Indonésie Java : Traversée javanaise (B363)

21 jours - 5 à 10 participants

De Jakarta à l'île de Madura, la traversée de Java est une expérience forte. Nous accostons au pied du volcan Krakatau et sommes reçus chez les ethnies Baduis. Nous découvrons le jardin botanique de Bogor et les villages sundanais campés dans les rizières, avant de faire escale dans l'une des plus belles propriétés de l'île : le Mesastila. Nous regagnons Yogyakarta, ville des arts, qui abrite les temples de Borobudur et Prambanan. En point d'orgue, l'ascension des volcans Bromo et Kawah Ijen aux paysages lunaires et l'échappée belle sur l'île de Madura, à la culture préservée.

Points forts

  • Un voyage accompagné par Cyril Redor
  • L'excursion en mer pour le mythique volcan Krakatau
  • L'escale à Pulau Peucang, faune endémique et plages de rêve
  • La rencontre avec les Badui, garants des traditions animistes et hindouistes de Java
  • Les temples de Borobudur et Prambanan (UNESCO) mais aussi ceux, plus secrets, de Pura Jagatkarta, Gedong Songo, Selogrio ou Singhasari
  • La randonnée avec un ranger dans la savane du parc de Baluran
  • Le port de Pasongsongan à Madura, un joyau aux mille couleurs

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Jakarta

    Envol à destination de Jakarta. Vol avec escale. Nuit en vol.








     


  • Jour 2 Jakarta

    Arrivée en fin de matinée à Jakarta, la capitale javanaise bouillonnante aux 28 millions d'habitants (si l'on englobe sa périphérie). Transfert dans le centre-ville, sur la jolie place Fatah Hillah située au coeur de Kota Tua, la vieille ville, pour déjeuner au Café Batavia, un lieu mythique où se retrouvait la bonne société coloniale hollandaise avant l'Indépendance. Après le déjeuner, petite promenade digestive dans les ruelles au charme suranné de Kota Tua. Nous partons ensuite découvrir le port de Jakarta, Sunda Kelapa, dont l'importance est déjà mentionnée au XIIIe siècle par un historien chinois de la dynastie des Song. Le port accueille une armada d'augustes pinisi, robustes voiliers de bois qui transportent aujourd'hui encore de nombreuses marchandises à travers les îles de l'archipel indonésien. Après avoir écouté les harangues des marins javanais, continuation pour le Musée National où nous faisons une étape apaisante, pour découvrir une riche collection de sculptures hindouistes, de céramiques majapahit, d'objets rituels balinais... Installation à l'hôtel en fin d'après-midi et repos, avant de dîner sur le toit terrasse de l'hôtel, petit havre de paix et de verdure au coeur de la ville.
    Nuit à l'hôtel Kosenda.


  • Jour 3 Jakarta - Banten Lama - Carita (150 km - 3h15)

    Départ matinal en direction de Banten Lama. Tête de proue de la course aux épices, Banten Lama fut un riche état princier dont la gloire s’est doucement fanée. Les Portugais furent les premiers à s’y intéresser, au XVIe siècle, suivis des Hollandais, tous en quête des lucratifs grains de poivre. Les Anglais et Français furent aussi de la partie… sous le regard goguenard du sultan qui pourtant finit par céder sa ville aux Bataves en 1684. Pour protéger leurs intérêts, ils construisirent le massif et sombre Fort Speelwijk. Sa rade naturelle et son canal de Karangantu en faisaient un excellent mouillage et l’un des plus grands ports d’Asie, mais le sable gagna inexorablement et cette grandeur devint souvenir. La vie indigène suivait son cours autour de la Grande Mosquée. Construite en 1566, elle est le miroir de l’histoire de la ville, mariant de subtiles influences chinoises et hindoues à l’islam local. L’imposant minaret ressemble à un phare et affirme définitivement la vocation maritime de Banten !

    Eclectique, hétéroclite et cosmopolite, la cité abritait en ses murs le souverain et ses nobles ainsi que les riches commerçants chinois. Ceux-ci y avaient leur temple, toujours en activité, dédié à Avalokitésvara sous les traits de Guanyin, divinité de la miséricorde. Quittant les zones urbaines, nous nous dirigerons vers le Sud par de petites routes sinueuses, entre villages et volcans. Arrivée tardive et installation à Carita, station balnéaire très courue des Jakartanais.
    Nuit à l'hôtel Archipelago.


