Côte d'Ivoire Masques et danses sacrées (A144A)

14 jours - 2 à 12 participants
Côte d'Ivoire - danse traditionnelle
Côte d'Ivoire - danse traditionnelle
Côte d'Ivoire - Korogho - danse de la panthère
Côte d'Ivoire - Korogho - danse de la panthère
Cote D'Ivoire - Assinie
Cote D'Ivoire - Assinie
Cote D'Ivoire- statuettes issue de l'artisanat local
Cote D'Ivoire- statuettes issue de l'artisanat local
Côte d'Ivoire - Locaux
Côte d'Ivoire - Locaux
Côte d'Ivoire - Locaux
Côte d'Ivoire - Locaux
Cote D'Ivoire - fèves de  cacao
Cote D'Ivoire - fèves de cacao
Côte d'Ivoire - Yamoussoukro - basilique Notre-Dame de la Paix
Côte d'Ivoire - Yamoussoukro - basilique Notre-Dame de la Paix
Cote-D'-Ivoire-Sur-La-Route
Cote-D'-Ivoire-Sur-La-Route
Côte d'Ivoire - danse traditionnelle
Côte d'Ivoire - Korogho - danse de la panthère
Cote D'Ivoire - Assinie
Cote D'Ivoire- statuettes issue de l'artisanat local
Côte d'Ivoire - Locaux
Côte d'Ivoire - Locaux
Cote D'Ivoire - fèves de  cacao
Côte d'Ivoire - Yamoussoukro - basilique Notre-Dame de la Paix
Cote-D'-Ivoire-Sur-La-Route

Découverte des paysages de Côte d’Ivoire, des multiples savoir-faire et coutumes ancestrales au travers d’authentiques fêtes tribales colorées. Les ethnies aux traditions animistes offrent de fascinantes expressions artistiques. Le sud du pays est constitué de forêts denses bordées de lagunes, le centre, de savane arborée et le nord-ouest, d’une petite chaîne de montagnes où culmine le mont Nimba.

Points forts

  • Les ponts de lianes de Man
  • Les nombreuses rencontres avec les ethnies
  • La danse des hommes panthères chez les Sénoufo
  • L'architecture coloniale de Grand Bassam, classé à l'UNESCO
  • La basilique de Yamoussoukro
  • La rencontre avec les producteurs de cacao
  • Véhicule garantissant un siège côté fenêtre à chaque participant

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Abidjan

    Arrivée à Abidjan en soirée. Accueil et transfert à l'hôtel. Dîner libre et nuit à l’hôtel Azalai.


  • Jour 2 Abidjan - Abengourou (210 km, 5h de route)

    Nous partons en direction de la frontière Ghanéenne à la rencontre des Anyi. Les Anyi partagent avec le célèbre Royaume Ashanti du Ghana un style de vie similaire lié à la richesse de la forêt et au culte des rois. Au palais royal, nous rencontrons quelques hauts responsables de la court, dans leurs tenues de cérémonie, et le prêtre en charge du fétiche protégeant le trône. L'occasion de comprendre l'histoire de la région et le rôle des rois traditionnels dans une république moderne. S'il est disponible, le roi lui-même nous recevra. Plus tard, nous rencontrons la communauté des Komians et nous pourrons peut-être assister à la danse divinatoire.
    Chez les Akan, «Komian» signifie "la transe". Ce sont principalement des femmes qui ont été initiées à communiquer avec le monde des esprits par différentes voies divinatoires, telles que le lancement de cauris, la vision sur l'eau ou la danse. La danse est en effet la forme divinatoire la plus spectaculaire et est appelée à résoudre les problèmes les plus complexes. Accompagnée des tam-tams, la Komian fait une danse rituelle jusqu'à ce qu'elle atteigne le statut de transe: l'esprit se manifestera alors à «l'ouverture de sa bouche» et indiquera la nature du problème et la voie à suivre.
    Dîner et nuit à l'hôtel Royaume.


  • Jour 3 Abengourou - Bouake (300 km, 6h de route)

    Nous rencontrons les Baoulé, population d'origine ghanéenne. Cousins des Ashantis, ils ont conservé une profonde hiérarchie sociale et une production artisanale riche représentant le monde des esprits. Visite de plusieurs villages. Nous assistons à la sortie des masques Goli pour célébrer la joie et la paix. Ils peuvent être exposés pour divertir, mais également pour célébrer les funérailles d'une personne de haut rang. A cette occasion, les participants chantent, dansent et boivent du vin de palme. Dîner et nuit à l'hôtel Mon Afrik.


  • Jour 4 Bouake - Korhogo ( 225 km - 6h de route )

    Route pour Korhogo,  capitale Sénoufo. Son histoire remonte aux XIIIème siècle. Ce peuple est réputé pour ses rites, ses danses et son artisanat parmi les plus riches du pays. Sur le marché, on y croise de nombreux sculpteurs, tisseurs, peintres et forgerons. Le rite initiatique débute dès l’âge de 7 ans chez les Senoufos et s'achève à l'âge de 28 ans avec la cérémonie du Poro. L'une des cérémonies les plus importantes pour les Sénoufos est le boloy (ou danse de la panthère). Nous allons passer deux jours dans la région de Korhogo. Si des funérailles traditionnelles ont lieu, nous y admirerons la danse des masques sacrés executée au cours de cette cérémonie spéciale. Dîner et nuit à l'hôtel Olympe.


