Les circuits en Russie - 8 voyages

  • Russie Baïkal, la magie de l'hiv... 10 jours
  • Russie Irkoutsk et le lac Baikal... 13 jours
  • Russie Novgorod et Pskov, bercea... 9 jours
  • Russie Kamtchatka : aux origines... 16 jours
  • Russie Carélie et Solovki, la ro... 13 jours
  • Russie Yakoutie : terre des extr... 11 jours
  • Russie Transsibérien mythique 19 jours
  • Russie Altaï, les montagnes doré... 13 jours
  • Russie 10 jours

    Baïkal, la magie de l'hiver (A423)

    Quelques points forts :

    • Un circuit qui  met en lumière les cultures locales (russes, bouriates) et une nature impressionnante (d'Irkoutsk à Olkhon sur le Baïkal)
    • Les sites inscrits ou sur la liste indicative de l'UNESCO : le lac Baïkal, le centre historique d'Irkoutsk
    • Des activités variées : traversée en aéroglisseur, motoneige sur le lac gelé, pêche blanche (dans la glace), chiens de traineau
    • Cours de cuisine sibérienne
  • Russie 13 jours

    Irkoutsk et le lac Baikal, perle de Sibérie (A423E)

    Départ garanti > Dimanche 12 Juillet 2020

    Quelques points forts :

    • Un circuit qui  met en lumière les cultures locales (russes, bouriates) et une nature impressionnante (d'Irkoutsk à Oulan Oudé en passant par le Baïkal)
    • Les sites inscrits ou sur la liste indicative de l'UNESCO : le lac Baïkal, le centre historique d'Irkoutsk
    • Découverte du lac Baïkal à Listvianka, Olkhon et Oust-Kargouzine
    • 2 nuits chez l'habitant à Oust-Bargouzine
    • Rencontre avec des Vieux-Croyants
    • Un tronçon le long du lac sur la ligne du transsibérien
  • Russie 9 jours

    Novgorod et Pskov, berceau de la Russie (A426)

    Quelques points forts :

    • Un parcours original dans une région encore peu connue (de Novgorod à Pskov)
    • Les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : églises de l'école d'architecture de Pskov et monuments historiques de Novgorod et ses environs
    • Staraïa Roussa, ville de Dostoïevski
    • Les collines de Pouchkine :  Mikhailovskoe – Trigorskoe et Petrovskoe
    • Visite d'un atelier de restauration de fresques à Novgorod
    • Déjeuner au musée domaine du peuple Seto
    • Visite du Palais de Gatchina, offert par Catherine la Grande au comte Orlov (rarement programmé)
  • Russie 16 jours

    Kamtchatka : aux origines du monde (A325)

    Départ garanti > Lundi 24 Août 2020

    Quelques points forts :

    • Circuit complet pour découvrir les volcans et les ours du Kamtchatka
    • Rencontre avec un volcanologue
    • Rencontre avec un ichtyologue
    • La forêt morte du Tolbatchik
    • Découverte de la culture Evène au village d'Esso
    • Promenade en mer pour voir les colonies d'oiseaux
  • Russie 13 jours

    Carélie et Solovki, la route du Nord (A427)

    Départ garanti > Vendredi 12 Juin 2020

    Quelques points forts :

    • Un voyage complet d'Arkhangelsk à Saint-Pétersbourg en passant par les îles Solovki et la Carélie (lac Onéga et lac Ladoga)
    • Les sites inscrits au patrimoine de l'UNESCO : ensemble culturel et historique des îles Solovki et le "pogost" de Kizhi (enclos paroissial)
    • Les sites inscrits sur la liste indicative de l'UNESCO : pétroglyphes de la mer Blanche et du lac Onéga
    • 3 jours et demi sur les îles Solovki pour une découverte complète
  • Russie 11 jours

    Yakoutie : terre des extrêmes (A441)

    Quelques points forts :

    • Un circuit peu commun de Yakoutsk à Oïmiakon, le village habité le plus froid de la planète
    • Les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO : le parc naturel des colonnes de la Lena
    • Le festival du « Pôle du froid » avec costumes, danses et chants traditionnels
    • La visite d’un camp d’éleveurs de chevaux yakoutes
  • Russie 19 jours

    Transsibérien mythique (A433)

    Départ garanti > Vendredi 12 Juin 2020

    Quelques points forts :

    • Le parcours entier de la ligne historique de Moscou à Vladivostok (avec des étapes clé : Ekaterinburg, Krasnoïarsk, Irkoutsk, Oulan Oudé, Khabarovsk)
    • Les sites inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO ou bien sur la liste indicative comme le lac Baïkal, la vieille ville d'Irkoutsk, les pétroglyphes de Sikachi-Alyan, les Stolby de Krasnoïarsk
    • A Oulan-Oudé, déjeuner chez les Vieux Croyants
    • A Khabarovsk, découverte d’un village nanaï, promenade en bateau sur le fleuve Amour
  • Russie 13 jours

    Altaï, les montagnes dorées (A431)

    Départ garanti > Lundi 22 Juin 2020

    Quelques points forts :

    • Voyage complet de Barnaoul jusqu'à la fontière mongole
    • Les montagnes dorées de l'Altaï, inscrites au patrimoine mondial de l'UNESCO
    • La princesse Ukok, au musée national de la république de l'Altaï
    • Les rencontres avec les populations autochtones : les Koumandines, les Cosaques...
    • Petit concert avec un maître de Kaï-Tchi
    • Navigation sur le lac Teletskoïe
    • Les paysages superbes depuis les forêts de conifères à la steppe de Tchouïa

Le voyage en Russie

La Russie mérite plus d’un voyage, tant le pays le plus vaste au monde peut nous offrir. Plus de sept mille kilomètres séparent Kaliningrad de Vladivostok, points extrêmes d’un territoire de dix-sept millions de km², trente-trois fois la France.

