra essentiellement contre les Serbes vivant en Croatie. Un tiers des Serbes sera tué, un second tiers déporté. Ceux qui resteront seront enrôlés de force dans l’armée croate catholique et deviendront de « bons Croates ». Les diverses recherches effectuées sur le nombre de victimes chiffrent le nombre de personnes assassinées à Jasenovac à au minimum 300 000 personnes (Serbes, Juifs et Tziganes), dans des conditions barbares. Jasenovac était le seul camp d’extermination d’enfants en Europe. Nous prenons ensuite la route pour Zagreb.
    Nuit à l'hôtel.


  • Jour 20 Vol retour

    Transfert à l'aéroport de Zagreb et vol retour.


Dates et prix

7 / 7 participants8 / 12 participants

Du samedi 15 octobre 2022 au jeudi 3 novembre 2022

7695 €6995 €

Supplément chambre individuelle : 695 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres et maritimes
  • Minibus, une fenêtre par personne
  • Hôtels 4* (normes locales)
  • Pension complète et eau minérale
  • Notre conférencier au départ de Paris
  • Notre guide-accompagnateur francophone
  • Des guides locaux francophones à Skopje, Ohrid, Kotor et Sarajevo
  • Toutes visites et excursions

Nous traversons, du fait de la Covid 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien.

Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Serbie 11 jours

    Nouvel An et Noël orthodoxe en Serbie (A555)

    Quelques points forts :

    • Belgrade sous tous ses angles : Histoire, patrimoine, vie quotidienne et festivités du 31 décembre
    • L'imposante citadelle de Golubac, sur le Danube
    • Les riches fresques de l'église Saint-Georges à Topola
    • Novi Pazar, la "petite" Sarajevo serbe
    • Les préparatifs et la veillée du Noël orthodoxe chez Madame Jovanovic, à Sirogojno
    • Sirogjno, Zlatibor, Dvendrag, villages de bois et de pierre au charme séculaire
    • Le parc national de Tara et ses gorges vertigineuses