Inscrivez-vous à notre lettre d’information :

Les circuits à Oman

  • Oman Déserts et jardins 9 jours
  • Oman De la mer d'Oman aux mont... 15 jours
  • Oman Grande traversée du Sulta... 21 jours
  • Oman Au pays du sultan 9 jours
  • Oman 9 jours

    Déserts et jardins (A310)

    Départ garanti > Vendredi 9 Novembre 2018

    Quelques points forts :

    • Le souk du vendredi à Nizwa et le marché aux bestiaux
    • Le confort des hôtels avec piscine et du camp, au cœur du désert des wahibas
    • Les balades aquatiques dans les canyons et wadis
    • La côte et les magnifiques boutres du port de Sour
    • Les palmeraies d’altitude de l’Hajjar occidental et les villages accrochés au flanc de la montagne
    • Les châteaux forts et citadelles de Nizwa, Jabrin et Nakhal
    • La ponte des tortues, sur la plage de Ras Al Jin 
  • Oman 15 jours

    De la mer d'Oman aux montagnes du Dhofar (A313)

    Départ garanti > Samedi 10 Novembre 2018

    Quelques points forts :

    • Du Nord au Sud, montagnes, déserts, lagunes et plages comme peu de destination le proposent
    • Le Dhofar : paysages vertigineux, histoires et légendes du monde de Sab
    • Les forts de Nizwa et Jabrin, citadelles majestueuses
    • Le décor dunaire somptueux du Rub Al Khali
    • La beauté des villages et des wadis de l'Hajjar et du Djebel Akhdar
    • L'accueil des « Bédouins pêcheurs » et la qualité des rares rencontres, discrètes et chaleureuses
  • Oman 21 jours

    Grande traversée du Sultanat d'Oman : de la mer d'Arabie au détroit d'Ormuz (A512)

    Départ garanti > Jeudi 22 Novembre 2018

    Quelques points forts :

    • Une grande traversée de tout le pays, de la pointe du Dhofar à la péninsule du Mussandam
    • Des sites de bivouac magiques aux creux des dunes, en bordure de l'océan indien et en montagne
    • Une immersion dans les plus hautes dunes du Rub Al Khali, le "quart vide" de Wilfried Thesiger
    •  Les forts, palmeraies, falajs et wadis de l’Hajjar occidental et les villages accrochés au flanc de la montagne
    •  Mascate, une ville séduisante, vivante et harmonieuse, à dimension humaine
    •  Les promenades dans les gorges verdoyantes, piscines naturelles et profonds canyons
    •  La croisière en dhow dans les fjords du Mussandam, un paysage exceptionnel, et la faune marine

  • Oman 9 jours

    Au pays du sultan (F312)

    Quelques points forts :

    • La randonnée chamelière dans le désert des Wahibas
    • La plage des tortues à Ras Al Jinz  
    • Les bivouacs et les pique-niques au coeur de la nature 
    • Les balades dans les palmeraies, oasis et villages pittoresques des montagnes de l’Hajjar  
    • Les nombreuses baignades en mer ou dans les eaux claires des wadis  
    • Les rencontres avec les bédouins, les artisans et les pêcheurs  
    • Sortie en bateau et snorkeling

Voyage à Oman

Séparé des autres pays de la péninsule arabique par le désert des déserts, le Rub al Khali, bordé par la mer, le Sultanat d’Oman offre des paysages d’une grande variété : montagnes escarpées, canyons profonds, étendues désertiques, côtes sauvages... Depuis des siècles, le peuple omanais a su apprivoiser ce pays rude, maîtrisant l’eau pour développer une agriculture d’oasis. Conquérant des mers, à bord de ses boutres, il a de tout temps commercé avec l’Afrique et l’Asie. Cette union entre le pays et les hommes a forgé une culture unique et toujours vive. Nervurée d’impressionnants canyons creusés par l’érosion, la puissante barrière du djebel Akhdar (3.000 m) présente des paysages superbes où la violence sauvage des chaos volcaniques taillés en dolomite alterne avec la douceur sereine des petites oasis. L’eau est partout présente, grâce au système des falajs. A voir : les villages fortifiés de Fanjah, situés dans un cadre splendide au milieu de la brèche qui s’ouvre dans le djebel et relie l’intérieur à la côte ; Nizwa, grande oasis de plaine dominée par une haute tour du XVIIe siècle et dont le souk animé présente d’intéressants bijoux d’argent ; El Hamra, ville de montagne dont les hautes maisons s’accrochent aux escarpements et forment avec les pans de rochers et les dalles lisses, un ensemble d’une parfaite harmonie. Se risquant au large de la côte vers les eaux riches de l’océan Indien, les pêcheurs, Bédouins ou immigrés du sous-continent indien, remontent dans leurs filets thons, daurades, sardines, crustacés et même parfois des requins ! Locaux ou migrateurs flamants roses, hérons, ibis, cormorans, aigrettes, cigognes, canards..., entre mer et lagunes, les oiseaux trouvent un écosystème des plus accueillants. Là comme ailleurs, les dauphins sont les amis de l’homme et jouent dans les vagues proches du rivage. Le Dhofar, un massif montagneux unique en Arabie, arrosé trois mois par an par la mousson. Les Jabalis qui l’habitent ont pu, grâce à la pluie généreuse, développer un élevage de vaches et de chameaux. Cette région aimée des dieux est aussi productrice de myrrhe et d’encens, l’or vert des temps anciens, située au carrefour des terres orientales et africaines.

