Mexique Baleines, canyons et cactus (A236)

17 jours - 0 à 0 participants
Mexique - Basse Californie
Mexique - Basse Californie
Mexique - Cueva del Ratón
Mexique - Cueva del Ratón
Mexique - lagune de San Ignacio
Mexique - lagune de San Ignacio
Mexique - Bahia Concepcion
Mexique - Bahia Concepcion
Mexique - La Paz malecon
Mexique - La Paz malecon
Mexique - Mission San Ignacio
Mexique - Mission San Ignacio
Mexique - Basse Californie
Mexique - Cueva del Ratón
Mexique - lagune de San Ignacio
Mexique - Bahia Concepcion
Mexique - La Paz malecon
Mexique - Mission San Ignacio

La Basse Californie est une étape incontournable pour assister au rassemblement des gigantesques baleines grises avec leurs nouveaux nés. Puis, nous partons à bord du train mythique, le Chepe. Le Chihuahua Pacific traverse les paysages immenses du Canyon de Cuivre et s’aventure sur des terres chargées d’histoire. Nous y rencontrons des Indiens Raramuri et une famille mennonite et traversons de jolis villages coloniaux.

Points forts

  • Circuit riche et varié : déserts et baleines de Basse Californie, puis du canyon de cuivre à Chihuahua, capitale de la révolution
  • Les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : peintures rupestres de la sierra de San Francisco, le sanctuaire des baleines d'El Vizcaino, les îles et aires protégées du golfe de Californie
  • Trois sorties en mer pour observer les baleines grises et les baleines bleues
  • Visites d'anciennes missions jésuites : Loreto, San Ignacio, San Javier, de la Sierra Madre
  • Trajet avec le train El Chepe pour aller au canyon de Cuivre

Votre voyage jour par jour

  • Jour 1 Envol pour Mexico

    Envol pour Mexico. Nuit en vol.


  • Jour 2 Mexico - La Paz

    Correspondance pour La Paz. Arrivée dans la matinée. Accueil par votre guide et transfert en ville (selon l'heure d'arrivée, les chambres ne seront peut-être pas disponibles tout de suite).

    La Paz, capitale du sud de la Basse Californie, est une ville très accueillante et réputée pour ses superbes couchers de soleil sur la baie. L’ombre des palmiers, des cocotiers et des lauriers ; l’odeur des acacias, des palissandres, ainsi qu’une légère brise constante (le corumel), donnent à la ville une agréable atmosphère de légèreté.
    Flânerie sur le front de mer, le Malecón, sans doute le plus beau de Basse Californie, et visite de la cathédrale et son clocher rose.  Visite du musée régional d’anthropologie qui retrace l’histoire de la péninsule depuis la Préhistoire jusqu’à la Révolution.
    Dîner en ville.
    Nuit à l’hôtel Costa Baja Resort and Spa 5*.


  • Jour 3 La Paz – Lopez Mateos - Loreto (432 km - 7h00)

    Tôt le matin, départ de La Paz pour Loreto. Notre première halte a lieu dans le détroit de Lopez Mateos pour observer les baleines grises qui peuvent atteindre une longueur de 18 m. Nous partons en panga (bateau à moteur très maniable). C’est un moment inoubliable. Chaque hiver, depuis des millénaires, les baleines grises longent les côtes nord-américaines des confins arctiques jusqu’à la Basse Californie pour mettre bas. Ce périple de 8000 km constitue la plus grande migration de mammifères de la planète. Ces gigantesques mammifères, avec leurs nouveaux-nés, sont pacifiques et curieux. Ils nagent souvent à proximité des bateaux.

    Déjeuner puis route pour Loreto où nous arrivons tard dans l’après-midi. Loreto fut la première capitale de la Basse Californie. Nuestra Señora de Loreto fut créée par Juan Maria Salvatierra en 1697, c’est la plus ancienne mission de toute la Basse Californie. Bougainvilliers et hibiscus décorent la bourgade à l’atmosphère tropicale. L’artisanat est très présent dans les rues : tapis, masques, figurines de mariachis. La vue sur le Golfe de Californie est envoûtante. Dans le paisible centre-ville, visite de la mission et du musée qui la jouxte, il retrace l’implantation chronologique des missionnaires venus d’Europe.



    Nuit à l’hôtel Hacienda Suites 3*.


