Les circuits au Pérou - 2 voyages

  • Pérou Andes sacrées et fêtes pé... 23 jours
  • Pérou Sur les traces des civili... 21 jours
  • Pérou 23 jours

    Andes sacrées et fêtes péruviennes (A277)

    Départ garanti > Lundi 12 Octobre 2020

    Quelques points forts :

    • Un circuit très complet avec tous les incontournables (îles Ballestas, lignes de Nazca, Arequipa, canyon de Colca, Cusco et vallée sacrée)
    • Les sites inscrits à l'UNESCO : Arequipa, Nazca, Cusco, Machu Picchu
    • Les sites sur la liste indicative de l'UNESCO : lac Titicaca,  le champ de bataille d'Ayacucho et les salines de Maras
    • Les marchés de Pisac et Chinchero
    • Les fêtes locales : Semaine Sainte, Inti Raymi, Toussaint
  • Pérou 21 jours

    Sur les traces des civilisations pré-incas (A292)

    Départ garanti > Jeudi 10 Septembre 2020

    Quelques points forts :

    • Un circuit complet pour une région encore peu visitée : de Lima à Jaen en passant par la cordillère blanche
    • Les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : Caral, Chavin, Chan Chan, parc national de Huascarán
    • Les sites inscrits sur la liste indicative de l'UNESCO : Trujillo, Cajamarca, Chanquillo
    • Les sites monumentaux pré-colombiens mochica, lambayeque, chachapoyas (Kuelap : la citadelle perchée à 3000 m) et chimú
    • A Trujillo, spectacle de Marinera, une danse typique locale

Le voyage au Pérou

Le premier voyage en Amérique Latine est souvent au Pérou. Désir viscéral de voir de ses propres yeux le Machu Picchu, de marcher sur le chemin de l’Inca, ou de naviguer sur le lac Titicaca afin de retrouver les frissons des lectures de jeunesse, d’histoire de momies terrifiantes, de jungle peuplée d’animaux invisibles ou encore d’ascensions vertigineuses sur la cordillère où tournoient des condors. Le Pérou est un trésor, ou plutôt un ensemble de trésors.

On visite souvent le sud pour y voir les troublantes lignes de Nazca et arpenter la vallée de l’Inca où les sites archéologiques n’en finissent pas de nous surprendre : Pisac, Moray, Ollantaytambo et bien sûr Cuzco où les espagnols bâtirent leur ville sur les fondations incas. Mais le nord du pays réserve aussi des pépites archéologiques pré-incas : la cité monumentale de Chan Chan, capitale de l’Empire Chimú, Huaca de la Luna, centre religieux de la culture Mochica, Chavín, la nécropole de Huaca Rajada, centre funéraire de la culture Mochica, le mausolée du Señor de Sipán, la citadelle de Kuelap…

Si le Pérou est la destination culturelle de l’Amérique latine, il jouit aussi d’une nature saisissante. Sur une superficie de deux fois et demie la France, il est possible de passer des dunes de sable de la côte pacifique aux sommets enneigés de la cordillère blanche, des villes coloniales comme Arequipa à la forêt amazonienne nous laissant à chaque fois sans voix. Mais il serait dommage de réduire un pays à ses richesses historiques ou naturelles. Le Pérou réserve aussi de belles rencontres, des artisans sur les marchés colorés de Pisac ou Huancayo, au chamane de la forêt amazonienne, du liménien du quartier de Miraflores au pêcheur de lac Titicaca, tous auront à cœur de partager leur vie et l’amour de leur pays.

