Inscrivez-vous à notre lettre d’information :

Nos circuits au Cambodge

  • Cambodge L'eau, les hommes, les di... 17 jours
  • Cambodge Rêves d'Angkor 12 jours
  • Cambodge 17 jours

    L'eau, les hommes, les dieux (C360)

    Quelques points forts :

    • Kampot et Kep, sur le golfe de Siam où plane le souvenir de Marguerite Duras
    • La culture proto-indochinoise des hauts plateaux du Ratanakiri
    • Les temples de Preah Vihear, Koh Ker et Beng Mealea, hors des sentiers battus
    • La rencontre avec les pêcheurs, paysans et artisans sur le Tonlé Sap
    • Battambang, échanges émouvants avec les enfants de la ville
    • Les étendues scintillantes de la campagne cambodgienne, avec une nuit en maison paysanne
    • Plusieurs jours sur le site d’Angkor et les temples alentour dont un survol en ballon captif
  • Cambodge 12 jours

    Rêves d'Angkor (F390)

    Quelques points forts :

    • Un programme ludique, aéré et flexible, adapté au cercle familial
    • Un séjour convivial plein de belles rencontres
    • Un minimum de trajets, un maximum d'activités (balade en vélo, en bateau, en ballon et tuk tuk…)
    • Une immersion et une nuit chez l'habitant inoubliables
    • Une chasse au trésor féérique dans les temples d'Angkor
    • Des hébergements très confortables avec piscine
    • 30% de réduction sur le prix adulte pour les enfants de moins de 12 ans.

Voyage au Cambodge

Le voyage au Cambodge est une immersion dans le berceau de la plus ancienne civilisation de la péninsule indochinoise, mais aussi dans l’un des pays les moins développés de la région. On vit ici comme autrefois, des berges du moyen Mékong aux monts Ratanakiri dont les ethnies gardent coutumes, croyances et rites funéraires des anciennes tribus montagnardes ; et dans la plaine, auprès des communautés soumises au calendrier agraire ; enfin sur la Voie Royale où l’on découvre des monuments spectaculaires nés d’un puissant et profond caractère.

Le Cambodge d’aujourd’hui est l’héritier de l’empire khmer qui couvrait une grande partie de l’Indochine au 12ème siècle. La langue khmer est la langue parlée par la grande majorité des seize millions d’habitants. Les Khmers ont laissé un riche patrimoine sur l’ensemble du territoire, dont le plus connu est Angkor Vat, un des sites majeurs du patrimoine mondial. Juste en dessous, le Tonlé sap, immense poumon liquide du fleuve Mékong, voit sa surface multipliée par six en saison des pluies. Les villages de pêcheurs, aux maisons sur pilotis ou flottantes témoignent d’une longue tradition. Le fleuve Mékong, qui sépare le pays en deux de la frontière du Laos au nord à celle du Vietnam au sud, est rejoint par le Tonlé Sap à Phnom Penh, la capitale.

Le temple de Preah Vihear, série de sanctuaires Khmers du 11ème siècle, aujourd’hui bouddhistes, situé au nord à la frontière birmane, et la zone des temples de Sambor Prei Kuk, plus anciens, sont inscrits au Patrimoine Mondial.

Les plus beaux sites au Cambodge :

Angkor

Angkor

A quelques kilomètres de Siem Reap, se trouvent les vestiges de l'une des plus belles cités du monde ancien : Angkor, capitale de l'ancien empire Khmer. Etendu sur près de 400 km², le parc archéologique d’Angkor (UNESCO) recèle d’admirables vestiges laissés par les différentes capitales de l’empire Khmer entre le IXème et le XVème siècle : parmi eux, le célèbre temple d’Angkor Vat est le plus grand, le mieux conservé et le plus saisissant des monuments d'Angkor. Il est considéré comme le plus vaste édifice religieux au monde. La cité fortifiée d'Angkor Thom compte parmi ses principaux monuments le Bayon, le Baphuon, le Phimeanakas, la terrasse des éléphants celle du Roi Lépreux... Le Bayon est unique parmi les temples d'Angkor de part sa structure qui forme un ensemble de couloirs voutés, d'escaliers escarpés et compte surtout 54 tours ornées de 216 visages au sourire énigmatique.