Oman en vidéo

Les plus beaux sites à Oman :

Akhdar (Djebel)

Akhdar (Djebel)

Le Djebel Akhdar, la montagne verte en arabe, est un plateau couvert de cultures en terrasse. En avril, c’est le mois de la cueillette des roses dont les pétales sont distillés dans des alambics puis transformés en essence d’eau de rose.

Bahla

Bahla

Bahla est une petite cité fortifiée s’étalant au pied de son énorme forteresse ainsi que de son fort de Jabrin, joyau de l’architecture omanaise. C’est à Balha que les artisans omanais continuent à perpétuer le travail de la poterie.

Bani Awf (wadi)

Bani Awf (wadi)

Le wadi Bani Awf est composé de nombreux champs irrigués, de sentiers de chèvres à flanc de montagne, de profonds canyons et sommets déchiquetés. C’est probablement l’un des lieux parmi les plus beaux du Sultanat d’Oman.

Bani Khaled (wadi)

Bani Khaled (wadi)

C'est dans la vallée la plus riche et la mieux arrosée de la Sharqiyah que le wadi Bani Khaled est situé. Enfoui dans les montagnes, la vie y est prospère ainsi que la flore.

Darbat (wadi)

Darbat (wadi)

Wadi Darbat est une oasis reconnue comme l'une des plus belles du Dhofar. Elle contraste de par sa faune et sa flore et l'environnement désertique qui l'entoure. Cette vallée regorge d'oiseaux migratoires et est devenue un excellent observatoire pour les ornithologues amateurs.

Dhofar

Dhofar

A l’extrême sud, la région du Dhofar possède encore quelques vestiges classés au patrimoine mondial par l’UNESCO du temps des royaumes sabéens et des glorieuses et du temps de la route de la myrrhe et de l’encens. Partez à la découverte de Samhuram, ville florissante au temps de la route de l’encens, des vestiges du palais de la reine de Saba et des plantations d’arbres à encens du Wadi Dawkah et du Wadi Darbat.

Forts d'Oman

Forts d'Oman

De Muscat à Nizwa en passant par Al Rustaq, nombreux sont les forts qui méritent une visite : véritables nids d’aigle agrippés aux falaises, juchés sur des contreforts escarpés, tous offrent de très beaux exemples du magnifique patrimoine architectural omanais. Le château de Jabrin est un véritable et somptueux palais. Le fort de Bahla avec ses murailles et ses tours en brique crue est lui inscrit au patrimoine mondial par l’UNESCO ; le fort de Nakhl est majestueusement hérissé sur un piton rocheux qui surplombe une immense plaine de palmiers dattiers.

Hamra (Al)

Hamra (Al)

Situé au pied du Djebel Akhdar, Al Hamra est un très beau village construit de hautes maisons en pisé.

Jabrin (fort)

Jabrin (fort)

Le fort de Jabrin est une pièce maitresse de l'architecture omanaise. Il fut construit par l'imam de la dynastie des Yaarubi. Son plafond est peint de motifs floraux et ses murs d'arabesques.

Khasab

Khasab

Située dans la péninsule de Musandam, Khasab est la principale ville de cette région montagneuse surplombant les criques rocheuses. Petit port de pêche animé, la ville possède un fort construit par les portugais abritant un petit musée. En boutre ou en bateau, partez à la découverte des traditions et modes de vie des pêcheurs et des bédouins. A l’Ouest de Khasab, les sites de Wadi Rawdah et Qadah offrent des témoignages de l’Histoire Antique datant de 2000 ans.

Khaw Rouri

Khaw Rouri

La longue crique de Khaw Rouri s'enfonce dans les terres sur deux kilomètres et fut longtemps la meilleure rade de la côte sud. Khaw Rouri est aussi bien connu par des générations d'oiseaux : Grèbes, cormorans, ibis, flamands, canards, cigognes apprécient les charmes de cette réserve naturelle.

