Inscrivez-vous à notre lettre d’information :

Nos circuits en Nouvelle-Zélande - 1 voyage

  • Nouvelle-Zélande Exploration au long cours 25 jours
  • Nouvelle-Zélande 25 jours

    Exploration au long cours (A438)

    Départ garanti > Lundi 2 Mars 2020

    Quelques points forts :

    • L’exploration complète dans les trois grandes îles (Nord, Sud et Stewart Island)
    • Tous les sites historiques majeurs (Baie des Iles, Auckland, Wellington, Dunedin...)
    • Les sites maoris emblématiques (Waitangi, Rotorua...)
    • Les multiples écosystèmes et leurs faunes (kiwis, dauphins, otaries, fous de Bassan...)
    • Une nuit chez des éleveurs de moutons parmi les 37 millions peuplant le pays...
    • La fantastique excursion en hélicoptère sur l’île volcanique de White Island
    • Excellentes conditions de confort et pension complète

Le voyage en Nouvelle-Zélande

Tardivement découverte par les hommes, la Nouvelle Zélande fut, jusqu’au milieu du XIIIe siècle de notre ère, une terre vierge de tout mammifère… Seuls les oiseaux y vivaient au milieu d’une végétation endémique. Puis les Maoris commencèrent à s’installer dans l’île du Nord qu’ils appelèrent Te Ika-a-Maui, c’est-à-dire le poisson de Maui.

Abel Tasman, tête chercheuse de nouvelles opportunités commerciales pour la sinistre VOC (Vereenigde Oost-Indische Compagnie, Compagnie néerlandaise des Indes Orientales) découvrit la Nouvelle Zélande en décembre 1642. Quant à James Cook, il fit trois expéditions à bord de l’Endeavour vers la Nouvelle Zélande et cartographia presque toute la côte en 1769. Les anglais finirent par s’imposer au détriment des hollandais et des français et signèrent avec les Maoris le traité de Waitangi en 1840. Ce fut l’acte fondateur de la Nouvelle Zélande scellant la naissance d’une nation composite d’Anglais et de Maoris.

La Nouvelle Zélande, c’est une nature variée, souvent endémique (le pays est, en quelque sorte, un vaste arboretum !), des mers, des océans, des lacs, des fjords, des collines, des montagnes… Mais aussi une nature extrême avec ses manifestations géothermales (volcans, geysers, fumerolles)… La Nouvelle Zélande, c’est aussi des villes qui occupent des sites impressionnants, Dunedin, Wellington, Auckland… des haltes architecturales souvent exaltantes au milieu du vaste jardin qu’est cet archipel situé pour nous aux extrémités de le terre…

La Nouvelle-Zélande en vidéo

Les plus beaux sites en Nouvelle-Zélande :

Abel Tasman (parc national)

Abel Tasman (parc national)

Le parc national le plus petit de Nouvelle-Zélande est situé au Nord de l'île du Sud. Il a été nommé Abel Tasman en hommage à l'explorateur néerlandais du même nom qui découvrit la Nouvelle-Zélande en 1642. Le parc est célèbre pour ses plages, ses collines de granit et de calcaire, ses forêts de hêtres et son sentier, l'Abel Tasman Coast Track. Ce sentier, considéré comme l'un des plus beaux du pays, est très convoité par les amateurs de randonnées. En vous approchant du bord de mer, vous pourrez apercevoir des otaries, des manchots ou encore des dauphins.

Akaroa

Akaroa

Situé dans la péninsule de Banks, non loin de Christchurch, sur l’île du Sud, Akaroa est un village fondé en 1840 par le français Jean-François Langlois. Avec ses petites maisons coquettes, ce village colonial bénéficie d’un charme typique d’une ville française. Sur la côte, diverses activités s’offrent à vous : kayak, croisière, et même baignade avec les dauphins d’Hector, espèce endémique de ce lieu.

Aoraki/Mount Cook (parc national)

Aoraki/Mount Cook (parc national)

Devenu parc national en 1953 et classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le parc national Aoraki/Mount Cook est situé sur la côte ouest de l'île du sud et abrite une partie des Alpes du Sud. L'Aoraki/Mount Cook, surnommé le "Transperceur de nuages", est le Mont le plus élevé de la chaîne montagneuse avec ses 3753 mètres d'altitude. La majorité des montagnes de plus de 3000 mètres sont situées dans ce parc, offrant des paysages de glace et de roches époustouflants.

