Socotra (Yémen) Socotra : Île mystérieuse, île merveilleuse (A559)

11 jours - 7 à 12 participants
Figuier de Socotra
Figuier de Socotra
Plaine de Nahoudjad - Grottes
Plaine de Nahoudjad - Grottes
Arbre bouteille ou rose du désert
Arbre bouteille ou rose du désert
Ras Mumi
Ras Mumi
Vautour égyptien
Vautour égyptien
Croquis de José-Marie Bel
Croquis de José-Marie Bel
Ras Shu'Ab
Ras Shu'Ab
Arbre bouteille ou rose du désert (dragonniers de Socotra en arrière-plan)
Arbre bouteille ou rose du désert (dragonniers de Socotra en arrière-plan)
DItwah
DItwah
Dragonniers de Socotra
Dragonniers de Socotra
Figuier de Socotra
Plaine de Nahoudjad - Grottes
Arbre bouteille ou rose du désert
Ras Mumi
Vautour égyptien
Croquis de José-Marie Bel
Ras Shu'Ab
Arbre bouteille ou rose du désert (dragonniers de Socotra en arrière-plan)
DItwah
Dragonniers de Socotra

Voyageurs avides de nature, de découvertes insolites et souhaitant partir à la rencontre de peuples éloignés, cette expérience est pour vous ! Visiter l’île de Socotra ne laisse pas indifférent. On y est hors de notre temps, dans un monde originel où la Nature est omniprésente, intense, puissante, inquiétante même, dans une lumière et des paysages à couper le souffle tels que ces gigantesques dunes de plus de 300 m de haut et vieilles de 35 millions d’années.

Nous découvrirons Socotra en parcourant ses plus belles régions : rivages côtiers, montagnes arrosées de ruisseaux, territoires qui préservent une faune et une flore endémiques, fonds marins. Nous nous intéresserons aussi à la vie quotidienne des Socotris, à leur histoire et à leur culture. À la fin de notre séjour, nous effectuerons une halte à Abu Dhabi pour découvrir, entre autres, la mosquée Sheikh Zayed et le musée du Louvre. 

Points forts

  • Une découverte approfondie de l'île de Socotra
  • Une excursion en bateau traditionnel dans le Ras Shu'ab
  • Des nuits en bivouac au milieu d'une faune et d'une flore endémiques
  • Un voyage dirigé par José-Marie Bel, spécialiste de la destination
  • Un stop à Abu Dhabi pour visiter le Louvre Abu Dhabi

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Abu Dhabi

    Vol à destination d'Abu Dhabi. Arrivée prévue en soirée. Transfert et nuit à l'hôtel Yas Island Rotana 4*(ou similaire) à Abu Dhabi.


  • Jour 2 Abu Dhabi - Hadibo (Socotra, vol)

    Envol pour l'île de Socotra. Appartenant au Yémen unifié, Socotra est l'une des plus grandes îles de l'Océan indien, avec ses 3650 km2. Peu à peu « colonisée » par les Yéménites du continent, elle demeure cependant en de nombreux points vierge et totalement splendide. Peu peuplée (environ 70 000 habitants), elle a connu diverses périodes de civilisations d'origines africaine, indienne, grecque (époque d’Alexandre le Grand), arabo-musulmane et même portugaise (au XVIe siècle). Elle fut sous domination anglaise de 1884 à 1967, puis totalement isolée du monde par l'URSS jusqu'en 1991. Ces paysages sont grandioses, comme sa géologie et sa végétation qui se caractérise par de nombreuses et magnifiques espèces endémiques : plantes, oiseaux, insectes, poissons. 
    Une route magnifique nous mène jusqu'à la capitale de l'île, Hadibo. Rencontre impressionnante avec la nature et des arbres endémiques stupéfiants, dont quelques dendrocicyos. Installation à l'hôtel Summerland, puis visite des environs, notamment de l'office du PNUD (Programme de développement des Nations Unies) et de la protection de l'île. Nuit à l'hôtel Summerland.


  • Jour 3 Hadibo - Ras Mumi (2 h de route)

    Le matin, rencontre avec des femmes bédouines qui réalisent des poteries et brûle-parfums originaux, ainsi qu’une association créée par des amis français de José-Marie Bel qui ont fondé fin 2006 un centre d’apiculteur et de dégustation de miel. Puis, visite du plus ancien quartier d’Hadibo, jadis nommée Tamarida et de Suq, dit ancien quartier des Portugais au XVIe siècle du temps de Vasco de Gama, Dom João de Castro et de Saint François Xavier. Découverte des vestiges d’une basilique, non loin de la « nurserie » des plantes socotries. Nous quittons ensuite Hadibo. Il faut compter environ deux heures d'assez bonne route et piste pour rejoindre Ras Mumi.



    À Ras Mumi, nous rencontrons des paysages idylliques : montagnes aux teintes multiples, eau limpide, gigantesques dunes de sable. Une ambiance hors du temps... Baignade et découverte des environs sont au programme. Le soir, discussion et débat sur l'évolution et les actions de protection de cette île. José-Marie Bel avait assisté en août 1999 aux toutes premières rencontres, débats et discussions sur "l'avenir et la protection de l'île face à la découverte du Monde" avec les chefs de tribus de Socotra, des représentants des autorités yéménites et du PNUD. Campement à Ras Mumi.