  • Jour 4 Carita - Volcan Krakatau - Pulau Peucang (bateau - 4h30)

    Le Krakatau (nommé à tort Krakatoa), volcan mythique de la volcanologie, situé dans le Détroit de Sunda, fut des siècles durant une île sans importance. Mais en 1883 une série d’explosions cataclysmiques la déchira. Des lames de fond de 30m balayèrent les côtes, détruisant tout et ravissant plus de 35 000 vies. Lors des décennies suivantes, son activité se poursuivit et un nouveau cône, l’Anak Krakatau, « l’enfant du Krakatau », surgit, béant, du lit noyé de la caldeira. Sa dernière éruption remonte à décembre 2018, faisant plusieurs centaines de morts. Après 1h30 de navigation en bateau rapide, un tour de l'île révèlera des coulées de lave massives, des falaises de cendre, des fumerolles... Excursion sur l’île-mère de Rakata, à 10mn de navigation, et baignade. Nous continuons notre croisière vers l'île de Peucang, située au coeur du Parc National d'Ujung Kulon, à 3 heures de navigation de là. Déjeuner et repos à bord. Nous débarquons dans l'après-midi et nous installons dans notre guesthouse, avant un temps de baignade dans des eaux claires et une promenade au coucher du soleil, à la rencontre de cochons sauvages, petits macaques, cerfs... Après le dîner, départ pour un safari de nuit dans l'espoir de rencontrer le Rhinocéros à Corne de Java, espèce extrêmement menacée, mais aussi des gibbons, des semnopithèques de la Sonde, des bantengs (boeufs sauvages) et des tortues marines.
    Nuit dans la guesthouse Nikki Peucang (confort simple).

    NB : L’ascension du volcan ne présente aucune difficulté, si ce n’est que de marcher dans le sable chaud. Si certains souhaitaient néanmoins ne pas monter, détente sur la plage, tout simplement.


  • Jour 5 Pualu Peucang - villages Badui (bateau - 2h)

    Après un retour vers la côte (2h de navigation) puis quelque 2h de route, nous aborderons l'étrange contrée badui… 5 000 ha dont 3 000 ha de forêts protégées, 59 hameaux de Badui Luar dits de l’extérieur, 3 de Badui Dalam ou de l’intérieur et environ 12 000 personnes au total. En 1523, lorsque l’islam arriva dans l’Ouest de Java, certains rejetèrent la conversion et se réfugièrent dans les montagnes dont ils prirent le nom. Ils emportèrent avec eux leur religion, mélange d’animisme et d’hindouisme, et leur mode de vie qui perdure aujourd’hui encore. Le centre (interdit à la visite), habité par les Badui Dalam, est investi d’un caractère sacré et ses habitants sont les garants de l’identité et de l’intégrité culturelle du groupe ethnique. De ce fait, ils bénéficient d’un prestige social et religieux très important.

    Chez les Badui Luar, les normes s’avèrent plus permissives. Ils servent de médiateurs avec le monde extérieur, en protégeant le « centre », en formant un rempart aux agressions extérieures. Les Badui refusent la modernité pour mieux préserver leurs us et coutumes et suivent la règle dictée par les ancêtres. Les maisons sont construites de la même façon depuis des siècles, en bois et bambou. Les premiers villages sont à proximité de la zone de parking (aucun véhicule bien sûr à l’intérieur de l’enclave !) et nous marchons pendant 1h pour atteindre le hameau. Nous sommes reçus dans des familles Badui Luar, dînons en leur compagnie et dormons sous leur toit. L'habitat est extrêmement rustique mais la fraîcheur de la montagne, le calme de la nuit, l'atmosphère hors du temps de cette étape nous font oublier le peu de confort moderne.
    Nuit chez l'habitant en maison traditionnelle (confort très sommaire : petit matelas au sol dans une pièce commune, sanitaires communs, repas pris à même le sol et cuisinés sur le feu).