Les plus beaux sites au Pérou :

Amazonie (forêt)

Amazonie (forêt)

La forêt amazonienne (ou selva) est située à l'est du pays. C'est la jungle tropicale la plus étendue du monde occupant 60 % de la superficie du pays et abritant 12 % de la population. Elle se compose d'une région subtropicale de terres hautes (selva alta ou ceja de selva) sur le versant oriental des Andes où sont cultivés la coca et le café, et de la vaste plaine amazonienne, drainée par les cours sinueux du fleuve Amazone et de ses affluents (Huallaga, Ucayali). Elle offre des paysages vierges d'une grande beauté avec des chutes d'eau, des lagunes et des réserves naturelles.  Elle abrite d'innombrables espèces d'une flore et d'une faune unique au monde.
Amazonie, Allpahuayo Mishana (réserve nationale)

Amazonie, Allpahuayo Mishana (réserve nationale)

Facile d'accès depuis Iquitos, la réserve nationale Allpahuayo Mishana est une zone protégée étendue sur 58 000 hectares, couvrant la plus grande concentration de forêts de sable blanc ou varillales, un écosystème rare favorisant le développement d'espèces propres à cet environnement. Depuis les années 1990, les scientifiques ont découvert de nouvelles espèces d'oiseaux. Parmi cette riche biodiversité, on dénombre pas moins de 83 espèces d'amphibiens, 145 espèces de mammifères et 475 espèces d'oiseaux (dont le magnifique Pompadour Cotinga), sans oublier de nombreuses espèces végétales.
Amazonie, Iquitos

Amazonie, Iquitos

Accessible uniquement par avion ou voie fluviale, Iquitos, la plus grande ville de la jungle péruvienne, est la porte d'entrée du fleuve Amazone. Quelques bâtiments historiques témoignent de la période du boom du caoutchouc à la fin du XIXe siècle. Depuis Iquitos, on peut rejoindre la réserve nationale de Pocaya Samiria ou encore celle d'Allpahuayo. Iquitos est également le port d'accès pour les croisières fluviales, comme celle à bord du Zafiro.
Amazonie, Manu (parc national)

Amazonie, Manu (parc national)

Inscrit au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, le parc national de Manu est situé à l'Ouest du département du Madre de Dios s'étendant sur 2 millions d'hectares où coulent les fleuves Manu, Alto Manu et Providencia. Il s'étage entre 150 et 4200 mètres d'altitude, du bassin amazonien aux Andes tropicales, constituant ainsi le refuge de nombreuses espèces animales et végétales selon les altitudes. Plus de 800 espèces d'oiseaux y ont été recensées comme la harpie féroce et le coq de roche péruvien ; 200 espèces de mammifères et une incroyable variété de chauve-souris, insectes et reptiles... La variété de plantes est tout aussi incroyable avec près de 2000 espèces dont des orchidées géantes et des arbres de plus de 45 mètres de haut. Le parc est aussi la demeure des indiens Machiguengas, Amahuacas, Piros et Yaminahuas.
Amazonie, Pacaya Samiria (réserve nationale)

Amazonie, Pacaya Samiria (réserve nationale)

Zone naturelle protégée la plus grande du Pérou (2 000 000 hectares), la réserve nationale Pacaya Samiria est un lieu magique composé de lacs, de lagunes et de marais. Pratiquement inexplorée et inhabitée, la réserve est parfaite pour l’observation de la vie sauvage, plus particulièrement de certaines espèces en danger d’extinction dans d’autres zones. Elle héberge 130 espèces de mammifères tels que le jaguar, le chat sauvage, la loutre géante et le capybara (le rongeur le plus grand au monde), ainsi que plusieurs espèces de singes comme le beau noir et le singe au buste jaune. Elle est aussi l'habitat naturel du rare dauphin rose, du lézard noir, du loup de mer, du lamantin ou encore de la tortue taricaya...
Amazonie, Tambopata (réserve nationale)

Amazonie, Tambopata (réserve nationale)