  • Jour 5 Korhogo

    Nous nous rendrons dans un village pour apprécier l’ancienne technique de fonte du fer appliquée par un ancien forgeron, un très rare exemple de la métallurgie traditionnelle du fer en Afrique.
    Le minerai de fer provient de mines locales, il est broyé manuellement. Le traditionnel «four à soufflets en argile» est chargé de couches de charbon de bois et de couches de minerai, puis le feu est allumé. La fusion durera jusqu'au lendemain matin. Les techniques de fonte du fer sont secrètes et toujours associées à des tabous et à des initiations. Le forgeron est endogame, ce qui signifie que seuls les enfants issus de familles de forgerons sont éligibles pour un long apprentissage du métier. La tribu les craint car ils possèdent des pouvoirs magiques obscurs, sont en contact avec de mauvais esprits, sont capables de transformer des pierres en fer et peuvent transformer un morceau de fer solide en liquide, puis à nouveau en solide. Ils sont considérés comme des «maîtres du feu», capables de faire appel aux «esprits de la terre». Pour cette raison, les forgerons doivent souvent vivre en dehors des villages. Il s'agit d'une caste très puissante: la fabrication d’outils et d’armes en fer permet une agriculture extensive, une chasse efficace et une guerre réussie. L’après midi nous assistons à la danse Boloy, connue sous le nom de danse de la panthère, interprétée par des initiés.
    Dîner et nuit à l'hôtel Olympe.


  • Jour 6 Korhogo - Boundiali ( 150 km - 5h de route )

    Le matin, nous retournons au village pour voir le resultat de la fusion et découvrir la suite du processus de la création d'un objet. Nous partons en direction du village de Niofoin où nous découvrons les greniers en argile décorés de bas-reliefs ainsi qu'une maison sacrée contenant des objets de cultes animistes utilisés par les Sénoufos. En fin d'après midi, nous assistons à la danse Ngoro. La conditions pour la danser est d'être vierge. Cette danse fait partie de l'initiation Poro des Sénoufos. Dîner et nuit à l'hôtel paysan.


  • Jour 7 Boundiali - Odienne ( 130 km - 1h30 de route )

    Nous rencontrons les nomades Peul, constamment à la recherche de pâturages pour leurs troupeaux de zébus. Les villages Peul se reconnaissent facilement à leurs huttes coniques en paille. Les hommes portent leur bâton de marche sur leurs épaules, une bouteille d’eau autour du cou et une machette à la main. Visite d'un village majoritairement habité par des femmes et des enfants, les hommes étant dispersés dans la savane avec les troupeaux. Nous serons invités dans leurs cabanes pour voir de vieilles photos de famille, des cadeaux de dot... Les femmes portent de beaux tissus colorés et des bijoux tribaux très spéciaux (ambre de la Baltique, perles de Bohême, boutons et tout autre objet en plastique qui leur plaît). Nous partons à la rencontre des Malinké, descendants de l'ancien empire du Mali. L'Almany Samory Touré, redoutable adversaire de la colonisation au XIXème siècle est issu de cette ethnie. Parmi eux, on retrouve une confrérie de chasseurs appelés Dozo, dont la valeur démontrée dans les batailles et leur pouvoir mystique se transmet encore aujourd'hui au cours d'une longue initiation. Ils sont considérés de nos jours comme de grands guérisseurs grâce à leur connaissance des plantes et des animaux. Nous marchons dans la savane en leur compagnie afin de nous initier au pouvoir des plantes médicinales. Nous visitons également leur village où nous assistons à une démonstration de résistance au feu et aux couteaux. Dîner et nuit à l'hôtel les Frontières.


  • Jour 8 Odienne - Man (270 km - 5h de route)

    La journée est consacrée à la rencontre de l'ethnie Yacouba aussi appelée Dan. Leurs villages sont à flanc de collines et sont caractérisés par de grandes cases rondes aux toits de paille, parfois décorées avec des fresques peintes par les femmes lors de cérémonies alors que les hommes recyclent la feraille en pelles pour l'agriculture. Au milieu des branches parfumées de la plantation de café, nous découvrons un grand étang peuplé de poissons-chats vénérés, gardiens des ancêtres. Nous assistons à la sortie des masques accompagnés des danseurs effectuant toutes sortes d’acrobaties au rythme des tam-tams et des chants des femmes. Nous continuons au Sud vers Man, capitale des éthnies et Guéré. La ville s'étend au pied de dix-huit petites collines luxuriantes qui offrent de très beaux panoramas. Dîner et nuit à l'hôtel les Cascades.