  • Jour 6 Village Badui - Pura Jagatkarta - Bogor (175 km - 3h20)

    Quittant les hauteurs de Sunda, nous traversons des terres où les rizières sont parmi les plus belles d’Indonésie. En ces lieux persistent d’autres villages coutumiers, à l’instar des Badui. Même s’ils sont tous issus de l’ancien peuplement de Sunda, à chacun sa perception du monde… Le Kampung Gede Kasepuhan Ciptagelar, « grand hameau des anciens », désigne un mode de vie fondé sur des traditions immémoriales, et notamment sur les rites animistes de fertilité. S’il ne rejette pas une certaine modernité, le dirigeant coutumier abah anom est à l’écoute des ordres des ancêtres qui ordonnent de déplacer régulièrement le village… Nous atteignons en fin de matinée l'étonnant site hindouiste de Pura Jagatkarta, où fut bâti dans les années 1990 un temple dont les contours finement découpés semblent de fragiles dentelles de pierre. C'est sur les pentes du mont Salak, depuis toujours sacré pour les Sundanais, que ce temple accueille les cérémonies rituelles de la communauté balinaise hindouiste de Java. Nous déjeunons dans une famille balinaise avant de rejoindre Bogor. Balade dans le magnifique jardin botanique, le plus beau d'Indonésie, et coup d'oeil au Palais Présidentiel où vit l'actuel président Joko Widodo, qui se trouve dans l'enceinte du jardin.
    Installation et nuit à l'hôtel Salak Heritage.


     


  • Jour 7 Bogor - Gunung Padang - Bandung (180 km - 6h)

    Nous reprenons notre route, et pouvons admirer au passage quelques belles plantations de thé. Celles-ci firent la richesse de la Compagnie des Indes Orientales et demeurent un enchantement. La route se fait plus difficile. 16km, 1h30 de route ou piste… et le surprenant ensemble mégalithique de Gunung Padang. Très récemment mis en valeur et étudié scientifiquement en 2012, il révéla son grand âge remontant à 4 500 ans. Établi à 885 mètres d'altitude, le site couvre une colline en une succession de terrasses bordées de murs de soutènement. Beaucoup reste à faire pour comprendre sa fonction, assurément religieuse. Continuation vers Bandung, la capitale de Java-Ouest, la « Paris de Java » … du temps des Hollandais !



    Bandung prit son essor au XIXe siècle après la construction de la route trans-javanaise et l’expansion des plantations de thé. En plein épanouissement dans les années 1920, elle vit s’édifier d’élégantes boutiques coloniales et de nombreux bâtiments Art Déco que nous découvrirons dans le quartier de Braga, dont l'un des plus emblématiques, la "Satay House" à l'architecture somptueuse. C’est également dans ce quartier que se tint la célèbre Conférence de Bandung en 1955, celle qui allait donner naissance au Mouvement des Non-alignés de 1961. 29 pays étaient représentés et leurs dirigeants jetèrent les bases d’une union du tiers-monde afin d’accélérer la décolonisation et favoriser l’entraide économique.
    Nuit à l’hôtel De Braga By Art Hotel.


  • Jour 8 Bandung - Kampung Naga - Tasikmalaya (115 km - 3h)

    Nous quittons Bandung et son atmosphère urbaine pour retrouver la sénérité de la campagne javanaise, beaucoup plus reposante. En route, nous serpentons à travers les rizières, parmi les plus belles de Java. Nous nous arrêtons sur la route, pour une grande balade (2 heures) dans les rizières. En contrebas de la grand-route conduisant à Tasikmalaya, un vieux village sundanais est blotti au fond d’une combe. Ses rizières en terrasses et ses toitures de chaume noir font de Kampung Naga un rêve de photographe. 102 habitations de même dimension y sont alignées, selon les us et coutumes : utilisation de briques proscrite, orientation est-ouest,  courts pilotis et appareillage du mur d’enceinte. Le chef de la tradition veille sur le respect du message des anciens avec quelques concessions à la modernité. La ville de Tasikmalaya est réputée pour ses batiks originaux aux motifs variés et couleurs chatoyantes. Ils sont tracés entièrement à la main ou au tampon ; nous irons voir ces dames à l’ouvrage !
    Nuit à l’hôtel Santika de Tasikmalaya ou similaire.