Madrakah (Ras)

Madrakah (Ras)

Ras Madrakah se trouve en bord de mer. « Ras », signifie ici « Cap » – en fait, « tête », point avancé ou dominant selon les lieux. Les paysages n’y sont pas monotones: désert et roche sombre tranchent avec le sable fin et les écosystèmes presque luxuriants des lagons, où flore et faune profitent du moindre point d’eau même saumâtre. Les coquillages aussi créent des nuances douces au sable.

Manah

Manah

Manah est un lieu riche en patrimoine et lieux historiques : anciens quartiers résidentiels, des châteaux, des forts, falajs composent cette ville. Il est situé à environ 160 kilomètres de Muscat et compte huit villages à savoir Harat al Bilad, Izz, Mu'ammad, al Faiqain, al Mahiyul, Mitan, Abu Nakilah et Al Muarah.

Mirbat

Mirbat

Mirbat est une ville célèbre dans l'histoire d'Oman puisqu'elle fut le lieu d'une bataille clé dans la rébellion du Dhofar. Cet endroit est aussi connu pour ses châteaux forts et ses vielles maisons le long de la côte. On peut y admirer de très belles fenêtres et portes en bois sculpté.

Misfat Al Abriyin

Misfat Al Abriyin

Misfat Al Abriyin est un village perché à 1000 mètres d'altitude qui comporte de nombreuses terrasses où poussent palmiers, orangers, citronniers et manguiers. Il est parcouru d'un long falaj qui prend sa source au pied du Djebel Khadar. De plus, il a la caractéristique d’avoir les maisons parmi les plus vieilles du pays.

Mughsaïl

Mughsaïl

Au pied des falaises tombant à pic sur les eaux houleuses de l’océan, deux spectacles surprenants : l’un, aléatoire, l’autre assuré. Car, même s’il dépend de la marée et du temps, le phénomène naturel des « Blow Holes » se manifeste toujours, à intervalles plus ou moins réguliers… A découvrir. Par ailleurs, le spectacle des tortues se laissant voguer, joueuses, au gré des vagues est enchanteur.

Musandam

Musandam

Au nord du pays, la péninsule sauvage de Musandam est une enclave du Sultanat d’Oman et est séparée du reste du pays par les Emirats Arabes Unis. Ses montagnes s’élèvent jusqu’à 2100 mètres sur la côte et s’avancent dans le détroit d’Ormuz. Avec ses petits villages de pêcheurs et ses baies rugueuses et spectaculaires qui ressemblent aux fjords norvégiens, on comprend bien pourquoi Musandam est souvent appelée “la Norvège du Moyen-Orient”. A l’Ouest de Khasab, ville principale de la péninsule, se trouvent les sites de Wadi Rawdah et Qadah.

Muscat

Muscat

Située entre mer et montagnes, au pied de la chaîne du Hajar et face à la mer d'Oman, Muscat, la capitale omanaise séduira les voyageurs par son cadre enchanteur. Le vieux Muscat, ceinturé de murailles, abrite le palais Al Alam du Sultan (extérieur) et de part et d'autres, les forts de Jilali et Mirani construits à l'époque portugaise. Le musée ethnographique Bait al Zubair installé dans une belle maison traditionnelle présente une riche collection d'objets, de bijoux et de costumes traditionnels retraçant la vie quotidenne au fil des siècles. Ne manquez pas la visite de la Grande Mosquée Sultan Qaboos (2001) située dans le quartier de Bawshar, pour la finesse de son architecture, toute de grès et de marbre. Dans la monumentale salle des prières est suspendu un lustre de cristal Swarovski de 14 mètres, tandis qu'au sol, un immense tapis persan cousu à la main par des centaines de tisserands a nécessité quatre ans de travail. 
La corniche du bord de mer de Muttrah offre une agréable promenade au coucher du soleil ou au petit matin pour y découvrir l'activité du port et les étals de l'extraordinaire marché aux poissons. Le quartier de Muttrah abrite aussi l'un des souks les plus traditionnels de la péninsule. Le front de mer déploie également quelques unes des plus belles habitations de la ville ainsi que la mosquée Lawati avec son dôme orné de mosaïques et son minaret bleu.     

 

Nakhl

Nakhl

La ville de Nakhl est une petite oasis connue pour son fort qui se dresse fièrement sur un piton rocheux, il semble veiller sur l'une des étroites vallées s’enfonçant dans le djebel Akhdar. Ce fort considéré comme imprenable a suscité de par sa conception architecturale, historique et militaire, un intérêt très vif . En effet, les autorités omanaises ont confié la restauration du château. Le fort est aujourd'hui transformé en musée régional.