  • Jour 9 Man - Danane - Man (150 km - 3h de route)

    La forêt qui s'étend entre la Côte d'Ivoire et le Liberia est célèbre pour ses ponts de lianes entourés de mystère. Ces derniers sont secrètement construits au cours d'une nuit par de jeunes initiés. La traversée ne représente pas de grandes difficultés, les tabous sont respectés et aucune charge lourde ou bébé ne fait partie de la traversée. Nous partons vers un village voisin, où des masques émergeront de la foret. Selon la cosmogonie du peuple Guéré, le dieu créateur ne communique avec les humains que par ses intermédiaires, les masques. Durant la danse des masques, il n'y a plus de distance entre le monde humain et le monde des esprits, les ordres et social sont restaurés. Dîner et nuit à l'hôtel les Cascades.



     


  • Jour 10 Man - Daloa (190 km - 4h de route)

    Nous partons dans une région forestière isolée, où l'arrivée d'étrangers est un événement rare, afin d'attendre des villages peuplés par l'ethnie Guéré. Les masques sacrés et spectaculaires dansent pour le village. Le roulement des tambours annoncent les performances rares des "Jongleurs". Ce sont des filles initiées, au visage peint en kaolin blanc, qui exécutent une danse acrobatique unique. Nous poursuivons notre voyage par la visite d'une plantation de cacao. Nous nous arrêterons pour découvrir le processus de fabrication du cacao, dont une grande partie s'effectue à la main. Dans l'après-midi, nous continuons à Daloa. Dîner et nuit à l'hôtel La Grace. 


  • Jour 11 Daloa - Yamoussoukro (200 km - 4h30 de route )

    Dans la région de Daloa, nous assistons à une danse traditionnelle du peuple Guro, celle des masques Zaouli. Dans l'après-midi, arrivée à Yamoussoukro, capitale du pays depuis 1983, ville natale du premier président de la Côte d'Ivoire depuis l'indépendance du pays, Félix Houphouet-Boigny. Nous visitons la Basilique Notre Dame de la Paix. Dessinée par l’architecte Pierre Fakhoury, elle est aujourd’hui un lieu saint majeur pour toute l’Afrique. L’édifice s’inspire de la Basilique Saint Pierre de Rome. A l’intérieur, tout est en marbre avec des vitraux aux couleurs vives. En son centre un magnifique dôme s’élève à 160 mètres de hauteur. Dîner et nuit à l'hôtel royal.


  • Jour 12 Yamoussoukro - Abidjan - Grand Bassam (280km - 5h de route)

    Retour en voiture à Abidjan, le centre économique du pays et une ville cosmopolite en pleine ébullition. Nous commençons notre visite par le nouveau quartier de Yopougon, non loin de la forêt du Banco River et du "Fanico" où les blanchisseurs se retrouvent. Nous poursuivons par un court trajet en ferry pour apprécier la perspective depuis les eaux. A partir du marché très animé de Treichville, nous nous dirigeons vers l'élégant quartier résidentiel "Cocody", abritant quelques bâtiments coloniaux blancs. Nous poursuivons notre route jusqu'à Grand Bassam, agréable ville à l'architecture coloniale. Dîner et nuit à l'hôtel Etoile du sud.


  • Jour 13 Grand Bassam - Abidjan - Vol retour ( 50Km - 1h de route )

    Construite sur une ligne de sable entre lagune et océan, lGrand Bassam est l'ancienne capitale de la colonie française, a su conserver de très beaux bâtiments coloniaux et est devenue le lieu de villégiature privilégié des Abidjanais. La ville dégage une atmosphère magique, avec ses avenues calmes, ombragées par des grands arbres, ses grands bougainvilliers et ses bâtiments coloniaux. Le musée du costume, dans l'ancien palais du gouverneur, possède une collection unique de masques, costumes tribaux, d'ornements et de photographies etnographiques. Retour sur Abidjan. Une chambre est mise à disposition pour que vous puissiez vous rafraîchir avant votre vol. Transfert à l'aéroport pour le vol retour. Dîner et nuit en vol.


  • Jour 14

    Arrivée en début de journée.



    Ce voyage a été conçu et sera réalisé en collaboration avec notre agence locale qui partage notre idée et notre conception du voyage authentique. Le départ pourra donc réunir des participants de nationalité étrangère. Notre accompagnateur est francophone et sera assisté par un guide local.


Dates et prix

2 / 5 participants6 / 12 participants

Du samedi 19 décembre 2020 au vendredi 1 janvier 2021

6195 €5295 €

Du mercredi 3 février 2021 au mardi 16 février 2021

5795 €4795 €

Du mercredi 24 mars 2021 au mardi 6 avril 2021

5795 €4795 €

Du mercredi 28 juillet 2021 au mardi 10 août 2021

6245 €5245 €

Du mercredi 27 octobre 2021 au mardi 9 novembre 2021

5795 €4795 €

Du mercredi 22 décembre 2021 au mardi 4 janvier 2022

6395 €5345 €

Supplément chambre individuelle : 595 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux, taxes aériennes incluses
  • Transport terrestre adapté à la taille du groupe, garantissant un siège côté fenêtre à chaque participant
  • Logement dans les hôtels 3* (norme locale)
  • Pension complète et eau minérale à discrétion pendant tout le voyage
  • Visites et excursions mentionnées au programme
  • Notre guide francophone

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.