Nos circuits en Albanie - 1 voyage

  • Albanie Entre mer et montagnes, l... 12 jours
  • Albanie 12 jours

    Entre mer et montagnes, le pays des aigles (M483)

    Départ garanti > Mardi 15 Septembre 2020

    Quelques points forts :

    • Panorama complet du pays
    • La multiplicité des villes fortifiées de style ottoman dont Berat et Gjirokastra (UNESCO)
    • Les sites archéologiques d’Apollonia, Bylis et Butrint (UNESCO)
    • La découverte de l’arrière-pays encore marqué par les traces de la dictature
    • Voskopoje, renommée pour ses églises aux fresques incomparables
    • Une fenêtre par personne garantie durant les transports

Le voyage en Albanie

Petit pays longtemps fermé, l'Albanie est désormais une vraie destination d’intérêt et le « Pays des aigles » se visite tant pour sa nature sauvage que pour son patrimoine historique. Montagneux pour les trois quarts, son territoire possède des paysages grandioses, avec lacs, rivières et parcs préservés. L'Albanie où se côtoient encore aujourd’hui musulmans et chrétiens, abrite de nombreux monuments, églises et mosquées, hérités des Grecs, des Romains, des Byzantins et des Ottomans.

A Tirana la capitale, la Grand'place Skanderbeg, la mosquée Ethem Bey du XVIIIe siècle, la Tour de l'Horloge et le Musée d'Histoire Nationale sont les points forts.

La côte qui longe la mer Ionienne - « la Riviera albanaise », entre Vlora et Saranda, abrite une végétation luxuriante et les reliefs escarpés bordent une eau turquoise.

A Gjirokastra, la plus belle ville d'Albanie, patrie du dictateur Enver Hoxha et d'Ismaïl Kadaré, le centre-ville aux bâtiments traditionnels, et la cité médiévale toute proche ont été préservés.

Berat, la cité aux mille fenêtres - les maisons ottomanes de la vieille ville, est classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Enrichie des cultures successivement grecque, slave et musulmane, Berat possède un beau patrimoine culturel : les églises byzantines et les mosquées richement décorées dans les quartiers chrétien et musulman de Gorica et Mangalem, une citadelle aux petites ruelles authentiques, toujours habitée, qui abrite le magnifique musée des Icônes Onufri.

Les plus beaux sites en Albanie :

Apollonia d'Illyrie

Apollonia d'Illyrie

Apollonia d'Illyrie, cité fondée en 588 av. J.-C. par des colons de Corinthe et de Corfou, est le plus grand site archéologique du pays. Elle a prospéré à l'époque romaine et fut le siège d'une école renommée de philosophie, mais a commencé à décliner au IIIe siècle ap. J.-C. lorsque son port s'ensabla à la suite d'un tremblement de terre.
Berat

Berat

"La ville aux mille fenêtres", connue pour sa vieille citadelle ottomane, Berat est, comme Gjirokastra, l'un des rares exemples d'architecture typique de la période ottomane. Elle porte le témoignage de la coexistence de différentes communautés religieuses et culturelles au fil des siècles. Ses deux mosquées en ruines et ses nombreuses chapelles ornées d'icônes byzantines figurent parmi les plus belles du pays.
Butrint (parc national)

Butrint (parc national)

Butrint héberge un site archéologique de tout premier plan, l'antique Bouthrotos, dont les vestiges bien conservés sont mis en valeur par la beauté naturelle du site. Les ruines redécouvertes après la seconde guerre mondiale sont depuis 1992 classées à l'UNESCO. Dans un cadre somptueux, on peut y admirer un magnifique théâtre antique, des thermes, un baptistère aux mosaïques paléochrétiennes, et une basilique datant du VIe siècle. Entre la mer et le lac de Butrint, la cité antique s'est très tôt affirmée en tant que port majeur de la mer ionienne.
Byllis

Byllis

Byllis était la plus grande cité d'Illyrie du sud, située sur la rive orientale de l’Adriatique, dans le sud-ouest de l’Albanie. Le site s’étend sur 30 hectares mais reste relativement difficile d’accès car situé sur un plateau dans les collines de Mallakastër. Il offre une vue exceptionnelle.
Dhermi

Dhermi

Dhermi est un charmant village logé au pied des montagnes et surplombant une superbe plage de sable blanc. Juste au dessus du village se dresse le monastère de Saint Théodore.
Durrès

Durrès

Deuxième ville d’Albanie après Tirana, et le plus important port du pays, Durrès est l'une des plus anciennes cités méditerranéennes. Des bâtiments des XIXe et XXe siècles se mêlent aux vestiges toujours visibles d’époques plus lointaines. Le monument le plus remarquable reste l’amphithéâtre, dont subsistent les gradins et une chapelle byzantine.
Elbasan

