Les circuits en Israël - 2 voyages

  • Israël Palestine Les piliers de la terre 11 jours
  • Israël Palestine Regards géopolitiques 10 jours
  • Israël Palestine 11 jours

    Les piliers de la terre (A285)

    Quelques points forts :

    • Le château de Belvoir et son panorama incomparable sur la vallée du Jourdain
    • Les sites archéologiques de Bet Shean, Césarée et Hérodion, dans le désert de Judée
    • Les forteresses impressionnantes de Massada et St Jean d’Acre surplombant la mer
    • Quatre nuits à Jérusalem pour une découverte approfondie de la ville sainte
    • Les quartiers de Neve Tzedek, Jaffa, l’architecture Bauhaus et les musées de Tel Aviv
    • Les rencontres avec des associations locales et la vie artistique et pittoresque de Safed
    • Une fenêtre garantie par personne dans les véhicules
  • Israël Palestine 10 jours

    Regards géopolitiques (G005)

    Quelques points forts :

    • Un voyage géopolitique au coeur des relations internationales, en Israël et en Cisjordanie
    • Un voyage dirigé par Alain Hubsch, grand spécialiste de la région
    • Des rencontres passionnantes avec des acteurs engagés dans la vie politique et sociale de la région
    • Un voyage complet du plateau du Golan au désert du Neguev en passant par la Samarie
    • Les sites archéologiques de Massada, Jericho, Qumran, Sebastiah...
    • Les forteresses de St Jean d'Acre, Nimrod
    • Une fenêtre garantie par personne dans le(s) véhicule(s)

Le voyage en Israël

Plus que pour toute autre destination, un voyage en Israël et Palestine se vit comme un résumé de l’histoire millénaire d’une grande partie de l’Humanité. « Terre Sainte » des trois religions monothéistes, ce petit territoire depuis toujours au carrefour de l’Orient et de l’Occident, donne à découvrir une incroyable diversité des peuples, des paysages et des témoignages de sa longue et riche histoire.

On peut ouvrir l’Ancien Testament à Jericho, la plus ancienne cité de l’Humanité, à Meggido pour les fortifications de Salomon ou encore sur le site de Tel Arad, cité de l’âge du bronze. Les grecs et les romains sont encore là, au théâtre de Beit She’an et à celui de Césarée, et dans les mosaïques de Zippori (Sepphoris). Pour les pélerins chrétiens, le voyage en Terre Sainte est un voyage sur les pas du Christ, au Mont des Béatitudes, à Behléem, à Nazareth, et à Jérusalem où se revivent les étapes de la passion. L’empire byzantin domina ces terres pendant trois siècles, de 320 à 640 après JC. Si le premier Saint Sépulcre de Jérusalem a disparu, les byzantins sont encore présents à la basilique de la Nativité de Bethléem, à Taghba dans de belles mosaïques, et dans les cités du désert de Avdat, Mamshit et Shivta. Omeyyades et Abbassides, les dynasties musulmanes qui régnèrent les quatre siècles suivants sur ces terres, ont laissé mosquées et bazar à Akko, le Palais d’Isham à Jericho, et bien sûr le Dôme du Rocher à Jérusalem. La reconquête par les Croisés a laissé de beaux témoignages dans les châteaux de Saint-Jean-d’Acre et de Ashqelon, et le Saint Sépulcre de Jérusalem. Le plus beau musée d’Histoire ancienne est le musée Ha’aretz à Tel Aviv - et le musée des Antiquités à Jaffa, qui en dépend. Le pavillon du verre en particulier, de renommée mondiale, expose des pièces de l’âge du bronze jusqu’au XVIIIe siècle.

Mais Israël est un pays moderne où la culture contemporaine est bien présente. C’est à Bethléem que l’artiste Banksy a choisi de redécorer un hôtel et peint quelques œuvres sur la barrière de séparation. A Tel Aviv, la ville des fondateurs de l’état juif, capitale et centre économique d’un Israël dynamique, on peut découvrir les œuvres des architectes du Bauhaus chassés d’Allemagne, les musées de l’histoire récente – Independence Hall, musée de la Hagannah, et ceux d’art contemporain, comme le Musée d’Art de Tel Aviv, ou le pavillon Helena Rubinstein du musée des Beaux-Arts par exemple.