  • Jour 9 Tasikmalaya - Mesastila (Magelang) (280 km - 7h30)

    Nous prenons aujourd'hui une longue route vers l'Est, pour rejoindre Magelang et les contreforts du plateau de Dieng, terre bénie des dieux où prospèrent plantations de caféiers, de théiers, rizières, et magnifiques jardins tropicaux. Nous ferons plusieurs arrêts en route pour admirer le paysage et les rizières verdoyantes. Niché au coeur d'une propriété de plus de 22 hectares de nature spectaculaire, offrant des vues sur les volcans Merbapu et Merapi, le Mesastila est un havre de paix conçu autour d'une ancienne gare coloniale. Cette étape de deux nuits nous permettra de goûter à la beauté des jardins environnants dans un cadre très confortable. A l'arrivée au sein du resort, session de massage des pieds pour nous relaxer de la longue route. Dîner et nuit au Mesastila.


  • Jour 10 Mesastila - Semarang - Ambarawa - Mesastila (120 km - 2h40)

    Capitale de Java central, Semarang prit son essor au XVIIIe siècle, bénéficiant de l’envasement des ports voisins. Commerçants, aventuriers, colonisateurs y débarquèrent et façonnèrent une nouvelle culture, cosmopolite, liée aux échanges d’un univers côtier, le Pasisir. Nous visitons dès le matin l'étonnant temple-mosquée de Sam Poo Kong, dédié à la mémoire du grand Zheng He, le mythique navigateur chinois de confessions musulmane.
    Nous nous rendons ensuite en cyclopousse dans le quartier chinois, l'un des plus vivaces de Java. Arthur Rimbaud, lors de son enrôlement dans l'armée coloniale néerlandaise, s'y cacha au moment de sa désertion, errant de fumeries d'opium en bouges secrets. Nous flânons autour du temple Tay Kak Sie, l’un des plus beaux d’Indonésie, élevé en 1771 et dédié au panthéon bouddhique, dont une partie a malheureusement brûlé en 2019...
    Les Hollandais s’installèrent à Semarang à la même époque et le temple protestant Blenduk est un bel exemple d’architecture religieuse XVIIIe avec son dôme imposant et son orgue baroque somptueux. Les rues alentour sont jalonnées de vieux bâtiments au charme décati. Nous quittons la ville pour rejoindre la petite gare perdue d'Ambarawa, où nous attend le train à vapeur, dans son jus, qui nous conduira à Bedono à travers la plaine. Nous serons ensuite transférés en voiture au Mesastila.
    Dîner et nuit au Mesastila.


  • Jour 11 Mesastila - Gedong Songo - Selogryo - Yogyakarta (130 km - 3h45)

    Nous nous levons à l'aube et prenons la route pour le temple proche de Gedong Songo, niché dans un écrin de verdure. Perché sur les pentes du volcan Ungaran, cet ensemble de 9 candi hindouistes daterait du VIIIe siècle. L'on pense qu'il aurait pu servir de modèle, toutes proportions gardées, au majestueux temple de Prambanan. Nous revenons au Mesastila pour le petit-déjeuner avant d'effectuer une promenade guidée d'une heure au sein des plantations de caféiers et de prendre la route pour Yogyakarta. En chemin, visite du temple de Selogryo, petit candi posé dans un amphithéâtre de rizières en terrasses et courte balade dans les rizières.
    A l'arrivée à Yogyakarta, première incursion dans le coeur culturel de la ville avec la visite du Kraton, le palais actuel du sultan, sobre répartition dans l’espace de pavillons ouverts. Fin d'après-midi de dilettante où nous flânerons en rickshaw dans la rue Malioboro, artère commerçante grouillante de vie, le règne des restaurants ambulants, des marchés aux batiks. Tout près se dressent les bâtiments cossus du quartier colonial. Autres époques, autres mœurs… Dans la soirée, spectacle de danses autour de la légende du Ramayana.
    Nuit à l'hôtel Le Phoenix M Gallery.


  • Jour 12 Yogyakarta - Borobudur - Mendut - Prambanan - Yogyakarta ( 110 km - 3h aller et retour)

