Les circuits au Turkménistan - 1 voyage

  • Turkménistan Expédition dans le Karako... 17 jours
  • Turkménistan 17 jours

    Expédition dans le Karakoum et Route de la soie (A481)

    Quelques points forts :

    • Panorama complet du Turkménistan
    • Expédition de six jours dans le désert du Karakum
    • Les forteresses parthes de Nisa (UNESCO)
    • Les sites archéologiques de Dehistan, Merv (UNESCO) et Margush
    • Le cimetière de Nohur et ses tombes ornées de cornes de chèvres
    • Gozli Ata, lieu de pèlerinage soufi
    • Le canyon de Yangikala et ses roches roses
    • Une fenêtre par personne garantie pour tous les transports

Le voyage au Turkménistan

Pays méconnu, le Turkménistan est l’une des moins visitées des anciennes républiques soviétiques d’Asie centrale. C’est un pays de taille moyenne peu peuplé – 5,5 millions d’habitants, maoritairement des turkmènes, une branche du peuple turc, et constitué principalement d’un immense désert entouré d’oasis - le désert de Karakoum, bordé au sud par la chaîne du Kopet Dag qui s’étire jusqu’à la mer Caspienne. Les principales ressources du pays sont le gaz naturel – 5èmes réserves mondiales, et le pétrole. Le pays est aussi un grand producteur de coton. 90% de la population est de religion musulmane, 10% orthodoxe, mais l’état est officiellement laïque.

Le pays possède de beaux atouts historiques et culturels, telles les cités antiques de Merv et Kounya-Ourgentch qui évoquent les caravanes de la Route de la Soie, mais aussi les vestiges de l’antique cité de Nissa, l’une des premières capitales des Parthes, ou encore ceux de villages de l’âge du bronze comme celui de Gonour, aux fondations de grande superficie et d’une disposition complexe.

Pour le patrimoine naturel, il faut voir le canyon de Yangykala et ses bandes de roches rose, rouge et jaune, ou le désert du Karakoum, l’un des plus chauds d’Asie centrale, et ses trois cratères de gaz de Darvaza, dont l’un, surnommé « la porte de l’Enfer », crache un feu permanent visible à des kilomètres à la ronde. Le cheval akhaltéké, beau spécimen à la robe dorée, est la figure emblématique de la nation.