    « Nous sommes interpellés à tout moment  par ces bédouins « candides » à la barbichette teintée au henné, frêles mais solides comme un roc , par ces petites chêvres qui gambadent partout, par ces imposantes crêtes granitiques et ces immenses plages vierges. L’endroit jusqu’à présent, hormis la capitale Hadibo et les quelques villages est préservé : ici pas d’hôtel, pas de dancing, le repos et calme sont absolus ». J.-M. Bel


  • Jour 4 Ras Mumi - Homhil

    Départ par une piste rustique et superbe vers le plateau d'Homhil. Nous surplombons rapidement de beaux paysages pour découvrir, entre autres, dans le plateau oriental, une population d'encensiers, Boswellia socotrana, et de nombreux Draceana cinnabari, les fameux dragonniers de Socotra. Ces arbres remontent à la nuit des temps, à l’époque des dinosaures, et demeurent inchangés. Ils impressionnent par leur panache en forme de parapluie ou ombrelle géante aux branches entrelacées, et peuvent atteindre 10 mètres de haut et un diamètre de 15 mètres. Ce sont des sortes de brocolis géants… C’est également dans ces parages que se logent les plus petits encensiers du monde, Boswellia nana, forcément endémiques.
    Après le diner, discussions autour d’un feu de bois afin d'évoquer les contes et les légendes, ainsi que les explorateurs comme Vasco de Gama et les premiers chrétiens installés sur cette île, Lawrence, Thesiger, Brian Doe, Freya Stark... Nous passerons la nuit en bivouac, sous les étoiles. 


  • Jour 5 Homhil - Gisfoh - plaine de Nahoudjad - Steroh

    Au petit matin, nous poursuivons notre route, une piste, vers le village traditionnel de Gisfoh avec de basses habitations de pierres sèches très typiques. Puis nous descendons dans le Wadi Faaro, à la végétation spécifique, pour atteindre la très insolite plaine de Nahoudjad, sorte de steppe qui longe l'océan Indien. A Steroh, nous découvrons des villages rustiques. Peu de villageois parlent l'arabe, mais le mahri, langue socotrie, aux liens sud-arabiques, non écrite, qui dérive d'un alphabet du IIe millénaire avant J.-C., originaire du Sinaï et de la Phénicie. Les femmes tissent de jolis tapis en poils de chèvres et de dromadaires et fabriquent des vanneries. Découverte d'une des grottes servant toujours d'habitat troglodytique dans les majestueuses falaises du plateau sud, longeant la vaste plaine de Nahoudjad. Ces immenses grottes aux stalactites d'où s'écoulent des filets d'eau fraîche sont occupées par des tribus bédouines durant les récoltes de dattes en octobre, mais ils s'y refugient aussi durant la période des vents violents et brûlants.
    Dans l’après-midi, nous établissons notre camp au bord du rivage, entouré de magnifiques dunes blanches, non loin de barques de pêcheurs. Baignade et soirée bivouac sous la tente ou à la belle étoile.
     


  • Jour 6 Steroh - Diksam - Wadi Daerhu

    Quittant le sud de l’île, nous prenons une récente route asphaltée pour découvrir des paysages très différents, des plateaux érodés, des montagnes et vallées. On fera des rencontres avec des arbres étonnants : population d’Adenium obesum S. aux tailles et allures particulières, courbés par les vents de juin à septembre, des dragonniers, Dracaena cinnabari socotranum, inchangés depuis l'époque dinosaurienne. Nous allons vers les hauts plateaux du centre, pour atteindre des sommets aux points de vue extraordinaires, vers 1000 m d’altitude. On remarquera une flore inconnue ou rare : aloe, euphorbiacés, dendrocicyos, arbres concombres et de nombreuses autres espèces, où coulent de petits cours d'eau entourés de paysages incroyables, dans un secteur appelé Diksam. Le plus haut sommet très crénelé, le Jebbel Haggier, souvent dans les nuages, se situe à plus de 1500 m. 
    Nous établissons notre campement, proche du wadi Daerhu, non loin d'une cascade. Le soir, José-Marie Bel nous proposera une conférence-débat sur la route de l’Encens et de la Myrrhe. Nuit un peu fraîche au "bout du monde" en bivouac sous les étoiles.




    « Socotra possède aussi une faune insulaire rare où vivent six espèces et une douzaine de sous-espèces d’oiseaux. Dans certains biotopes, vivent des espèces d’insectes peu connues voire inconnues. C’est le cas de Lépidoptère Rhopalocère (papillon de jour), Hérétocère (papillon de nuit) et d’autres coléoptères ». J.-M. Bel


  • Jour 7 Wadi Daerhu - Qalansiyah - Ditwah

    Après avoir parcouru cette magnifique région, nous descendons le haut plateau calcaire occidental, pour retrouver la route asphaltée. Visite d’une forêt primaire de junipérus géants, puis nous poursuivons vers l'ouest de l'île pour rejoindre Qalansiyah, l'une des trois cités – un grand village - de l’île, dans un très bel environnement fort curieux, à la végétation unique de champs de jatropha et d’encensiers endémiques. Nous arrivons dans l’après-midi dans un site impressionnant avec une immense baie qui possède un splendide lagon où nous resterons sur la plage pour la nuit. Organisation du camp à Ditwah au bord du lagon de Qalansiyah. Nuit en bivouac sous les étoiles.