  • Jour 4 Loreto – Bahia Concepcion – Santa Rosalia – San Ignacio (273 km - 4h30)

    Nous partons le long de la baie Bahia Concepcion. Symbole de la péninsule, le cardon (pachycereus pringlei) est considéré comme le plus grand cactus du monde. Un spécimen a été découvert dans la mer de Cortés. Il mesure 18 m et pèse plus de 25 tonnes. Le désert est un paradis pour les passionnés de botanique : près de 500 espèces de plantes, 110 variétés de cactus dont 80 endémiques ont été répertoriées. Après une heure, nous apercevons de nouveau le Golfe de Californie également appelé mer de Cortés. Cette langue de mer constitue une des mers les plus riches au monde en variétés d’espèces. Des baleines, des dauphins, des phoques, plus de 300 sortes de poissons ainsi que de nombreuses espèces d’oiseaux vivent ici.  

    Arrivée à Santa Rosalia, village fondé par une compagnie minière française en 1885 afin d’extraire du minerai de cuivre. Les maisons aux balcons de bois nous transportent dans une atmosphère coloniale à la française. L’église de la Mission de Santa Barbara fut conçue par Gustave Eiffel et présentée en 1889 à l’Exposition Universelle de Paris. Après la visite du musée local retraçant l’histoire de la ville, nous flânons dans les ruelles jusqu’à l’église Eiffel et la boulangerie française qui a conservé son ancien four encore intact. Il nous faudra environ une heure depuis la côte pour atteindre les hauts plateaux volcaniques. Après avoir fait l’expérience du désert aride, arriver dans l’oasis verte de San Ignacio est comme un mirage. Plus de 80 000 palmiers dattiers, figuiers et orangers poussent le long d’une rivière. 



    Nuit à l’hôtel Desert Inn San Ignacio 2*.


  • Jour 5 San Ignacio – Laguna San Ignacio – San Ignacio ( 134 km - 4h20 )

    Deuxième visite des baleines depuis la Laguna San Ignacio. Les pangas nous conduisent très tôt le matin dans la lagune – la meilleure heure pour observer les sauts et les jeux des baleines. Notre sortie sur la lagune dure environ 1h30. Nous revenons mouillés et fatigués, mais ravis. La lagune est l’une des trois baies dans lesquelles l’hiver, les baleines grises s’accouplent et mettent bas leurs petits. Parce que celle-ci est peu profonde, on peut parfois voir jusqu’à 50 baleines de très près, au cours d’une seule sortie.

    Déjeuner pique-nique.

    A San Ignacio, visite de la magnifique mission jésuite fondée en 1728 ; afin de convertir les indiens Cochimi. L’imposante église de la mission, située sur la place ombragée, avec sa façade baroque, compte parmi les plus impressionnantes architectures d’édifices coloniaux de la Basse Californie. Nous visitons le petit musée des peintures rupestres de la Sierra San Francisco.

    Nuit à l’hôtel Desert Inn San Ignacio 2*.


  • Jour 6 San Ignacio – Sierra de San Francisco – San Ignacio (162 km - 5 heures)

    La visite de la Sierra de San Francisco, située à 80 km de San Ignacio, occupe cette journée (37 km de piste). Nous montons très lentement de la plaine du Pacifique dans des paysages de montagnes fissurées. En prenant de l’altitude, nous rencontrons des plantes endémiques : l’Idria olumnaris et le palmier bleu mexicain. Nos courtes marches nous offrent des points de vue superbes sur les canyons de la Sierra environnante.

    Déjeuner pique-nique.

    La Sierra de San Francisco regorge d’abris et de grottes renfermant pétroglyphes et peintures murales, découvertes au XVIIIe siècle par des missionnaires jésuites espagnols. Ce site, inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1993, regrouperait plus de 320 abris ou grottes peints et daterait de 5000 à 7500 ans ! Les peintures rupestres de la Cueva del Ratón, impressionnent par les dessins plus grands que nature, de cerfs, d’humains, d’oiseaux et de poissons. Retour à San Ignacio tard dans l’après-midi.



    Nuit à l’hôtel Desert Inn San Ignacio 2*.


  • Jour 7 San Ignacio - Guerrero Negro - San Ignacio (295 km - 4h00)

    Nous partons vers le nord et traversons la région du Désert de Vizcaíno. Le site de El Vizcaíno, classé par l’UNESCO depuis 1993, figure parmi les meilleurs postes pour nous permettre d’observer, à bord d'un panga, les baleines grises dans les eaux de la lagune de Ojo de Liebre. Selon les conditions météorologiques, nous pouvons revenir très mouillés...

    Déjeuner pique-nique. Puis route vers les salines de Guerrero Negro, les plus grands marais salants du monde. Ils doivent leur nom à un baleinier américain échoué en 1858 : the black warrior. Arrêt à la réserve pour y observer les oiseaux migrateurs comme les pélicans blancs ou les balbuzards...



    Retour à San Ignacio et nuit à l’hôtel Desert Inn San Ignacio 2*.