Elbasan

Ville romaine importante, sous le nom de Masio Scampa, Elbasan se trouvait sur la Via Egnatia. Les Romains y construisirent une forteresse  défendue par des tours dont il reste de beaux vestiges. Par la suite la ville fut un centre important de commerce et contribua à la diffusion du christianisme, dont sa cathédrale et ses basiliques sont les témoins.
Gjirokastra

Gjirokastra

Gjirokastra fut construite par des grands propriétaires terriens. La ville est un véritable bijou architectural ancré au cœur des montagnes. La vieille ville, ottomane, est inscrite au patrimoine de l'Humanité. Du haut de la citadelle du XIIIe siècle, on jouit d'une superbe vue sur la vallée du Drin, et sur la ville dont les maisons à tourelles sont caractéristiques de la région des Balkans. Dominant le vieux centre, la citadelle possède encore quelques canons et une magnifique tour de l'horloge.
Korca

Korca

Korca est une charmante ville culturelle, au pied des monts Morave à 800 m d'altitude. Ses quartiers typiques aux rues pavées, bordées de petites maisons et villas, abritent de nombreux musées, dont celui d'art médiéval. Korça est aussi la ville où est organisé le plus grand carnaval d’Albanie.
Kruja

Kruja

Cité historique, ancienne capitale du royaume et ville natale du héros national, Skanderbeg, symbole de la résistance albanaise contre les ottomans au XIVe siècle. La ville est un grand centre pour l'artisanat et les antiquités. Principales curiosités : la citadelle construite sur un piton rocheux dominant la cité, qui abrite le musée Skanderbeg et le vieux bazar.
Kukès

Kukès

Kukès est devenue célèbre pour son rôle lors de la guerre du Kosovo en 1999, lorsqu'elle accueillit plusieurs centaines de milliers de réfugiés kosovars.
Lac Koman

Lac Koman

Le lac artificiel de Koman fut creusé dans les canyons du Drin, l'un des plus grands fleuves d'Albanie, et offre des paysages remarquables. Le Drin a été transformé en une succession de trois lacs artificiels par les barrages de Fierza, Koman et Vau i Dejës.
Pogradec

Pogradec

La ville de Pogradec est dominée par les vestiges d'une fortification illyrienne. Elle se situe à proximité du magnifique lac d'Ohrid entouré de champs et niché dans les montagnes.
Selca

Selca

C'est à Selca que furent découvertes à la fin des années 60 les tombes de la Basse Selca. Ce sont les vestiges d'une importante cité illyrienne habitée dès l'âge du Bronze et fortifiée au IVè siècle av. J.-C. Les tombes monumentales datent du IIIè siècle av. J.-C.
Shkodra

Shkodra

Shkodra est la troisième ville d'Albanie, située à la limite du Monténégro. Son château de Rozafa conserve des murs impressionnants. L'imposante citadelle, l'une des mieux conservées du pays, offre un beau panorama sur la ville et ses alentours. Il est très agréable de flâner dans la vieille ville à la découverte de la tour de l'Horloge et de la cathédrale catholique convertie en palais des sports à l'époque de la dictature d'Enver Hoxha.
Tirana

Tirana

Tirana est la capitale politique et économique de l'Albanie depuis 1920, et connaît un rayonnement culturel important. Entre la place Skanderberg, la mosquée Ethem Bey, l'une des plus belles d'Albanie, et le musée national d'histoire à la façade recouverte de mosaïques à la gloire des héros albanais, Tirana émerveille toujours par ses mille facettes.
Vallée de Valbona (parc national)

Vallée de Valbona (parc national)

Avec une superficie de 8000 hectares, le parc national de la vallée de Valbona est le joyau des Alpes albanaises. Valbona est le nom de la rivière qui coule à travers la vallée et du village du même nom situé dans le district de Tropoja nord de l'Albanie. Le parc national offre des paysages aux multiples couleurs et contrastes et héberge de nombreuses éspèces endémiques. Dans le parc, on trouve plusieurs grottes dont celle de Dragobia où sont situés les restes du «héros national» Bajram Curri.
Voskopoja

Voskopoja

Voskopoja est l'une des villes vallaques les plus florissantes des Balkans aux XVIIe et XVIIIe siècles. A mi-chemin entre Constantinople et Venise, la ville fut jadis un grand carrefour commercial et religieux. La ville doit aujourd'hui sa renommée à ses célèbres églises aux incomparables fresques et iconostases, ainsi qu'à la douce quiétude de ses paysages. Seuls six édifices ont survécu aux aléas de l'histoire, un monastère et cinq églises exceptionnelles par leurs décors peints post-byzantins, intérieurs et extérieurs.