Située dans la région de Puerto Maldonado, la réserve nationale de Tambopata compte 632 espèces d'oiseaux, 1 200 espèces de papillons, 169 espèces de mammifères, 205 espèces de poissons, 103 espèces d'amphibiens et 67 espèces de reptiles répertoriées. Sur la Collpa de Guayacamayos de Colorado, la plus grande falaise argileuse du monde, un grand nombre d'aras se réunissent, tout comme perroquets et perruches, pour picorer les éléments nutritifs de celle-ci.
Arequipa

Arequipa

Arequipa est une ville installée entre mer et montagne, à 2360 mètres d’altitude au pied d’une chaîne de volcans dont les sommets avoisinent les 6000 mètres. Cette oasis accueillante au milieu d’un environnement très aride est classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Vous visiterez ses maisons en sillar ainsi que le quartier de San Lazaro, l'église et le monastère de San Francisco, le monastère de Santa Calatina et la très belle Plaza de Armas.
Balestas (îles)

Balestas (îles)

Ces îles sont peuplées de milliers d’oiseaux de toutes espèces, qui permirent d’y développer une importante activité de production de « guano » qui fît la richesse du pays et la réputation de ces îles. Leurs plages sont peuplées de centaines de fous de Bassan, loups de mer et quelques manchots.
Centre, Lima

Centre, Lima

Surnommée « la ville des rois » par son fondateur, le conquistador espagnol Francisco Pizarro, Lima a été jusqu’au milieu du XVIIIe siècle la capitale et la ville la plus importante des territoires sous domination espagnole en Amérique du Sud. Son centre historique, classé en 1991 au Patrimoine Mondial par l‘UNESCO abrite de nombreux monuments. Vous visiterez sa cathédrale, le palais de Torre Tagle, la Huaca Pucllana (pyramide pré-inca) ainsi que le célèbre quartier de Miraflores en passant par le quartier moderne et résidentiel de San Isidro. Le musée Rafael Larco Herrera abrite une intéressante collection de céramiques, textiles et orfèvrerie, spécialement des cultures du nord du Pérou.
Chivay

Chivay

Situé à 3633 mètres, le village de Chivay est le point d'accès au canyon de Colca et au mirador de la Croix au Condor. De la partent de nombreux sentiers de randonnée (d'une à plusieurs heures ou plusieurs jours pour les plus aguéris). On peut également se détendre dans les sources d'eau chaudes.
Colca (canyon)

Colca (canyon)

Situé au nord d'Arequipa, le canyon de Colca serait le deuxième canyon plus profond de la planète après le canyon de Cotahuasi, son voisin. L'endroit est spectaculaire et l'on s'y rend pour observer le vol majestueux des condors. Plusieurs miradors sont aménagés à cet effet. La vallée mérite une visite pour ses villages composés de maisons aux toits de chaume ou d'ichu (graminée de l'Altiplano) et leurs églises à l'architecture baroque métis comme Yari, Yanque, Cabanoconde et Sibayo...
Cordillère, Cajamarca

Cordillère, Cajamarca

Encore à l'écart des flux touristiques, la ville coloniale de Cajamarca regorge de sites historiques. Elle est d'ailleurs souvent comparée à Cuzco. Cité stratégique sous le règne de l’Inca Atahualpa et étape clé sur le chemin qui reliait Cuzco à Quito, elle conserve un beau patrimoine : sa plaza de armas, l’église de Belén, l'une des plus belles de la ville, le dernier refuge de l’Inca séquestré par Pizarro, la célèbre « chambre de la rançon »... Les alentours de Cajamarca méritent aussi une visite : les "bains de l'Inca" dont les sources thermales étaient déjà utilisées du temps des incas, les "ventanillas de Otusco" - étonnante nécropole pré-inca dont le nom évoque la galerie de niches funéraires ...
Cordillère, Callejon de Huaylas

Cordillère, Callejon de Huaylas

Le Callejon de Huaylas se trouve entre le Huascaran (Cordillère Blanche enneigée) et le Huandoy (Cordillère Noire sans neige). C'est un vrai couloir en plein coeur du Parc National Huascaran et il est considéré comme un des hauts lieux de tourisme au Pérou.
Cordillère, Chachapoyas