Auckland

Auckland

Auckland ou la "Cité des voiles", est la capitale économique et la ville la plus peuplée de Nouvelle-Zélande. Elle concentre la majorité des industries, écoles et universités du pays. Bâtie sur une zone volcanique, c'est la principale ville polynésienne au monde. Elle est qualifiée de "cosmopolite" car elle regroupe aussi des populations britanniques, maoris et asiatiques. Les volcans d'Auckland, bien que peu visités, offrent pourtant une superbe vue panoramique sur la ville.

Baie des îles

Baie des îles

Située dans la région du Northland, la baie des îles est constituée d'environ 150 îles bordées d'eau turquoise dont la plupart sont inhabitées. Cette région restée sauvage est la première à avoir été colonisée par les européens. La baie se prête principalement à la pratique de la pêche et du nautisme et abrite plusieurs villes et villages historiques : Russell, Paihia, Waitangi et Kerikeri.

Cape Kidnappers (cap)

Cape Kidnappers (cap)

Situé sur la côte Est de l’île du Nord, le Cape Kidnappers est LE lieu en Nouvelle-Zélande pour observer les Fous de Bassan (ou Ganett). En effet, chaque année, ces oiseaux reviennent sur cette petite parcelle de terre pour s’y reproduire au début du printemps, qui correspond à l’automne en France. La colonie, très importante, compte plus de 6 500 spécimens. Ces volatiles à la tête ocre et aux yeux bleus, peuvent vivre jusqu’à 33 ans et gardent le même partenaire toute leur vie. Un chemin de 8 kilomètres longeant la plage vous amènera au lieu de nidation des Fous de Bassan.

Christchurch

Christchurch

Christchurch est la troisième métropole de Nouvelle-Zélande, située sur la côte Est de l’île du Sud. Fondée au milieu du XIXe siècle par les aristocrates anglais dans le but de bâtir une colonie sous le contrôle de l’Eglise d’Angleterre, la ville a grandement hérité de l’architecture anglaise, devenant une ville typique de l’Angleterre. En effet, églises gothiques, bâtiments en pierre de style néoclassique, jardins et parcs parsèment la ville. Pour vous imprégner plus encore de cette ville à l’atmosphère très « british » et à la vie nocturne animée, vous pourrez faire un tour en barque sur le fleuve Avon.

Dunedin

Dunedin

Cernée de collines, Dunedin est une ville historique située sur le littoral Est de l’île du Sud, dans l’Otago. Pôle économique du pays à la fin du XIXe siècle, elle a accueilli de nombreux presbytériens fuyant les persécutions en Écosse, laissant une trace encore très présente en son centre historique. La ville possède ainsi de majestueux bâtiments victoriens taillés dans la pierre blanche, plusieurs musées et galeries d’art, faisant de Dunedin la plus belle ville du pays. Ville estudiantine, sa vie nocturne est d’ailleurs très animée. Dunedin est également une destination idéale pour observer la faune marine : tout près de la ville, la péninsule de l’Otago offre des paysages de criques, de petites baies et de collines où ont élu domicile albatros, manchots et otaries.

Fiordland (parc national)

Fiordland (parc national)

Classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, le Fiordland est l'un des endroits les plus reculés et les plus sauvages de Nouvelle-Zélande. C'est également la région la plus humide. Façonné par les glaciers, ce lieu remarquable est riche de cascades, de lacs, de rivières et de montagnes. Le parc abrite des espèces d'oiseaux menacées ainsi qu'une faune marine très variée. Les principaux fjords, Milford Sound et Doubtful Sound, attirent par leur beauté.

Franz Josef (glacier)

Franz Josef (glacier)

Long de 12km et vieux de 7000 ans, le glacier Franz Josef est le plus célèbre du pays avec le glacier Fox. Faisant partie du parc national de Westland Tai Poutini, il a été nommé par le géologue Julius Von Haast qui explora la région en 1865.

 

Hobbiton (village)

Hobbiton (village)

Au milieu de grands pâturages, sur l’île du Nord, vous trouverez Hobbiton, le fameux village Hobbit de l’univers de Tolkien. Authentique village construit spécialement pour le tournage des trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit de Peter Jackson, il constitue le plus beau plateau de cinéma en plein air du monde. Du film, rien n’est différent : pont, moulin, auberge, trous de hobbit et autres décors, construits en pierre et en bois, sont restés tels quels. Non sans émotion et émerveillement, vous découvrirez cet univers digne de la Comté de la Terre du Milieu, que le réalisateur Peter Jackson a réussi à créer selon l’imaginaire de Tolkien.