Banteay Srei

Banteay Srei

Situé à une trentaine de kilomètres au nord-est de Siem Reap, le site de Banteay Srei qui signifie "la Citadelle des Femmes" est considéré comme l'un des joyaux de l'art angkorien. Ce temple édifié au Xe siècle et dédié à Shiva, est taillé dans le grès rose et possède des sculptures d'une finesse exceptionnelle remarquablement bien conservées comme des apsaras ou encore d'extraordinaires scènes du Ramayana.

Battambang

Battambang

Battambang est la deuxième plus grande ville du pays située à l'ouest du Cambodge. Cette cité de charme a su sauvegarder son patrimoine urbain et conserver son architecture coloniale dont certaines anciennes demeures ont été transformées en restaurants et cafés. De remarquables pagodes tels que le Wat Damrey Sar ou le temple de l'éléphant blanc résultent d'un riche héritage religieux à l'infuence siamoise. La province conserve également certaines constructions de l'époque Angkorienne, comme le Wat Banon situé au sommet d'une colline.

Beng Mealea

Beng Mealea

Le temple de Beng Mealea, situé à 40 km du site d'Angkor, est l'un des plus spectaculaires et mystérieux de la région. Construit au XIIe siècle sous le règne de Suryavarman II, son plan d'ensemble et son style auraient servi de modèle pour l'édification d'Angkor Vat. Son état présent est dominé par la jungle. Malgré les arbres poussés sur les tours, les racines et les lianes enlaçant les colonnes, les linteaux et autres blocs de grès jonchant le sol, on peut découvrir de très beaux reliefs qui évoquent les scènes du Ramayana.

Kampot

Kampot

La charmante et paisible petite ville de Kampot est située au sud-est de Phnom Penh, sur les bords de la rivière Preaek Tuek Chhu, dans une région de plaines et de collines, couverte de rizières, de marais salants et de plantations de fruits. Elle est reconnue pour son poivre depuis le début du XXème siècle et vous séduira par son architecture coloniale et la quiétude de ses rues... une étape tranquille hors des sentiers battus.

Kbal Spean

Kbal Spean

Enfoui dans la jungle au nord-est d'Angkor, Kbal Spean, "la rivière aux mille lingas" est connu pour son spectaculaire lit de rivière merveilleusement sculpté. Des lingas et des représentations de divinités indiennes ont été délicatement taillées au fond du cours d'eau. Le site se découvre après une marche d'environ 45 minutes, à travers une forêt assez dense.

Kep

Kep

Au sud-ouest du pays, Kep était autrefois une station balnéaire très prisée à l'époque du protectorat français. De cette période subsistent quelques bâtisses et villas, mais la plupart ont disparu sous le régime des khmers rouges. C'est aujourd'hui une paisible et charmante petite ville idéale pour se détendre en bord de mer ou découvrir les rizières et les marais salants environnants.

Kompong Cham

Kompong Cham

La ville de Kompong Cham est située sur la rive orientale du Mékong au nord est de Phnom Penh. Les temples de Han Chey, le quartier colonial et le fabuleux temple Wat Nokor (XIIème siècle) sont exceptionnels. Ce dernier, situé à l’entrée de la ville, abrite un temple moderne au cœur de son temple préangkorien. Les temples de Phnom Pros et de Phnom Srey  trônent sur une petite colline à l’extérieur de la ville et offrent une vue étonnante sur la campagne environnante.

Kompong Khleang

Kompong Khleang

Kompong Khleang est un village lacustre sur le lac Tonlé Sap situé à une quarantaine de kilomètres de Siem Reap. Ce village est impressionnant par sa taille. Toutes les maisons sont sur pilotis, ce qui offre un environnement naturel exceptionnel aux habitants. Les paysages sont à couper le souffle : des plaines inondées, des étendues d'eau à perte de vue, des rizières d'un vert étincelant...  

Kratie

Kratie

La province de Kratié se situe au nord est du Cambodge, dans une région de plateaux couverts de forêts, de cascades et peuplée de minorités ethniques. Sa capitale Kratié est située sur le Mékong. Ses anciens bâtiments coloniaux, ses marchés temporaires et ses pagodes datant du XVIIIème siècle lui confère une sensation intemporelle de bout du monde. Kratié est aussi un endroit privilégié pour l'observation des dauphins Irrawady : cette espèce a su s'acclimater aux eaux douces des fleuves d'Asie.