Cordillère, Chachapoyas

Chachapoyas, capitale régionale de l'Amazonas, est située le long de la cordillère des Andes à plus de 2300 mètres. Elle conserve une charmante architecture coloniale : grandes demeures à balcons de bois et patios fleuris... Elle est aussi le point d'accès pour explorer les différents sites de la civilisation pré-inca Chachapoyas comme l'impressionnante forteresse de Kuelap ou les sarcophages de Karajia.
Cordillère, Chavin de Huantar

Cordillère, Chavin de Huantar

Le site archéologique de Chavin de Huantar situé à 3200 mètres d'altitude, est l'un des plus émouvants et surprenants de la partie Nord du Pérou, voire du Pérou tout entier. Ici, s'exprime l'apogée de la culture Chavin entre 1500 et 300 ans avant JC : classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO, le sites se compose de terrasses, temples, galeries et places entourées de constructions en pierres. Chavin était un centre cérémoniel et de pèlerinage pour le monde religieux andin, accueillant des populations de différentes latitudes, venues de plus ou moins loin et parlant diverses langues.
Cordillère, Cordillère Blanche

Cordillère, Cordillère Blanche

La cordillère Blanche est un massif montagneux des Andes péruviennes occupant un espace de 180 kilomètres de longueur et ayant 35 sommets à plus de 6000 mètres d'altitude. Ce massif montagneux est la chaîne de montagnes tropicale la plus haute au monde.
Cordillère, Cumbe Mayo

Cordillère, Cumbe Mayo

Cumbe Mayo est un site naturel impressionnant se trouvant à 19 km de Cajamarca. On y observe des massifs volcaniques érodés par le vent qui donnent l’impression de se trouver face à une « forêt de pierre ». C’est aussi un site archéologique important : un canal préhispanique creusé dans la pierre, datant d’environ 1500 avant J.-C., mesurant près de 8 km de longueur, qui traverse Cumbe Mayo. Des pétroglyphes sont gravés sur les bords de ce canal ainsi que dans les cavernes avoisinantes.
Cordillère, Huancavelica

Cordillère, Huancavelica

Huancavelica est une ville coloniale au cœur des Andes. Le nom de cette cité minière fondée en 1571 provient du quechua « idole en pierre ». Huancavelica fut le point de départ de la route du mercure. Le précieux métal liquide était transporté à dos de lamas et de mules jusqu’au port d’Ica. Fondée en 1571, par les Espagnols pour exploiter les ressources minières, Huancavelica est une jolie petite ville indigène où les habitants s’habillent encore en costumes traditionnels. Les églises de Huancavelica sont parmi les plus beaux exemples d’art colonial du Pérou.
Cordillère, Huascaran (parc national)

Cordillère, Huascaran (parc national)

Huaraz à 3200 mètres d'altitude, entre la Cordillère Blanche et la Cordillère Noire est la porte d'entrée pour la visite du parc national de Huascarán. Inscrit au patrimoine mondial de l'UNESCO, ce parc protège la flore, la faune, des sites archéologiques et donne accès à des paysages fantastiques. IL est possible de faire des randonnées d'un jour au départ de Huaraz mais cela demande tout de même une bonne condition physique.
Cordillère, Karajia

Cordillère, Karajia

Dans la région de Chachapoyas, un étrange site funéraire -datant de 1000 à 1300 ans après J.C - est constitué de six cercueils anthropomorphes accrochés à flan de falaise. Ces sépultures pré-incas mesurent 2 mètres de haut et sont modelées en argile, bois et paille.
Cordillère, Kuelap (forteresse)

Cordillère, Kuelap (forteresse)