Un voyage en Israël n’est pas complet sans la découverte du Neguev, le triangle sud du pays qui donne accès à la mer Rouge, à Eilat, ville de l’après-guerre conçue pour la villégiature. Au nord de ce désert partiellement reconquis par l’irrigation et cultivé, la forteresse de Massada domine la Mer Morte. Lieu historique de résistance des juifs face aux romains – Hérode avait construit un palais sur cet éperon rocheux d’où les juifs se suicidèrent en nombre, Massada est devenu aujourd’hui pour les juifs le symbole de la nouvelle nation israëlienne.

Les plus beaux sites en Israël :

Acre

Acre

Acre ou Saint Jean d’Acre, classée au patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, est une ville portuaire fortifiée habitée depuis l’époque des Phéniciens. Du temps où Saint Jean d’Acre était capitale du royaume des Croisés de Jérusalem (1104-1291), Acre a conservé dans les sous-sols de la ville musulmane, les vestiges des bâtiments moyenâgeux : remparts, quartiers, rues, allées, forteresses, édifices publics, édifices religieux, habitations… La ville actuelle a les traits caractéristiques d’une ville ottomane fortifiée des XVIIIe et XIXe siècles, comme en témoigne la citadelle, les mosquées, les caravansérails et bains publics.
Beit She'an (parc national)

Beit She'an (parc national)

Le Parc National de Beit She'an abrite plusieurs merveilles de l'Histoire. Il s'y dresse le théâtre romain le mieux préservé d'Israël pouvant accueillir autrefois jusqu'à 8000 spectateurs. Vous pourrez visiter le musée archéologique renfermant une belle mosaïque byzantine. Ce parc ravira les passionnés d'archéologie.
Césarée

Césarée

La ville portuaire de Césarée fut bâtie par le roi Hérode le Grand. Elle doit son nom à César Auguste, protecteur d’Hérode qui en fit sa capitale (Ier siècle av J.C.). Aujourd’hui, les belles demeures modernes côtoient les vestiges de la cité antique dans le parc national de Césarée, l’un des sites archéologiques les plus représentatifs des diverses époques d’occupation de la terre d’Israël : le port, l’amphithéâtre romain qui s’ouvre majestueusement sur la mer, les vestiges de temples et de palais, les remparts édifiés par les Croisés et plus loin l’aqueduc.
Eilat

Eilat

Située à la pointe méridionale du pays, Eilat s'impose comme l'une des stations balnéaires les plus prisées du pays. Cette ville est idéale pour les amateurs d'ornithologie, de plongée, de baignade et de nautisme. Au nord de la ville, se trouve la vaste plaine de l'Arava riche de trésors naturels, archéologiques et historiques.
Ein Gedi (oasis)

Ein Gedi (oasis)

Près des rives de la Mer Morte en plein désert, l'oasis d'Ein Gedi est l'un des sites les plus intéressants d'Israël, offrant un kibboutz avec un jardin botanique, une réserve naturelle et des vestiges historiques et archéologiques, dans un cadre magnifique où la végétation cohabite avec les falaises d'où glissent de grandes cascades. Sa réserve offre un refuge à de nombreux oiseaux et mammifères comme des gazelles, des bouquetins, des oryx, des chacals et même des léopards.
Haïfa

Haïfa

Située sur le mont Carmel, la ville portuaire d'Haïfa est historique et moderne à la fois. Ses quartiers juifs et arabes s'échelonnent sur les contreforts du mont. Connue pour son grand port, cette cité cosmopolite abrite le centre mondial baha'i (religion bahaïsme) comprenant le mausolée du Bab, les magnifiques jardins en terrasse et des bâtiments administratifs.
Jérusalem