Nizwa

Nizwa

Ancienne capitale d’Oman, Nizwa est située dans une jolie palmeraie au pied des montagnes du djebel Akhdar, dernier bastion de verdure avant les régions désertiques du centre d'Oman. Ancien point de rencontre des pistes caravanières du nord et du sud, l'oasis de Nizwa a conservé son architecture traditionnelle et ses bâtisses typiquement omanaises. Le souk regorge lui de toutes sortes d'objets en bois, en céramique ou en métal précieux. Chaque vendredi se tient la grande foire aux bestiaux à laquelle viennent participer les bédouins de différentes tribus. Construit au milieu du XVIIe siècle sur les ruines d'un château du IXe siècle, l'imposant fort de Nizwa trône au centre de la ville. La citadelle abrite un musée retraçant l'histoire et les traditions omanaises. la tour de garde offre un beau panorama sur la ville et la palmeraie.   

Qara (Djebel)

Qara (Djebel)

Le djebel Qara, petit massif montagneux s'élève à mille mètres et domine la plaine côtière. Le djebel Qara est le plus peuplé et le plus riche du Dhofar : bénéficiant des pluies de la mousson, on y pratique l’élevage bovin.

Ras Al Jinz (réserve)

Ras Al Jinz (réserve)

La réserve de Ras Al Jinz accueille chaque année sur ses plages, les tortues vertes qui viennent déposer leurs oeufs par milliers. La meilleure saison se situe de juin à septembre, mais on y observe des tortues toute l'année. Le meilleur moment pour les observer étant le soir ou le tôt le matin, il est conseillé de passer la nuit au Centre Scientifique sur place.

Rub Al Khali (désert)

Rub Al Khali (désert)

Le plus grand désert de dunes du monde.

Salalah

Salalah

Capitale du Dhofar, Salalah est une véritable oasis en plein milieu du désert. Elle est réputée pour ses souks où se pratique depuis toujours le commerce des petits cailloux d’encens et le commerce de l’or. Ses immenses plantations de bananiers, papayers et cannes à sucre ainsi que ses plages de rêve font de Salalah une ville incontournable.

Sayq (plateau)

Sayq (plateau)

Situé à 2000 mètres d’altitude, le plateau de Sayq est un havre de fraîcheur. Balade possible de villages en villages en passant par les cultures de rosiers et d’arbres fruitiers (selon la saison).

Shams (Djebel)

Shams (Djebel)

Djebel Shams signifie en arabe "la montagne du soleil", ce nom lui est attribué grâce a la beauté de ses levers et couchers de soleil . Elle est  située au nord-est de la ville d'Al Hamra. Elle est la plus haute montagne du pays et fait partie de la chaîne de montagne Al Hajar.

Sur

Sur

Sur est un petit port construit de part et d’autre d’une lagune. Elle présente un chantier de restauration de boutres traditionnels. Découvrez le wadi Bani Khaled et ses spectaculaires piscines naturelles aux eaux émeraude.

Tanuf

Tanuf

Tanuf est une ville située à flanc de plateau, au pied du djebel Akhdar. Elle est composée de l'ancien village, partiellement en ruines, et d'une partie plus moderne. Le  falaj y est très particulier puisqu'il a été construit contre la falaise et surélevé jusqu'à une hauteur pouvant atteindre 10 mètres. Une grande partie date de plus de 300 ans.

Tiwi (wadi)

Tiwi (wadi)

Le petit village de Tiwi est blotti entre mer et montagne et débouche sur un beau wadi qui coule au fond d’une gorge profonde. La route escarpée mène à une succession de villages de montagne. La vue sur la palmeraie est imprenable. Promenade possible en suivant les falajs (canaux d’irrigation ancestraux), où vous pouvez redescendre à pied une petite partie du wadi à l’ombre des grands palmiers.

Ubar

Ubar

Ubar appelé dans le texte coranique l'"Atlantide du désert" était un lieu où les caravanes traversaient le "quart vide" pour transporter leurs produits vers l'Egypte, la Mésopotamie et la Grèce Antique. Aujourd'hui, les ruines permettent de témoigner de cet étonnant carrefour.

Wahiba Sands (Ash Sharqiyah Sands)

Wahiba Sands (Ash Sharqiyah Sands)

En s’éloignant des côtes de Sur vers l’intérieur des terres, s’étendent les célèbres dunes du désert de Wahiba (Ash Sharqiyah) passant du blanc au rouge ocre selon l'heure de la journée. Située à trois heures de route de Muscat, cette mer de sable est habitée par de nombreux bédouins, 200 espèces de mammifères et près de 16 000 espèces d’insectes. On peut admirer en haut des dunes le magnifique coucher de soleil lors d’une excursion en 4x4. L'idéal pour découvrir le désert est de passer la nuit dans l'un des campements, des plus simples aux plus raffinés.