Au milieu de somptueux paysages andins, l'impressionnante forteresse de Kuelap (3100 m au point le plus haut de la montagne) est un site encore vierge et préservé par un accès difficile. Elle fut construite par les Chachapoyas il y a environ 700 ans. Kuelap est considérée comme le Machu Picchu du nord Pérou, à la singulière beauté architecturale. Son mur d’enceinte, fait de blocs de pierre, protège quelques 400 maisons circulaires décorées de frises.
El Brujo

El Brujo

El Brujo est l'un plus importants sites archéologiques du nord du Pérou. Ce centre cérémoniel moche est composé de trois pyramides la Huaca Cao Viejo, la Huaca Prieta et la Huaca Partida, ornées d'une riche iconographie polychrome. En 2006, la momie d'une femme fut découverte, surnommée la "dame de Cao". Couverte de colliers en or, argent, lapis-lazuli, turquoise, cette jeune femme tatouée fut enterrée avec des sceptres signifiant le pouvoir qu'elle a exercé.
Nord, Caral (site archéologique)

Nord, Caral (site archéologique)

La cité de Caral, particulièrement bien préservée, est située sur un plateau désertique en surplomb de la vallée de Supe, au nord de Lima. Datant de 5000 ans, elle est le berceau de la civilisation la plus ancienne d'Amérique. La complexité architecturale et les vestiges témoignent du haut niveau de développement culturel de sa population avec notamment ses plateformes monumentales de pierre et de terre ou encore ses cours circulaires creuses. Le site est classé par l'Unesco.
Nord, Chan Chan (citadelle)

Nord, Chan Chan (citadelle)

Située à 5 km de Trujillo, Chan Chan, avec ses 21 km², est considérée comme la citadelle d'adobes la plus grande du monde. Elle est classée au patrimoine mondial de l'Humanité par l’UNESCO. A son apogée, elle a pu abriter plus de 100.000 personnes. Elle se compose de 9 palais dont seul le Palais "Tschudi" peut être visité. La croissance horizontale du complexe de Chan Chan est due au fait que chaque palais était associé à un roi puis fermé et abandonné par son successeur qui, lui-même, en construisait un autre.
Nord, Chiclayo

Nord, Chiclayo

Fondée par des missionnaires espagnols en 1560, Chiclayo est la capitale régionale de Lambayeque. Point de départ de visite des alentours : les tombes du seigneur de Sipan, le complexe pyramidal de Tucume, le musée national de Sica ou le musée d'archéologie et d'ethnographie Brüning, la ville est également réputée pour sa cuisine, sa tradition musicale et son "mercado de brujos" (marché des chamanes) où l'on trouve quantité d'herbes médicinales, amulettes, os de baleine ou peaux de serpent... une visite à ne pas manquer.
Nord, Huaca del Sol y de la Luna

Nord, Huaca del Sol y de la Luna

Les Huacas del Sol y de la Luna (temples du soleil et de la lune) sont des pyramides d'époque Mochica (ou Moche) datant du IIIe au VIIIe s. après J.-C. . L'imposant temple du soleil du haut de ses 43 m est le plus grand du Pérou. Il était un lieu politique alors que le temple de la lune, qui abrite de superbes fresques polychromes, était une pyramide religieuse. Seule la Huaca de la Luna peut être visitée.
Paracas (réserve)

Paracas (réserve)

La réserve nationale de Paracas couvrant 335 0000 hectares sur terre et sur mer en fait l'un des plus importants parcs océaniques au monde. Il est possible d'observer son sa riche faune marine : lions de mer, dauphins et oiseaux marins comme le pingouin de Humbolt, pélicans, flamants roses...
Puerto Inca

Puerto Inca

Puerto Inca est situé à 100 km au sud de Nazca, en direction d’Arequipa. Il est l’unique port inca ayant survécu à l’épreuve du temps. Ce lieu était dédié à la pêche mais aussi à l’élevage de camélidés andins. Il reste encore des traces des habitations de l’époque inca mais aussi les anciens lieux d’élevage de lamas. Ce port constitue le lieu sur la côte le plus proche de Cusco. Un chemin inca le relie à Cusco et était utilisé pour amener le plus rapidement possible, du poisson frais à l’Inca.
Puno

