Inscrivez-vous à notre lettre d’information :

Les circuits en Géorgie

  • Arménie Géorgie Le Caucase ou la terre de... 18 jours
  • Géorgie Par monts et vallées 15 jours
  • Arménie Géorgie 18 jours

    Le Caucase ou la terre de Dieu (A391)

    Départ garanti > Jeudi 17 Mai 2018

    Quelques points forts :

    • Pays complémentaires, riches d’un patrimoine artistique et culturel
    • Participation à la préparation du pain traditionnel et dégustation de vins
    • Le dimanche à Etchmiadzine, reflet du faste des églises orientales
    • Le monastère isolé de Vorotnavank (XIe siècle)
    • L'extraordinaire cimetière de Noraduz au bord du lac Sevan
    • Les fresques des églises troglodytes de David Garedja (IXe siècle)
    • Les forteresses de Khertvisi et de Vardzia, à la frontière turque, ses 9 étages de grottes
  • Géorgie 15 jours

    Par monts et vallées (A389)

    Départ garanti > Mardi 11 Septembre 2018

    Quelques points forts :

    • Un panorama complet du pays avec les sites les plus spectaculaires et emblématiques
    • Tbilissi, capitale au charme espiègle
    • Le complexe monastique troglodyte de David Garedja
    • La région vinicole de Kakhétie
    • Mtskheta, ancienne capitale d'Ibérie (UNESCO)
    • Le site époustouflant de Kazbegui
    • Les sites troglodytes d'Uplistsikhé et de Varzia
    • Mestia et Ushguli, merveilles de la Svanétie (UNESCO)

Voyage en Géorgie

  • Un voyage en Géorgie est une surprise permanente !
  • La première surprise est que la Géorgie existe… En 2000 ans le pays, dans son format actuel, n’aura existé qu’une trentaine d’années au XIIe siècle du temps béni de la reine Tamar et depuis 1991…
  • La Géorgie est une bande Est-Ouest située entre le grand Caucase et le petit Caucase. Ce territoire malencontreusement placé dans un couloir, carrefour de multiples civilisations, a fait l’objet d’invasions permanentes. On peut dire, sans risquer la caricature, qu’à peu près tous les peuples voisins lui sont passé sur le corps… (les romains, les grecs, les turcs, les perses, les russes….)
  • Malgré cela, les 3 750 000 géorgiens d’aujourd’hui ont une culture endémique : une langue inédite, une écriture unique au monde, un art de vivre qui fait le bonheur des visiteurs ! Il suffit, pour s’en persuader, de goûter le Tsinandali (vin blanc) ou le Sapiravi (vin rouge) pour être immédiatement conquis…
  • Bref, un circuit en Géorgie, rassemblera de somptueux paysages de montagne (Svanétie, Kazbegi…), des terroirs vinicoles de Kakhétie, une kyrielle de monastères et d’églises garnis de fresques chatoyantes, des chants profanes et religieux qui font vibrer le corps et l’esprit…

Géorgie en vidéo

Les plus beaux sites en Géorgie :

AKHALTSIKHE

AKHALTSIKHE

Akhaltsikhe fut fondée au IXe siècle. La cité se décomposait en 3 parties : la citée elle-même, le château et la citadelle. La proximité d'Akhaltsikhe avec l'empire ottoman ne laissa pas les Turcs indifférents puisqu'ils la dominèrent pendant 200 ans. La présence au coeur de la cité médiévale d'une mosquée aux allures d'Hagia-Sophia est suffisamment explicite...
Akhaltsikhe possède à l'intérier de la citadelle un magnifique musée.

ANANURI

ANANURI

La forteresse d'Ananuri (XVe-XVIIIe siècles) était suffisamment stratégique pour assurer à celui qui en était seigneur la maîtrise de la Route Militaire...
Elle se trouve maintenant au bord d'un lac de retenue des eaux de la rivière Aragvi, ce qui lui confère un charme supplémentaire indéniable...

DAVID GAREDJA

DAVID GAREDJA

Le monastère David Garedja, situé en Kakhétie, aux confins de l’Azerbaïdjan, revêt une importance toute particulière aux yeux des géorgiens, raison pour laquelle, ils restent très susceptibles vis-à-vis des revendications (molles) d’annexion de ce complexe monastique par l’Azerbaïdjan. David Garedja, l’un des 13 pères fondateurs du christianisme géorgien en fut lui-même le bâtisseur.
Le monastère se décompose en deux parties : la première, Lavra, où se trouve le corps principal, collectif, du sanctuaire, la seconde, Udabno, perchée en haut de la colline sur le versant azerbaïdjanais, répartie en ermitages troglodytes richement décorés de fresques, certes endommagées. Elles restent néanmoins lisibles malgré les outrages successifs causés par le roi persan Shah Abbas venu envahir sans délicatesse l’Ibérie au XVIIe siècle, puis par les soudards de l’Union soviétique qui avaient établi un poste d’observation dans ce site d’exception… La montée vers les ermitages ne présente pas de difficulté particulière (250 m de dénivelé), mais nécessitera d’être équipé de bonnes chaussures de marche, d’être dans une condition physique raisonnable et de pratiquer cette ascension d’un peu plus d’une heure avant les grandes chaleurs… 