Jérusalem

Jérusalem, l’une des plus anciennes villes du monde avec ses 3000 ans d’histoire, est située dans les montagnes de Judée entre Méditerranée et Mer Morte. Elle est la ville Sainte entre toutes dans les religions juive, chrétienne et musulmane. Depuis le Mont des Oliviers, la vue est superbe sur la vieille ville, qui elle regorge de lieux extraordinaires dans les différents quartiers juif, chrétien, arménien et musulman : le Mur des Lamentations (le Kotel), le lieu le plus sacré du Judaïsme, l’esplanade du temple, l’église du Saint Sépulcre, ou encore le Dôme du Rocher... Jérusalem est aussi une ville de musée, tel le musée d’Israël et son Sanctuaire du Livre où sont exposés les célèbres manuscrits de la mer Morte découverts en 1947, mais aussi Yad Vashem, édifié en mémoire des victimes de la Shoah.
Judée (désert)

Judée (désert)

Situé entre les Monts de Judée et la Mer Morte, le désert de Judée aux 1500 km² offre plusieurs réserves naturelles comme celle d'Ein Gedi, de nombreux sites historiques, des monastères et des paysages splendides qui font de cette région, un endroit unique.
Massada

Massada

Dressée sur un éperon rocheux au cœur du désert de Judée et dominant la mer Morte, Massada est une forteresse naturelle, sur laquelle le roi Hérode Le Grand y fit construire un somptueux palais dans le style romain classique. Classé au patrimoine mondial de l’Unesco, elle fut le dernier refuge des survivants de la révolte des patriotes juifs contre l’occupation romaine. Le sommet est accessible à pied (environ 1 heure) ou en téléphérique en quelques minutes.
Nazareth

Nazareth

Nazareth, berceau du christianisme, est située au Nord d’Israël en Basse Galilée dans une vallée entourée de montagnes. Elle abrite un grand nombre de lieux saints chrétiens parmi les plus importants du monde dont la Basilique de l’Annonciation où, selon la tradition chrétienne, se dressait autrefois la maison de Marie et Joseph. Nazareth compte une trentaine d’églises et monastères aux côtés de mosquées et de synagogues, édifiés au fil du temps. La plupart se situe dans la vieille ville au charme oriental, avec ses maisons pittoresques.
Néguev (désert)

Néguev (désert)

Entre agriculture prospère, trésors archélogiques, animaux bibliques et paysages sauvages aux couleurs changeantes, le désert du Néguev a beaucoup à offrir à ses visiteurs. Aussi vaste qu'impressionnant, il occupe 60 % de la superficie du pays et accueille moins de 10 % de la population en raison de sa nature désertique. Il fut le théâtre de véritables révolutions et différentes peuples s'y installèrent : nomades, byzantins, nabatéens et israéliens. Les quatre anciennes villes nabatéennes d'Avdat, Haluza, Mamshit et Shivta jalonnaient la route par laquelle transitaient l'encens et les épices. Cette route est aujourd'hui inscrite au Patrimoine Mondial par l'UNESCO. Vous pourrez profiter d'une randonnée pédestre, excursion à vélo ou en 4x4.
Tel Aviv

Tel Aviv

La ville de Tel Aviv, surnommée «  la Ville Blanche » en l’honneur des nombreux bâtiments blancs de style Bauhaus qui dominent le paysage architectural, est aujourd’hui inscrite au patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Elle fut bâtie entre les années 1930 et 1950 par des architectes créant un ensemble architectural exceptionnel du mouvement moderne de l’urbanisme. Cet urbanisme moderne se remarque particulièrement à travers l’avenue Rothchild, avec ses somptueux bâtiments blancs au style sobre et carré, aux fenêtres horizontales ; ou encore dans le quartier de Neve Tsedek.
Tel Hazor (parc national)

Tel Hazor (parc national)

Le parc national de Tel Hazor est classé au patrimoine de l'UNESCO avec deux autres tels bibliques : Megiddo et Beer Sheva. Son gigantesque site de ruines archéologiques témoigne d'une civilisation disparue, celle des cités cananéennes de l'âge de Bronze et des cités bibliques de l'âge de fer, qui se distinguaient par leur créativité : urbanisme, fortifications, palais...
Tibériade (lac)

Tibériade (lac)

Le lac de Tibériade baptisé aussi "Mer de Galilée" a une superficie de 230 km². Cerné par les monts de Galilée et le Golan, il offre plusieurs plages artificielles. Il est relié à la mer Morte par le Jourdain.