Puno

Située sur les rives du lac Titicaca, Puno est la ville principale de la région. Selon la tradition, Puno serait le berceau de la civilisation Inca. Son principal attrait est le lac Titicaca que vous parcourrez lors d'une excursion à la découverte des îles Uros et Taquile.
Sechin

Sechin

Le site de Sechin se trouve à 190 mètres d'altitude, à quelques kilomètres de l'ancien port colonial de Casma. Il est l'un des plus anciens connus à ce jour au Pérou (1600 ans avant J.C.). Les murs d'enceinte du temple principal ont été entièrement sculptés en bas-reliefs et représentent des guerriers qui témoignent d'une époque de luttes et de conquêtes.
Sillustani

Sillustani

Situé sur la rive du lac Umayo, le site archéologique de Sillustani est célèbre pour ses "chullpas" ou tours circulaires en pierre - constructions funéraires - où les Kollas enterraient leurs souverain.
Sipan

Sipan

Sipan est un village au Nord du Pérou, sur la côte. Célèbre pour la tombe du seigneur de Sipan qui a été enterré avec trois jeunes femmes, un guerrier et d'autres de ses sujets, elle nous montre un des plus exceptionnels témoignages de la culture Moche.
Sud, Nasca (lignes)

Sud, Nasca (lignes)

Ces mystérieuses figures géométriques, zoomorphes et anthropomorphes ont été découvertes en 1927. Il s'agit probablement de l'un des plus célèbres mystères archéologiques. Visibles uniquement d'avion, plus de 300 "géoglyphes" sont répartis sur 450 km² de pampa aride. Parmi les dessins géométriques ou figuratifs les plus connus se trouvent l'araignée, les mains, le singe, l'arbre ou encore l'oiseau géant mesurant près de 300 mètres de long. Les dernières études tendent à démontrer qu'il s'agirait d'un culte lié à l'eau et à la fertilité. Il est possible de survoler ces lignes en avionnette.
Taquile (île)

Taquile (île)

L’île de Taquile, située à 30 kilomètres de Puno est une île très intéressante pour appréhender la vie quotidienne et les diverses coutumes des habitants du lac. Ses 1500 résidents conservent leurs anciennes traditions et activités, auxquelles ils ont intégré, depuis une vingtaine d'année, le tourisme. Vous apprécierez le minutieux travail des tisserands de l’île.
Titicaca (lac)

Titicaca (lac)

Le lac Titicaca, qui culmine à 3827 m d'altitude, est le lac navigable le plus haut du monde. Partagé entre la Bolivie et le Pérou, il est à l'origine de la mythologie andine. Selon la légende, les enfants du dieu soleil Inti : Manco Capac et Mama Ocllo, les fondateurs de l'empire inca, sont nés de l'écume du lac. Le lac est aussi une réserve naturelle où de nombreuses espèces animales sont protégées. Vêtements colorés, danses festives, les traditions ancestrales perdurent chez les habitants des îles Uros, Amataní et Taquile.
Trujillo

Trujillo

Capitale de la région de La Libertad, Trujillo - fondée par Pizarro - a conservé son héritage architectural colonial : façades colorées, portails en fer forgé, églises et casonas (anciennes maisons coloniales) de style baroque ... Trujillo est le meilleur endroit pour assister à un spectacle de marinera, "La" danse péruvienne par excellence. Généralement accompagnée au cajon, instrument le plus important après la guitare espagnole, la marinera est parfois exécutée avec un cheval guidé par le cavalier. Trujillo est aussi le point départ pour les visites alentours : les temples du Soleil et de la Lune, le site exceptionnel de la citadelle de Chan Chan ou le site d'El Brujo...
Tucume