     


  • Jour 8 San Ignacio - Mulegé – Loreto (303 km - 5 heures )

    Sur la route Mexicaine 1, nous traversons des paysages volcaniques, dominés par le volcan Las Tres Virgenes, qui culmine à 2 000 m. Promenade (environ 1h) au pied du volcan encore en activité puis nous rejoignons Mulegé, une mission bâtie par les Espagnols en 1705. La chapelle est située sur les hauteurs de la ville, face à la mer. La vue sur l'oasis et ses milliers de palmiers dattiers est spectaculaire. Retour à Loreto.
    Nuit à l’hôtel Hacienda Suites 3*.







     


  • Jour 9 Loreto

    Nouvelle sortie en bateau. Ce jour, nous allons à la rencontre des baleines bleues. Entre mi-février et mi-mars il est possible d'observer diverses espèces de baleines et de dauphins. En cette saison, nous aurons peut-être la chance d'observer le plus grand mammifère au monde, la baleine bleue qui séjourne ici brièvement chaque année.  Déjeuner pique-nique.

    Nuit à l'hôtel Hacienda suites 2*.




     


  • Jour 10 Loreto - La Paz ( 436 km - 8h30 )

    Route à travers les montages de la Sierra de la Giganta à l'ouest de Loreto pour visiter la mission San Javier, deuxième mission des Californies, fondée en 1699 et remarquablement conservée. Construite en 1689, l'église est toujours utilisée par les habitants. Route jusqu'à La Paz. Nuit à l'hôtel Costa Baja Resort & Spa 5*.






     


  • Jour 11 La Paz – Pichilingue - Los Mochis (44 km de route et 230 km en bateau)

    Balade en bateau de 90 min pour rejoindre l'île inhabitée d'Espiritu Santo. Cette île d'origine volcanique abrite une colonie d'otaries, de superbes plages où l'on pourra se baigner. Déjeuner pique-nique.

    Route pour Pichilingue pour prendre le ferry afin de traverser le golfe et arriver 6 heures plus tard à Topolobampo. Puis route pour Los Mochis.



    Nuit à l'hôtel Santa Anita 3*.




     


  • Jour 12 Los Mochis - Topolobampo - El Fuerte (132 km - 3 heures 30 )

    Route pour Topolambo. Au XIXe siècle,  l’Américain Albert K. Owen voulait faire de Topolobampo un lieu à caractère social, d’amitié entre les peuples, d’échange de marchandises, ce qui demeura un rêve. Navigation dans le port, classé troisième grand port naturel mondial, pour y observer la faune et la flore de la région. Puis, route à travers la basse plaine fertile pour atteindre El Fuerte dans l’après-midi, l'une des villes du Nord du Mexique les plus importantes et intéressantes sur le plan historique. Fondée par les espagnols en 1564 et soumise aux attaques régulières des Indiens, les Espagnols construisirent une forteresse (en espagnol El Fuerte) qui donna son nom à la ville. Beaucoup de conquérants, sur leur route vers le nord en direction de la Californie et de l’Arizona, s’arrêtaient à El Fuerte pour se ravitailler. En 1824, El Fuerte devint la capitale de l’état – Estado de Occidente - qui regroupait les états actuels de Sinaloa et Sonora et qui s’étendait au nord jusqu’au Grand Canyon. Petit tour de ville.
    Nuit à l’hôtel Posada del Hidalgo 5*.







     


  • Jour 13 El Fuerte – Bahuichivo – Cerocahui (197 km - )

    Ce matin, nous prenons le train EL CHEPE. La réalisation du rêve de l’Américain Albert K Owen, une liaison ferroviaire entre Kansas City et l’Océan Pacifique, débuta en 1872. Et c’est seulement en 1961 que le gouvernement mexicain acheva la ligne de chemin de fer, une des plus belles au monde. Les problèmes rencontrés ont été politiques, économiques et liés à la topographie des lieux. En particulier la dernière phase de la construction, avec une dénivellation de 2134 m sur une distance de 195 km, qui nécessita plus de 20 ans de travail. Les progrès techniques depuis la Deuxième Guerre Mondiale permirent la réalisation du tracé. La ligne entre Chihuahua et Los Mochis compte plus de 39 ponts et 86 tunnels constituant un trajet fascinant entre 2439 m d’altitude et le niveau de la mer. Après la traversée du plus long pont qui franchit le fleuve Fuerte, débute la montée abrupte dans un paysage des canyons. La vue sur le Canyon du Cuivre est à couper le souffle. Tôt dans l’après-midi, nous arrivons à la gare de Bahuichivo. Trajet en train : 171 km, durée 4 heures.

    Nuit à l’hôtel Mision à Cerocahui 5*.