Phnom Penh

Phnom Penh

Phnom Penh, capitale du Cambodge, bénéficie d'un emplacement privilégié au confluent des quatre bras du Mékong, du Tonle Sap et du Bassac. C'est une ville animée et de contrastes avec ses villas coloniales héritées du protectorat français et ses constructions modernes. Le Palais Royal se dresse sur le site de l'ancienne citadelle. Il se compose d'un ensemble de bâtiments dont une partie sert de résidence d'été au roi du Cambodge. Les bâtiments offrent de superbes exemples de l'architecture traditionnelle kmère : la Pagode d'Argent abrite de nombreux trésors dont un "Bouddha d'Emeraude" réalisé en cristal de baccarat et un "Bouddha en or massif et diamants". Le musée national  est un splendide bâtiment  où sont exposés des chefs-d’œuvre de l'art et de l'artisanat khmers dont une riche collection de statues, bas-reliefs, bronzes et céramiques…. Le célèbre Wat Phnom est le symbole de la fondation de la ville bâtie sur une colline artificielle. Un énorme stupa en l’honneur du roi Ponhea Yat, qui établit au XVème la capitale du royaume Khmer à Phnom Penh, trône également sur la colline.

Preah Vihear

Preah Vihear

Le temple de Preah Vihear est situé dans la province du même nom. Erigé durant la première moitié du IXème siècle, il est dédié à Shiva. Cet imposant temple dominant la plaine cambodgienne et les falaises de Dangrek est un véritable joyau aux différents styles architecturaux classé au patrimoine mondial de l'humanité. Il est composé de plusieurs sanctuaires aux pierres minutieusement sculptées.

Ratanakiri

Ratanakiri

Le Ratanakiri est une grande province située au nord-est du Cambodge, aux paysages variés de montagnes, de collines verdoyantes, de plantations, de fleuves et de rivières sinueuses. C'est la patrie des minorités ethniques qui vivent le long des pistes rougies par la latérite. Sa capitale Ban Lung est le point de départ de nombreuses excursions telles que le lac volcanique de Yeak Lom,  le village ethnique de Ta Veng peuplé par les Kroeungs, ethnie connue pour l'architecture particulière de ses maisons destinées aux célibataires, ainsi que le village de Kachaun renommé pour ses totems funéraires. Le Ratanakiri dispose aussi d'une nature très riche : le superbe lac rond « Yak Laom », des parcs naturels et les magnifiques chutes d’eau de Teuk Cha Ong et Okatchang.

Sambor Prei Kuk

Sambor Prei Kuk

La ville de Kompong Thom est située sur les rives du fleuve Stung Sen à mi-chemin entre Siem Reap et Phnom Penh. Sa situation permet de découvrir les temples de Sambor Prei Kuk, remarquable ensemble architectural pré-angkorien avec plus d'une centaine de petits temples enfouis dans la forêt. Le complexe central se compose de trois groupes d'édifices dont la conception préfigure les chefs-d'oeuvre ultérieurs de l'art Khmer : au nord, le Prasat Sambor ; au centre, le Prasat Tao aux animaux magnifiquement sculptés en ronde-bosse et, au sud, le Prasat Yeoy Peou aux monuments disséminés dans la forêt.

 

 

 

 

Sen Monorom, Mondolkiri

Sen Monorom, Mondolkiri

A l'est du pays, la région des hauts plateaux du Mondolkiri, non loin de la frontière vietnamienne, reste encore peu touristique et offre la vision d'un Cambodge encore authentique et préservé. Sen Monorom en est le chef lieu. Cette province est principalement habitée par les Bunong, minorité ethnique que l'on rencontre dans les villages traditionnels. La jungle environnante est aussi l'endroit idéal pour observer les animaux et admirer la nature à son état sauvage avec ses montagnes couvertes d'épaisses forêts et ses impressionnantes chutes d'eau.

Sihanoukville

Sihanoukville

Sihanoukville (ou Kompong Som) situé au sud-ouest du Cambodge dans la province du même nom, s'ouvre sur le golfe du Siam, dévoilant ses plages de sable fin bordées de cocotiers et de pins qui se succèdent sur une presqu'île longue de plusieurs kilomètres. Au départ de Sihanoukville, on peut aussi découvrir des richesses naturelles tels que le parc national de Ream, l'île paradisiaque de Kok Russei et les chutes de Kbal Chhay.

Tonlé Bati

Tonlé Bati

Le Tonlé Bati, à une trentaine de kilomètres au sud de Phnom Penh, comprend deux temples de l'époque pré-angkorienne : le Ta Phrom construit en latérite sous le règne de Jayavarman II (XIIe - XIIIe siècles) sur l'emplacement d'un sanctuaire du VIIe siècle et le petit temple de Yeay Peau.