Tucume

Situé au nord de Chiclayo, ce site fondé en 700 av. J.-C. est composé de 26 pyramides. La légende veut que ce soit Colac, un descendant de Naymlop, un dieu mythologique qui arriva de la mer qui construisit la "vallée des pyramides". En fait, ce site peu visité serait la dernière capitale des Sicán. Le site actuel résulte d'ajouts postérieurs par les Chimú puis plus tard les Incas.
Uros (communauté indienne)

Uros (communauté indienne)

Profitez d’une rencontre inoubliable avec les Uros, communauté indienne qui a conservé bon nombre de traditions, notamment l’entretien de ses plateformes flottantes artificielles construites avec des joncs tressés, sur lesquelles ils vivent.  Ils se déplacent dans les célèbres balsas de totora, barques en roseaux liés en fuseaux et propulsés à la voile ou à rame.
Vallée Sacrée

Vallée Sacrée

La vallée sacrée s'étend dans le lit du rio Urubamba, entre champs irrigués et sommets enneigés de la cordillera. Les nombreux sites archéologiques qui la parsèment (Pisac, Ollantaytambo, Moray, Maras, Macchu Picchu...) témoignent de son rôle fondamental dans l'histoire de l'empire incas.
Vallée Sacrée, Aguas calientes

Vallée Sacrée, Aguas calientes

Aguas Calientes est le point d'accès au Machu Picchu. On s'y rend souvent en train qui longe la vallée sacrée. Ce village également appelé Machu Picchu Pueblo.
Vallée Sacrée, Andahuaylillas

Vallée Sacrée, Andahuaylillas

Magnifique église qualifiée de "chapelle Sixtine des Andes " en raison de son architecture intérieure et de ses fresques qui représentent le chemin du ciel et de l'enfer. Son maître autel doré à l'or fin mêle symboles chrétiens et quechuas.
Vallée Sacrée, Chinchero

Vallée Sacrée, Chinchero

Situé à 30 km de Cusco et à 3475 m d'altitude, le village de Chinchero contrôlait l'accès de la Vallée Sacrée. L’église du village et son clocher est un exemple parfait du métissage culturel post colonial. Construite sur une base de murs incas, son élévation est clairement coloniale, d’inspiration espagnole. Les peintures et sculptures qui ornent l’église sont de style cusquénien, mêlant apports européens et indigènes. Le dimanche se tient un marché haut en couleurs où les paysans pratiquent des techniques anciennes de marchandage.
Vallée Sacrée, Cusco

Vallée Sacrée, Cusco

Classée au Patrimoine Mondial, la ville de Cusco est le coeur de la Vallée Sacrée, offrant d'incroyables trésors. La cathédrale, construite en 1559 abrite des peintures des XVIe et XVIIe siècles et des retables dorés finement sculptés. Le temple du Soleil ou Coricancha (enceinte de l'or en quechua) fut construit par les incas et partiellement détruit par les espagnols pendant les premières années de la conquête. Aux alentours de Cusco, on trouve les ruines de la forteresse Sacsayhuaman, la première des sept nouvelles merveilles du monde, le labyrinthe (Q'enqo en quechua), lieu d'adoration à la Mère Terre orné de gravures, Tambomachay, dit le "bain de l'Inca" et "Puca Pucara" (la forteresse rouge en quechua).
Vallée Sacrée, Machu Picchu

Vallée Sacrée, Machu Picchu

Située dans la forêt amazonienne à 112 km de Cusco, la citadelle grandiose du Machu Picchu constitue le monument emblématique du Pérou. Cette « montagne ancienne » domine et contrôle la vallée de l’Urubamba. Découvert en 1911 par l'archéologue américain Hiram Bingham, ce sanctuaire historique est l'un des ensembles monumentaux les plus imposants et impressionnants de la planète, classé au patrimoine mondial de l'UNESCO. Il s'agissait d'un centre productif, administratif, religieux et militaire. Le MAchu Picchu représente l'expression la plus achevée de la perfection de l'architecture inca.
Vallée Sacrée, Maras (Salines)