    Borobudur ou l’art bouddhique à son apogée, au VIIIe siècle. Un extraordinaire mandala, une traduction dans la pierre de la cosmologie, 5 km de bas-reliefs dynamiques et élégants, l’ensemble couronné de 72 stupas dominant de leur beauté chaînes et volcans environnants. Nous découvrons le site au lever du soleil. Escapade dans la matinée au temple Mendut, exceptionnel pour son Bouddha monolithe entouré de deux bodhisattvas. Puis, courte promenade en calèche dans les villages alentour pour découvrir le charme de la vie villageoise. Retour à l'hôtel et repos en début d'après-midi, avant de partir pour une visite du temple de Prambanan.
    Dédié à la Trinité hindoue, Prambanan est d’un équilibre parfait et la statuaire allie dynamisme, raffinement et puissance. Il ne saurait pourtant éclipser de nombreux autres monuments environnants qui témoignent de la grandeur des anciennes dynasties. Ne manquez pas le Candi Sewu et ses 257 templions composant un mandala exemplaire, le Plaosan à la sculpture délicate ou encore le Sambisari, petit bijou longtemps enfoui sous les cendres volcaniques. Au soleil déclinant, les temples prennent un relief mystérieux.
    Retour à Yogyakarta. Après le dîner, tour de ville nocturne en voitures à pédales illuminées de mille couleurs, la nouvelle coqueluche indonésienne, kitsch à souhait.
    Nuit à l'hôtel Le Phoenix M Gallery.


  • Jour 13 Yogyakarta - Sukuh - Malang (395 km - 4h45)

    Le matin, départ pour le mont Lawu, portant sur son flanc le Temple de Sukuh, monument énigmatique dédié aux forces occultes et au culte de la fertilité. Les croyances autochtones s’y expriment en une pyramide tronquée alors que des hauts-reliefs narrent les épopées hindoues dans le style du théâtre d’ombres. Nous poursuivons vers Malang, celle qui fut dénommée la « Paris de Java », et qui possède l’un des plus beaux quartiers coloniaux d’Indonésie. Nous empruntons une route aux somptueux paysages : champs savamment travaillés agrippés aux volcans, patchwork de rizières, forêts de tecks et jolies maisons traditionnelles javanaises dans des oasis de verdure. A notre arrivée, balade en rickshaw au coeur de l'étonnant patrimoine Art Deco de la ville.
    Nuit à l'hôtel Tugu Malang, sis dans une ancienne demeure coloniale.


  • Jour 14 Malang - Singosari - Mont Bromo (70 km - 2h)

    De bon matin, flânerie sur le marché de Malang qui propose toutes sortes de mets plus ou moins comestibles, dont insectes, lézards, gekos et autres délicatesses. Puis, nous prenons la route pour le mont Bromo. En chemin, visite du temple de Singosari, dont nous admirons les deux gardiens de pierre aux imposantes proportions, qui auraient marqué l'entrée d'un palais royal aujourd'hui disparu, peut-être celui de l'un des derniers souverains du royaume de Singhasari. Nous gagnerons ensuite la région du Bromo par une route plus secrète nous conduisant à Ngadas, petite localité maraîchère agrippée sur les flancs du volcan. Dans le lointain guette le Semeru, le plus haut volcan de Java, qui propulse régulièrement ses gaz en un magnifique champignon atomique.
    Nuit à l'hôtel Bromo Terraces.


  • Jour 15 Mont Bromo - Banyuwangi (200 km - 6h)

    Lever très matinal pour assister au lever de soleil sur les caldeiras. En jeep, nous nous hisserons sur la crête de la caldeira avant de descendre, par une piste cahoteuse, vers le vaste fossé d’effondrement volcanique des temps préhistoriques. A l’intérieur de cette dépression ont repoussé des « enfants », jeunes volcans dont le Bromo fait partie. Pour y accéder, nous parcourrons à cheval cette profonde mer de sable et, en une grande boucle, dans un paysage lunaire, le Bromo se dévoilera. Un temple est ici dédié à l’esprit du volcan. C’est l’une des rares régions de Java où la population est demeurée hindoue. Après avoir retrouvé notre véhicule « quotidien », nous nous reposons à l'hôtel avant de partir pour Banyuwangi, à l'extrême est de l'île. Nuit au Ketapang Indah Hotel.


  • Jour 16 Banyuwangi - Parc de Baluran - Ile de Tabuan - Banyuwangi (95 km - 2h30 aller et retour)