Hokitika

Hokitika

Sur la côte ouest de l’île du Sud, se trouve la ville portuaire de Hokitika. Fondée en 1860 pendant la ruée vers l’or, la ville possède un cœur historique intéressant avec d’anciens bâtiments très charmants, des ateliers de potiers ou de brûleurs à bois, des galeries d’art et des musées présentant des collections de bijoux pounamu. En effet la région de Hokitika est riche « roches vertes » : le pounamu est le nom maori pour désigner ces types de pierres de jade néphrite, de bowenite ou de serpentinite dures. On en trouve en abondance dans le fleuve Arahura, au nord de la ville.

Hot water beach

Hot water beach

Cette plage, d'apparence ordinaire, est en réalité très particulière car elle est située sur des sources thermales d'origine volcanique. Localisée à une quinzaine de mètres de profondeur, l'eau chaude pouvant atteindre 64°C remonte à la surface et réchauffe l'eau de mer pour créer de véritables bains chauds naturels.

Huka (chutes)

Huka (chutes)

Situées sur le fleuve Waikato, les chutes d'Huka impressionnent par leur débit : 400 m³ par seconde soit l'équivalent de plusieurs piscines olympiques en une minute. Le fleuve Waikato prend sa source au lac Taupo, le plus grand de Nouvelle-Zélande. Pour rejoindre la Mer de Tasman, les rives du fleuve se resserrent et le courant devient plus violent, d'où la présence des chutes d'Huka.

Moeraki Boulders (rochers)

Moeraki Boulders (rochers)

Sur une plage de la baie d’Otago, sur l’île du Sud, un paysage étonnant s’offre à vous. En effet, à marée basse, de nombreux rochers à la forme particulière se découvrent, jonchant la plage de Koekohe. Ces pierres, parfaitement lisses et rondes, peuvent peser plusieurs tonnes et faire jusqu’à 3 mètres de diamètre. Comparables à d’énormes boulets de canon ou à des œufs de dinosaures ou d’extraterrestres ensevelis dans le sable, ces mystérieux rochers attisent la curiosité de tous. Heureusement, la science fournit une explication à ce phénomène : il s’agirait en réalité de dépôts de calcites formés autour de noyaux de boue fossilisés, que l’érosion aurait façonnés au cours de 60 millions d’années pour arriver à cette étrange forme sphérique.

Napier

Napier

Située en bord de mer au Sud-Est de l’île du Nord, Napier est une très jolie ville entièrement reconstruite après qu’un tremblement de terre ravagea tout en 1931. Dans un style Art Déco, tous les bâtiments de la ville reflètent les styles architecturaux de l’époque, dans des couleurs pastels et ornements originaux : zigzags, éclairs, formes géométriques et levers de soleil. Vous aurez l’occasion de voir plusieurs très belles voitures anciennes dans les rues du centre-ville. Véritable décor de films des années 1930, il est très agréable de découvrir cette ville à pied.

Orakei Korako (parc géothermal)

Orakei Korako (parc géothermal)

« Vallée cachée » au centre de l’île du Nord, Orakei Korako est un magnifique parc géothermal. Après une courte traversée en bateau pour rejoindre le site, vous y trouverez d’abondantes sources chaudes, des bassins de boue bouillonnants, d’immenses terrasses de silice ainsi que d’impressionnants geysers. De magnifiques couleurs de jaune, de rouge et de vert s’étalent sur le sol, telles une palette de peintre. Le parc abrite également une grotte naturelle, la Ruatapu ou « trou sacré », que seules les femmes maories avaient le droit de pénétrer pour procéder à des cérémonies.

Pancakes Rocks (falaises)

Pancakes Rocks (falaises)

À une cinquantaine de kilomètres au Nord de Greymouth, sur la côte ouest de l’île du Sud, se trouve une plage célèbre pour ses paysages extraordinaires et ses rochers karstiques, les Pancakes Rocks. Falaises sculptées par la pluie et le vent au fil de 30 millions d’années, ces roches sont constituées de centaines de couches calcaires. Les vagues venant violemment se heurter aux rochers créent de véritables geysers d’écume, offrant un spectacle magique d’arcs-en-ciel éphémères. De sublimes couchers de soleil ou de furtives apparitions de dauphins d’Hector viennent compléter ce magnifique tableau. Non loin de là, il est possible de visiter à marée basse les grottes marines Punakaiki Capvern Track, formées à la suite de l’effondrement des parties les plus friables de la roche.