Vallée Sacrée, Maras (Salines)

Vues d'en haut, les salines de Maras offrent un spectacle unique de terrasses de sel scintillantes de blancheur, suspendues aux les flancs de la montagne. Certaines de ces salines sont pré-incas. Elles ont continué à être entretenues et développées par les incas au fil du temps. Aujourd'hui encore, elle sont entretenues par quelques familles locales. Le sel était aussi important pour les Incas que pour les Européens. Il constituait un élément important de conservation des aliments, un moyen d'échange avec d'autres cultures, mais servait aussi d'offrande aux dieux.
Vallée Sacrée, Moray

Vallée Sacrée, Moray

Le site de Moray est un immense amphithéâtre, une juxtaposition de terrasses agricoles, fascinantes par leur agencement. Celles-ci sont construites en cercles concentriques sur 10 niveaux. On estime que Moray a servi de centre d'expérimentations agricoles. Les Incas pouvaient ainsi tester différentes cultures et déterminer quels produits cultiver selon les climats et altitudes.
Vallée Sacrée, Ollantaytambo (forteresse)

Vallée Sacrée, Ollantaytambo (forteresse)

Situé à 77 km de Cusco, le village inca d'Ollantaytambo se dresse, fier et unique, sur de véritables ciments incas. Comme une sorte de dieu protecteur, la forteresse embrasse le village. Ce site archéologique possède plusieurs parties clairement distinguées : les terrasses, les greniers, les places, la maison royale, l'enceinte aux 10 niches et le temple du soleil. Ce complexe d'une richesse unique par sa diversité architecturale offre aux visiteurs la possibilité d'apprécier les différents styles et qualités du travail de la pierre des époques pré-inca et inca.
Vallée Sacrée, Pisac

Vallée Sacrée, Pisac

Vues de loin, les terrasses qui composent le site archéologique de Pisac forment la figure d´une « pisaca » (sorte de perdrix), oiseau présent en abondance sur ce lieu à l´époque inca et ayant donné son nom à la zone. Ces ruines prouvent l'importance d'un site à la fois défensif, religieux et agricole. Pisac est aussi connu pour son marché dominical où les habitants descendent des hauts plateaux pour vendre leurs produits.
Vallée Sacrée, Raqchi

Vallée Sacrée, Raqchi

Le site de Raqchi conserve l'une des constructions incas les plus audacieuses. Une enceinte de brique crue encadre un temple dédié au dieu créateur Viracocha.
Vallée Sacrée, Sacsayhuaman (forteresse)

Vallée Sacrée, Sacsayhuaman (forteresse)

Sacsayhuamán (“le lieu où repose le puma” en quechua) est une forteresse située à 2 km de Cusco. Ce complexe monumental est considéré avec la ville de Cusco comme la première des 7 nouvelles merveilles du monde. Initiée sous l'Inca Pachacutec, sa construction a nécessité plus de 70 ans à environ 20 000 personnes. Son esplanade principale est le scénario, tous les 24 juin, de l'"Inti Raymi" ou fête du soleil que les Incas célébraient le jour du solstice d'hiver.
Vallée Sacrée, Tipon

Vallée Sacrée, Tipon

Tipon est un grand site aménagé à l'époque inca entièrement dédié à l'eau situé à quelques kilomètres au sud de Cusco. C'est un site assez exceptionnel, remarquablement préservé. En effet, les terrasses incas ont maintenu leur tracé.
Vallée Sacrée, Urubamba

Vallée Sacrée, Urubamba

A une heure de Cusco, Urubamba est située au coeur de la vallée sacrée. A l'époque précolombienne, elle fut un centre agricole de grande importance. Aujourd'hui encore mais elle est aussi une étape pour la découverte de la vallée sacrée.