    Nous partons de bon matin découvrir le parc de Baluran. Sur une étendue protégée de plus de 250 km2, ce parc offre un visage surprenant ! En effet, on ne s'attend pas à pénétrer au coeur d'un paysage de savane en pleine Indonésie... et c'est pourtant le cas. A l'ombre du majestueux volcan Baluran, s'ébattent en pleine nature macaques, buffles et grands cerfs, mais aussi des espèces plus rares comme le chat viverrin, le dhole, chien sauvage asiatique, le paon spicifère et surtout la panthère ! Plus de 156 espèces d'oiseaux en voie d'extinction y trouvent également refuge. Des plantes rares et menacées comme le jujubier, le tamarindus indica ou le "noyer des Moluques" nous offrent leur ombre bienfaitrice. Nous marchons durant 2h30 environ avec un ranger naturaliste, à la recherche des animaux.
    Dans l'après-midi, nous mettons le cap vers la jolie petite île de Tabuan, située à quelques encablures de la côte Est, et nous passons l'après-midi à flâner, nous baigner dans des eaux cristallines, et observer les fonds marins, avant de dîner (tôt), d'un barbecue sur la plage.
    Retour à l'hôtel et nuit au Ketapang Indah Hotel.


  • Jour 17 Banyuwangi - Kawah Ijen - Surabaya (85 km - 3h et vol)

    Lever très matinal et route vers le Kawah Ijen. Ascension à pied (1 heure de montée sans difficulté), de ce volcan parmi les plus beaux d'Indonésie ! A l'arrivée au sommet, nous sommes saisis par l'immense caldeira d'où se dégagent d'épais nuages dévoilant par endroits le jaune d'or des blocs de souffre et le turquoise vif du lac de cratère. La brume se dissipant avec le soleil, le paysage fantômatique devient somptueux, les couleurs enchanteresses ! Nous nous baladons sur la crête et observons le travail harassant des collecteurs de souffre qui pour quelques roupies remontent du fond du cratère cette matière convoitée. Redescente au coeur d'un très beau paysage. Après un petit-déjeuner simple au pied du volcan, route pour Banyuwangi (douches et changement rapide à l'hôtel) puis transfert pour l'aéroport. Déjeuner d'une lunch box avant l'envol pour Surabaya.
    Surabaya est tour à tour enjouée et sévère, agaçante et séduisante. Elle prit son essor au milieu du XIXe siècle sous la férule des Hollandais et c’est la Kali Mas, "la rivière dorée" qui contribua à l’urbanisme de la ville : rive gauche le quartier colonial et la « Belle époque », rive droite les Chinois et les Arabes, les affaires et la religion ! Des fortunes y virent le jour. La ville est aujourd'hui rénovée et gérée de main de maîtresse par la gouverneure adulée par les uns, décriée par les autres.
    Nous visitons la ville arabe et le quartier de Kleteng, et dînons à Chinatown avant d'assister à un spectacle de marionnettes chinoises, une des raretés culturelles de ce quartier.
    Nuit à l'hôtel historique Majapahit.


  • Jour 18 Surabaya - Madura (160 km - 4h)

    Départ pour l'île de Madura par le nouveau pont à haubans. Nous gagnons cette île très pieuse, qui vit encore au rythme des saisons de pêche, des moissons et de l'appel à la prière des petites mosquées qui s'égrainent à travers la campagne. Plongée dans cette atmosphère hors du temps avec la découverte du cimetière de Makam Agung abritant les tombeaux des premiers souverains qui au XVe siècle délaissèrent l'hindouisme pour l'islam. Un lieu de grande poésie, préservé de l'urbanisation et propice à la méditation.
    Puis, nous continuons par la route côtière du Nord, vers le port de Pasongsongan, l'un des plus beaux de tout l'archipel. Ce petit port, d'apparence modeste, est l'un des plus importants pourvoyeurs de poisson d'Indonésie. 4 mois par an en saison sèche, les pêcheurs sillonnent la mer de Java, rapportant à bord de leurs selerek, bateaux magnifiquement décorés, d'importantes cargaisons de poissons qui seront expédiées à Jakarta, Bogor, Bali ou Surabaya. Nous flânons dans l'ambiance unique de ce port coloré, avant de continuer vers Sumenep, la capitale de l'île où nous déjeunons avant de visiter la grande mosquée d'étrange facture, mi-chinoise, mi-hollandaise, mi-javanaise. Nous découvrons le kraton de la ville, et sa jolie collection d'objets usuels appartenant au dernier sultan. En fin d'après-midi, cap sur le Nord de l'île et la belle plage de Pantai Slopeng où nous assistons au coucher du soleil avec les locaux, en sirotant un verre. Retour à Sumenep pour le dîner.
    Nuit à l'hôtel Musdalifah.