GELATI

GELATI

Surnommé la Nouvelle Athènes et la seconde Jérusalem, le monastère de Gelati, édifié par David le Constructeur au tout début du XIIe siècle, fut non seulement un édifice religieux, mais également un centre scientifique, raison pour laquelle une Académie attenante rassemblait hommes de sciences, philosophes et théologiens. Ainsi, Gelati fut le plus grand centre spirituel et culturel de la Géorgie pendant tout le Moyen Age. On trouvera dans l'église principale dédiée à Notre Dame, de magnifiques fresques tant historiques que religieuses. Le tout est classé au titre du Patrimoine Culturel de l’UNESCO.

 

GORI

GORI

Il y a, certes, une superbe forteresse, Goritsikhe, dominant la ville de Gori, mais ce n'est pas l'intérêt essentiel de cette cité, désormais plutôt ennuyeuse depuis le tremblement de terre de 1920. Gori doit, en effet, sa célébrité au Camarade Staline, Joseph Vissarionovitch Djougachvili, qui naquit ici en 1878. Un musée aux allures de palais vénitien construit pour l’occasion, juste à proximité de la maison natale du Petit Père des Peuples, elle-même, enchâssée dans un monument à colonnades, suscitera notre curiosité et peut-être même notre surprise à croiser des nostalgiques se faisant photographier au pied de sa statue géante…

 

 

GREMI

GREMI

Gremi est une citadelle inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO, située au pied du Caucase. Ce fut la capitale de la Kakhétie. Elle eut à subir au XVIIe les assauts délicats du persan Shah Abbas qui ne s’embarrassa pas de manières et la détruisit purement et simplement… Reste néanmoins, en excellent état, l’église des Archanges construite par le roi Levan (Léon) en 1565. On y admirera à l’intérieur de belles fresques tant royales que religieuses.

JUTA

JUTA

A partir de Kazbegi, un court transfert le long de la rivière Tergui nous emmènera au village de Juta (2165 m) pour une belle randonnée d’une heure (aller-retour ; 500 m de dénivelé) vers les pentes rocheuses du très beau mont Chaukhebi (3842 m). 

JVARI

JVARI

Ancrée sur une butte rocheuse, l'église de Jvari (la croix, en géorgien) domine l'ancienne capitale Mstkheta et le confluent de deux rivières. Un éblouissant panorama ! Elle fut érigée au IVe siècle à l'endroit même où Sainte Nino avait planté une croix pour ancrer symboliquement le christianisme.
L'église de Jvari est inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

KAZBEGI

KAZBEGI

Le mont Kazbegi (5047 m) fut, nous l’assurent les géorgiens, le siège des tourments de Prométhée après qu’il eut défié les dieux qui le condamnèrent à se faire dévorer le foie par un aigle, à perpétuité…
Notre première visite sera pour le monastère de la Trinité de Guergueti (XIVe siècle), perché sur une colline et offrant de toute part un exceptionnel panorama ! 

KHARAGAULI (parc national)

KHARAGAULI (parc national)

Le parc national de Kharagauli, situé entre Akhaltsikhe et Kutaisi, permet d’accéder hors-piste de l’un à l’autre au milieu d’une nature grandiose. On pourra aisément la jauger à sa juste mesure, une fois arrivé au col de Zekari, le lieu le plus fort de cette route exceptionnelle.

KHERTVISI

KHERTVISI

Cette forteresse du Xe siècle a été construite sur un promontoire rocheux au confluent de deux rivières afin d’assurer la protection de la Meskhetie. Elle est située dans un environnement grandiose à proximité du monastère royal de Vardzia.

KUTAISI

KUTAISI

Kutaisi, avec ses 200 000 habitants est la deuxième ville du pays.
On appréciera le marché coloré de Kutaisi connu dans toute la Géorgie pour ses légumes, fruits, et épices. Le second centre d'intérêt de la ville est la cathédrale construite au Xe-XIe siècles par le roi Bagrat III, d’où son appellation de cathédrale Bagrati. Elle revêt une importance particulière pour les géorgiens qui la considèrent comme le symbole de l’unité du pays.