Queenstown

Queenstown

Située sur les rives du lac Wakatipu et face à la chaîne de montagnes des Remarkables, dans l'île du sud, Queenstown est surnommée la "capitale de l'aventure" pour les multiples sports extrêmes que l'on peut y pratiquer : parapente, saut à l'élastique, tyrolienne, etc.
Pour avoir une vue imprenable sur la ville, le téléphérique Gondola grimpe jusqu'au sommet de Bob's Peak et sa plate-forme d'observation. Pour profiter de la vue d'en bas, il est possible de naviguer sur le lac Wakatipu à bord du TSS Earnslaw, bateau à vapeur transportant des passagers depuis un siècle.

Rotorua

Rotorua

La ville de Rotorua rassemble activité volcanique et tradition maorie. Terre ancestrale du peuple Te Arawa, elle offre des expériences culturelles comme la dégustation de hangi, plat traditionnel maori. Bâtie sur une faille volcanique, Rotorua attire par ses sources chaudes et notamment par le parc géothermal Te Puia qui abrite le célèbre geyser Pohutu, pouvant atteindre 30 mètres de hauteur. 

 

 

 

Stewart Island (île)

Stewart Island (île)

Surnommée « Rakiura » ou « cieux rougeoyants » en langue maorie, Stewart Island est une île située à l’extrême Sud du pays. Avec ses forêts denses et ses plages de sable blanc, elle offre de magnifiques chemins de randonnée. C’est également un site idéal pour observer les oiseaux, dont l’espèce menacée et endémique des kiwis, oiseaux au long bec incapables de voler, que l’on peut plus facilement observer ici que dans le reste de l’archipel.

Tekapo (lac)

Tekapo (lac)

Cette étendue d'eau turquoise profite d'une vue imprenable sur les Alpes néo-zélandaises. L'église du Bon Berger, construite en 1935 en bordure du lac, attire bon nombre de visiteurs et constitue un superbe point de vue sur le lac. D'autre part, de multiples activités sont possibles été comme hiver aux abords du lac : randonnée sur les nombreux sentiers pédestres, pêche, vélo, patin à glace et même hockey sur glace.

Tongariro (Parc national)

Tongariro (Parc national)

Premier parc national du pays à voir le jour en 1887, le parc national de Tongariro est classé au patrimoine mondial de l'UNESCO pour ses paysages remarquables et ses trois volcans en activité : le Ruapehu, plus haute montagne de l'île du nord avec ses 2797 mètres, le Tongariro (1967 mètres) et le Ngauruhoe (2287 mètres). Ce parc est un paradis pour les passionnés de randonnée et de volcanologie. Il possède plusieurs chemins de randonnée dont le célèbre Tongariro Alpine Crossing, profitant de paysages variés : désert alpin, cratères, sommets enneigés et lacs émeraudes. En hiver, le ski est la première activité grâce aux nombreuses pistes sur les pentes du mont Ruapehu.

 

 

Waipoua (forêt)

Waipoua (forêt)

Les kauris, qui couvraient auparavant la majorité de l'île du nord, sont aujourd'hui concentrés dans la forêt de Waipoua, principale réserve de kauris du pays et protégée depuis 1952. Elle abrite également des fougères géantes et d'impressionnants feuillus. Waipoua est surtout connue pour abriter le Tane Mahuta, plus grand kauri du pays d'une hauteur de 51,50 mètres et d'une circonférence de 14 mètres.

Wellington

Wellington

Capitale et centre politique de la Nouvelle-Zélande, Wellington est aussi connue pour être la ville culturelle du pays avec ses multiples théâtres, musées et galeries d'art. Le musée national Te Papa Tongarewa est un incontournable car il rassemble les collections et récits retraçant l'histoire et l'évolution du pays. Wellington est aussi la capitale culinaire du pays. On y trouve en effet bon nombre de bars, cafés insolites et restaurants renommés. Si vous souhaitez vous éloigner de l'agitation urbaine, le funiculaire historique de la ville vous emmène jusqu'au jardin botanique qui offre une vue panoramique sur la ville, le port et les collines voisines.

White Island

White Island

White Island est une île volcanique située dans le nord de l'île du nord. Elle possède le seul volcan marin actif du pays. Son cratère situé au niveau de la mer en fait l'un des volcans les plus accessibles du monde. Les fumerolles peuvent atteindre une température avoisinant les 800°C, il est donc indispensable de ne pas sortir du sentier et de porter un masque. Son lac principal situé au centre du cratère a été formé lors de la dernière éruption en 2000. Aux environs de l'île, dauphins et baleines nagent tranquillement.