  • Jour 19

    Lever matinal pour nous rendre au port de Kalianget où les habitants s'affairent dès l'aube pour achalander les bateaux qui effectueront les traversées pour Java, Bali ou les petites îles environnantes. Depuis la construction du pont reliant l'île à Java, le trafic est moins important mais les liaisons touristiques ont pris le relais sur les cargaisons commerciales. Nous embarquons à bord d'un bateau privé pour rejoindre l'île étincelante de Gili Labak (1h de navigation), petit paradis tropical préservé où nous passons la matinée à flâner, plonger avec les poissons multicolores, échanger avec les pêcheurs... avant de nous restaurer d'un délicieux déjeuner de poisson grillé sur la plage. Quelques brasses encore avant de revenir vers la grande île (1h de navigation). Après nous être rafraîchis, nous reprenons la route pour Surabaya où nous attend, dans le cadre feutré du Majapahit, notre dîner d'au revoir, le Rijtafel, une spécialité batave et royale, dont seul le chef de cet établissement historique détient encore le secret.

     


  • Jour 20 Surabaya - vol retour (nuit en vol)

    Temps libre pour flâner en ville ou profiter des nombreux services de l'hôtel (piscine, spa, visite historique...) avant notre vol retour, non direct.
    Nuit en vol.


  • Jour 21 Arrivée à destination

    Arrivée à destination.





     


Dates et prix

5 / 6 participants7 / 10 participants

Du vendredi 9 octobre 2020 au jeudi 29 octobre 2020

8595 €7795 €

Supplément chambre individuelle : 975 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestres et maritimes
  • Minibus climatisé Toyota Hiace, une fenêtre par personne
  • Hôtels 3, 4, 5* (normes locales)
  • Pension complète sauf les repas du jour 20 et eau à disposition
  • Notre guide français Cyril Redor
  • Un guide javanais anglophone
  • Toutes visites et excursions
  • Petits pourboires

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.

Autres circuits

  • Indonésie 23 jours

    Sulawesi : Pays Toraja et pays Minahasa (A412)

    Quelques points forts :

    • Un voyage accompagné par Cyril Redor
    • Le charme indolent des paysages karstiques de Rammang Rammang
    • La finesse picturale du décor des maisons toraja autour de Rantepao et de Mamasa
    • Les paysages bucoliques de la vallée de Bomba, parsemés de mégalithes  
    • L'expédition nocturne à la recherche du tarsier, dans la réserve de Tangkoko
    • Le marché aux buffles de Bolu et celui de Tomohon, aux mille espèces "comestibles"
    • Conclure le voyage en beauté en hôtel de charme, sur l'île secrète de Bangka, aux fonds marins préservés
  • Indonésie 20 jours

    Sumatra : Parc Gunung Leuser, pays Minang (B364)

    Quelques points forts :

    • L'expédition dans le parc Gunung Leuser à la recherche de l'orang-outan
    • La complexité de la culture batak de l'île de Samosir et du lac Toba
    • Les impressionnantes chutes de Sipiso Piso
    • Le palais Pagaruyung dans le pays Minang
    • L'héritage matriarcal dans la culture minangkabau
    • Le marché coloré de Bukittinggi
  • Indonésie 22 jours

    Sumba - Florès : Joyaux des îles de la Sonde (B361)

    Quelques points forts :

    • Un voyage accompagné par Cyril Redor
    • La beauté des villages de Wae Rebo, Prai Liang, Bena, Belaragi...
    • Le mystérieux trio de lacs colorés du volcan Kelimutu
    • Les parcelles en toile d'araignée des rizières de Cara
    • L'héritage chrétien de Florès, mâtiné d'animisme
    • Les paysages de savane tranchant sur les eaux turquoise des îles de Rinca et Padar
    • L'observation des dragons de Komodo dans leur habitat naturel
  • Indonésie 23 jours

    Sumba - Florès, Vendredi Saint à Larantuka (B360)

    Quelques points forts :

    • Un voyage accompagné par Cyril Redor
    • La beauté des villages de Wae Rebo, Prai Liang, Bena, Belaragi
    • Le mystérieux trio de lacs colorés du volcan Kelimutu
    • Les parcelles en toile d'araignée des rizières de Cara
    • Le rassemblement du Vendredi Saint à Larantuka, spectaculaire
    • Les paysages de savane tranchant sur les eaux turquoise des îles de Rinca et Padar
    • L'observation des dragons de Komodo dans leur habitat naturel