 

MESTIA

MESTIA

Mestia est la "capitale" de la Svanétie (3 000 habitants !), la région à l'extrême Nord Ouest de la Géorgie. Outre ses dizaines de tours médiévales, système de défense familial si particulier à la Svanétie, qui confèrent à Mestia un charme tout particulier, le Musée Régional, fort bien agencé, retiendra vivement l'attention du visiteur.

 

MTSKHETA

MTSKHETA

Mtskheta, ancienne capitale de la Géorgie, est située au confluent des rivières Mtkhvari et Aragvi. Sa cathédrale, Sveti-Tskhoveli est inscrite au Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

NEKRESSI

NEKRESSI

L'église de Nekressi est l'une des plus anciennes de Géorgie (VI-VIIe siècles). Outre qu'elle soit magnifiquement située dominant un vaste panorama, son église principale, sous l'égide de la Dormition de la Vierge, présente de très belles fresques bien conservées. On y admirera notamment la fresque éponyme de l'église, particulièrement émouvante.

SAPARA

SAPARA

Situé à quelques kilomètre d’Akhaltsikhe, le monastère de Sapara est niché dans un écrin de verdure dominant un magnifique panorama. C’est l'un des plus anciens et des plus vastes complexes monastiques de Géorgie. On ne sera guère surpris de savoir que ce site était initialement une forteresse… L’église principale est dédiée à Saint Saba. On y trouvera de superbes fresques. Parmi elles, un rare baiser de Judas et une superbe annonciation.

SIGHNAGHI

SIGHNAGHI

Datant du XVIIIe siècle, Sighnaghi est une ville-forteresse construite dans un but défensif. Elle domine la vallée fertile d'Alazani sur fond de décor des montagnes du Caucase qui se dévoileront à nos yeux éblouis, si le temps veut bien nous octroyer cette faveur...

TBILISSI

TBILISSI

Tbilissi, capitale de la Géorgie, fut construite par le roi Vakhtang au Ve siècle dans un site favorable dû à ses eaux chaudes (tbili, en géorgien...). C'est aujourd'hui, une charmante ville vallonnée, sillonnée par le fleuve Koura. Il y règne une douce atmosphère dans laquelle les religions du Livre se côtoient en bonne intelligence. La vieille cité médiévale, flanquée de ses élégants quartiers du XIXe, s’est récemment vue épicée de constructions futuristes par l’ex-président Saakachvili, ce qui lui donne une heureuse vitalité.  

TSINANDALI

TSINANDALI

Tsinandali, ville de Kakhétie, est particulièrement renommée pour la qualité de ses vins élevés avec talent depuis le XIXe siècle par les princes Chavchavadze. On y voit notamment leur palais, chargé de souvenirs familiaux ainsi qu'un magnifique parc. Les dégustations de vin, à la sortie de la visite du palais, sauront enchanter les palais délicats... 

UPLISTSIKHE

UPLISTSIKHE

Uplistsikhe est l'un des 3 sites troglodytiques de Géorgie. Les premières traces de vie datent de l'âge de fer... Située sur la Route de la Soie, la ville lui dut sans doute sa prospérité. On y trouve un théâtre creusé dans le rocher, des salles royales, des pharmacies et des caves à vin dotées de jarres enfouies, mode d'élevage du vin encore pratiqué aujourd'hui.

USHGULI

USHGULI

Ushguli est situé au fond d'une des vallées de la Svanétie, la plus pittoresque région de Géorgie. Ensemble de 5 magnifiques villages dont un est inscrit au Patrimoine mondial de l’UNESCO et un autre, situé à 2200 m, est le village habité le plus haut d’Europe. Les contempler, avec leur trentaine de tours sur fond de décor éternellement blanc offert par le Mont Chkhara et ses 5068 m, est un moment d’émotion privilégié.

VARDZIA

VARDZIA

La ville troglodytique de Vardzia dominant magnifiquement la rivière Mtkvari fut creusée sous l’impulsion de la fameuse reine Tamar à la fin du XIIe siècle. Cet ensemble comportant 3 000 grottes pouvait abriter, dit-on, jusqu’à 50 000 personnes...! On portera une attention toute particulière à l’église principale, peinte de fresque. On reconnaîtra, parmi celles-ci, la reine Tamar elle-même.

ZUGDIDI

ZUGDIDI

A Zugdidi, nous nous arrêterons pour visiter le Palais des ducs Dadiani, devenu, en 1921, le plus ancien musée de Géorgie. On y trouvera, notamment, quelques souvenirs napoléoniens, du fait d’une alliance entre les Dadiani et les Murat au XIXe siècle.