  • Jour 8 Ditwah - Ras Shu'Ab - Qalansiyah - Hadibo

    Excursion d'une journée en bateau traditionnel (sambuk ou similaire) à la pointe ouest de l’île Ras Shu’ab. Si le temps le permet : pêche à la traîne, baignade et exploration en mer (matériel non fourni). On rencontre souvent divers grands poissons : dauphins, espadons et même des baleines ou des cachalots et des tortues. La faune ornithologique est très importante (vautours égyptiens et oiseaux marins notamment). Nous ferons plusieurs arrêts et nous partirons à la rencontre d'une population isolée à Shu’ab où José-Marie a participé à plusieurs projets entre 2008 et 2011. Pique-nique dans un lieu magnifique. Retour à Qalansiyah dans l’après-midi pour poursuivre notre route jusqu’à Hadibo. Nuit à l’hôtel Summer Land.




    « Les rivages côtiers composés de récifs rocheux, de massifs coralliens, d’immenses bancs de sable et de lagons, possèdent une flore et faunes aquatiques d’une richesse impressionnante. Outre les requins et poissons géants, il n’est pas rare de rencontrer tortues, cachalots et baleines, et de pouvoir se baigner parmi 100 dauphins ». J.-M. Bel


  • Jour 9 Hadibo - Abu Dhabi (vol)

    Notre séjour sur l'île de Socotra prend fin. Vol retour pour Abu Dhabi. Transfert au Radisson Blue Hotel & Resort Abu Dhabi Corniche 5* (ou similaire). Fin de journée libre. Dîner et nuit à l'hôtel.


  • Jour 10 Abu Dhabi - Vol retour

    Nous profitons de notre passage à Abu Dhabi pour visiter deux sites incontournables de la ville. Le matin, nous découvrons la grande mosquée Sheikh Zayed, la plus grande des Émirats. Elle peut accueillir jusqu'à 55 000 fidèles et visiteurs chaque jour. C'est un joyau architectural composé de 1 096 colonnes incrustées d'améthystes et de jaspes, de 82 dômes en marbre blanc, de bassins réfléchissants, de chandeliers Swarovski plaqués or, de l'une des plus grandes mosaïques en marbre au monde... Elle est spectaculaire. Puis, nous rejoignons l’île de Saadiyat dans l’après-midi pour découvrir le Louvre Abu Dhabi. Dessiné par l’architecte français Jean Nouvel, nous voici plongés dans une expérience architecturale et muséale de grande intensité. Inauguré en 2017, il est le fruit d’une coopération entre la France et les Émirats arabes unis qui a donné naissance au premier musée universel du monde arabe. La collection permanente couvre tous les pans de la création artistique des origines de l’art à nos jours et nous fait voyager à travers différentes cultures et civilisations. Nous effectuons une visite guidée d'une heure avant de parcourir librement les lieux (pendant environ deux heures).
    Après le dîner, transfert à l’aéroport. Nuit en vol.


    Pour la visite de la mosquée Sheikh Zayed, les femmes doivent porter un foulard et avoir les jambes et les bras couverts (les chevilles ne doivent pas être visibles). Pour les hommes, le pantalon est de rigueur (les shorts, bermudas ainsi que les débardeurs et tee-shirts sont également interdits). 


  • Jour 11 Arrivée à destination

    Arrivée tôt le matin en France.


Dates et prix

7 / 9 participants10 / 12 participants

Du dimanche 19 février 2023 au mercredi 1 mars 2023

5995 €5695 €

Du dimanche 5 mars 2023 au mercredi 15 mars 2023

5995 €5695 €

Du dimanche 26 mars 2023 au mercredi 5 avril 2023

5995 €5695 €

Du dimanche 22 octobre 2023 au mercredi 1 novembre 2023

6095 €5795 €

Du dimanche 12 novembre 2023 au mercredi 22 novembre 2023

6095 €5795 €

Supplément chambre individuelle : 390 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres en minibus et 4x4 climatisés (une fenêtre par personne à Socotra)
  • Hôtels simples et bivouac (matériel fourni) à Socotra, hôtels 4* et 5* (normes locales) à Abu Dhabi
  • Pension complète sauf dîner du J1, eau minérale incluse lors des repas
  • Frais de visa pour Socotra
  • Les services d'un guide socotri anglophone et de guides locaux anglophones à Socotra
  • Les services d'une guide conférencière au Louvre Abu Dhabi (1h)
  • Notre conférencier au départ de Paris
  • Toutes visites et excursions

Nous traversons, du fait de la Covid 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien.

Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.