  • Jour 14 Cerocahui – Cerro del Gallego - Bahuichivo – Posada Barrancas (132km - 4 heures 15)

    Excursion qui regroupe d'autres visiteurs de l'hôtel. Nous apprécions la vue depuis le Cerro del Gallego. Depuis le bord du Canyon Urique, nous admirons la gorge à nos pieds et tout en bas la petite ville de Urique – située à 1 800 mètres au-dessous. Près du point de vue, visite de l‘atelier d‘une famille Rarámuri avec les paniers finement tressés d‘épines de pins et de feuilles d‘agave. La culture du peuple des Raramuri basée sur le respect de l’autre et le devoir d’aide réciproque. Dans le Canyon du Cuivre et la Sierra Tarahumara vivent plus de 50 000 Raramuri, dispersés en grandes familles dans les rancherias, où ils cultivent des haricots, du maïs et des courges. Continuation pour Cerro Gallegos d’où le point de vue sur le canyon Urique est le plus spectaculaire.

    L’après-midi, nous  reprenons le train à Cerocahui vers l’est et les montagnes de la Sierra jusqu’à Posada Barrancas (1h25). Nous marchons jusqu’aux différents points de vue, que Pancho Villa avait déjà appréciés. La faille du canyon a ici une hauteur de 2 400 m, et les cimes des montagnes environnantes atteignent 3 300 m. Le canyon comprend 5 gorges principales qui sont toutes plus profondément enterrées dans la terre volcanique que le Grand Canyon de Colorado Rivers.

    Nuit à l'Hôtel Mirador 5*.


  • Jour 15 Posada Barrancas - Chihuahua (324 km - 6h30)

    Départ en van pour aller admirer plusieurs points de vue sur les canyons. Petites promenades pour apercevoir la Barranca Urique, le canyon de Cuivre proprement dit et la barranca Tararecua. Un téléphérique nous conduit au coeur de ces canyons avec une vue sur le río Urique. Le paysage est saisissant. 

    Route pour Chihuahua. Si le temps le permet, nous nous arrêterons à Cuauhtémoc à 82 km de Chihuahua. Cette ville est le grenier à blé de l'Etat de Chihuahua. Environ 50 000 mennonites parlant encore allemand vivent ici depuis plus de 200 ans.

    Nuit à l'hôtel Quality Inn & suites 4* à Chihuahua.




     


  • Jour 16 Chihuahua - Mexico - Vol retour

    Visite de Chihuahua qui fut le quartier général de Pancho Villa. Arrêt au palais du gouverneur pour y voir les peintures murales de Aaron Pina Mora retraçant l'histoire de Chihuahua.



    Déjeuner libre. Vol retour. Nuit en vol.


  • Jour 17 Vol retour

    Arrivée le matin.


Dates et prix

Supplément chambre individuelle : 0 €

Nos prix comprennent :

  • Vols internationaux et nationaux, toutes taxes comprises
  • Tous transports terrestre, ferroviaire (de jour) et maritime (ferry de jour)
  • Minibus avec une fenêtre par passager
  • Hôtels 2 - 4* normes locales
  • Pension complète, dont 5 pique-niques
  • Eau à discretion
  • Notre guide francophone
  • Les visites et excursions mentionnées

Nous traversons, du fait de la COVID 19, une situation exceptionnelle qui se traduit par une possible incertitude concernant le départ de certains de nos voyages ainsi que sur les prix et les conditions du transport aérien. Certes, ces moments compliqués sont provisoires mais nous pourrions néanmoins nous trouver contraints d’annuler certains départs pour des raisons sanitaires. Dans cette hypothèse, nous serions amenés à vous rembourser sans frais les dépôts financiers que vous auriez effectués. Si, par ailleurs, les conditions de transport aérien faisaient, avant le départ de votre voyage, l’objet de modification substantielle (prix, date, rotation) que vous étiez amenés à refuser, votre voyage serait annulé sans frais et vos dépôts financiers remboursés.

Ces mesures sont applicables pour toutes les nouvelles inscriptions à partir du 1er juillet 2020 et ne concernent pas les inscriptions effectuées avant cette date pour lesquelles s’appliquent les dispositions de l'ordonnance du 25 mars 2020.

Vous avez des questions, une demande particulière ? Vous voyagez en famille ou entre amis ?

Vous êtes une ou plusieurs familles (ou un groupe d'amis) et désirez réaliser un itinéraire selon un programme plus adapté à vos souhaits ou à une autre date. N'hésitez pas à nous contacter et nous faire part de votre projet : nous sommes à votre disposition pour vous conseiller et étudier toute demande particulière aux meilleures conditions. Départ de province possible. Nous consulter.