La « mère patrie » offre une grande diversité de paysages, des steppes de l’Altaï aux volcans du Kamchatka, de la taïga aux forêts subtropicales de l’Extrême-Orient... Traverser la Russie, c’est aussi découvrir la diversité ethnique des nombreux peuples autochtones qui ont préservé leurs traditions comme les Evenks, les Saami, les Yupiq et les Nenets…

Si le premier voyage est souvent consacré à Moscou, capitale tentaculaire, et à Saint-Pétersbourg, la ville-musée fondée par Pierre le Grand, il faut sans hésiter choisir ensuite les circuits qui donnent à voir une autre Russie : traverser le pays en Transsibérien, arpenter la Carélie des soixante mille lacs, voler au-dessus de la mer Blanche pour rejoindre les îles Solovki, ou séjourner en Sibérie au bord du Baïkal, ces voyages constituent des expériences uniques de découverte de la nature, du patrimoine et de l’histoire. Ils réservent aussi de belles rencontres dans ce pays multiple, où il ne faut pas se priver de retourner.

La Russie en vidéo

Les plus beaux sites en Russie :

Altaï

Altaï

Magnifique, mystérieux, rare, préservé... les adjectifs ne manquent pas pour parler de l'Altaï, région située au sud de la Sibérie, aux confins de la Mongolie, de la Chine et du Kazakhstan. La grande variété de paysages n'a d'égale que sa beauté : forêts de taïga, vallées verdoyantes, cours d'eau impétueux à l'eau turquoise, steppes arides, paysages alpins dominés par le Mont Belukha qui culmine à 4506m...Le lac Telestkoyé, souvent appelé "petit frère du Baïkal" est l'un des étapes incontournable pour la beauté de ses paysages et la pureté de son eau.

Mais l'Altaï est aussi une terre historique, habitée depuis la nuit des temps. On y a trouvé un hominidé, contemporain de l'homme de Néanderthal, dans la grotte de Denisova. Puis ce fut la terre des Scythes dont la princesse Ukok en est le meilleur exemple. Enfin, plus récemment, le peintre philosophe Nicolaï Roerich y voyait le berceau des peuples et des civilisations.

Ce "Tibet russe" est encore peu visité et très prisé par les russes eux-mêmes qui le considèrent comme l'endroit le plus pur du pays.

On peut s'y rendre depuis Barnaul en empruntant la route mythique, Tchouisky tract, qui mène jusqu'en Mongolie.

 

Arkhangelsk

Arkhangelsk

Située à 990 km de Moscou et à 25 km de la mer Blanche, Arkhangelsk fut fondée sous Ivan le Terrible mais c'est sous Pierre le Grand qu'elle prendra son essor et deviendra la capitale de la construction navale et la première place à commercer avec l'Europe avant la fondation de Saint-Pétersbourg. On y découvre le marché, la rue Tchoumbaroya-Loutchinskovo, et ses maisons traditionnelles en bois, l'obélisque du nord, le monument à Pierre le Grand, le monument à Lomonossov. Quelques musées méritent qu'on s'y arrête comme le musée naval avec ses cartes et maquettes, le musée d'études régionales pour découvrir l'histoire de la région ou le musée des Beaux-Arts où est exposée la scultpure traditionnelle sur os.

Baïkal (lac)

Baïkal (lac)

S'il n'est pas le plus grand, le Baïkal est quand même le lac des superlatifs : lac le plus profond du monde (1637m), le plus vieux (25 millions d’années), le plus riche en espèces endémiques et l’une des eaux les plus pures. Il est inscrit au Patrimoine de l’Humanité comme «l’exemple le plus exceptionnel d’écosystème d’eau douce».

On le découvre depuis l'embouchure de l'Angara vers Listvianka ou bien depuis l'île d'Olkhon. Chaque saison est différente et envoutante. En hiver, l'impresionnante masse gelée permet d'y circuler en voiture, en aéroglisseur, à pied alors que les bateaux sont pris dans la glace. Les activités sont variées : traîneau à chien, motoneige, patin, pêche blanche...

En été, de longues balades donnent accès à différents points de vue. La traversée en bateau permet parfois d'apercevoir le nerpa, un phoque d'eau douce.

Barnaul

Barnaul

L'île d'Olkhon est considérée comme le coeur du lac Baïkal. Au nord, le cap Khoboy offre une vue spectaculaire à 360 degrés sur les alentours. Capitale de l’île d’Olkhon, Khoujir, est une bourgade aux maisons de bois et rues en terre. Le rocher Bourkhan, la "Demeure du Dieu du lac", est l'un des neuf lieux sacrés d'Asie, respecté par les chamanistes et les bouddhistes.

Oulan Oudé

Oulan Oudé

Oulan Oudé, capitale de la Bouriatie, a été fondée en 1666 comme avant-poste militaire par des cosaques russes, Elle est devenue au XVIIe siècle, un centre commercial important sur la route du thé vers la Chine. La construction du Transsibérien contribua au développement économique de la région. La ville se targue d'avoir la plus grande statue de Lénine au Monde (7.7m), c'est le symbole de la ville. Depuis Oulan Oudé, on peut se rendre au datsan d’Ivolguinsk, le Centre du Bouddhisme de la Sibérie. Construit en 1947 dans un endroit pittoresque, c’est la résidence du lama Bandido-Khambo.

C'est aussi l'occasion de rencontrer des Vieux-Croyants.  Au XVIIe siècle, le patriarche Nikon, soutenu par le tsar Alexis Romanov, introduisit des réformes dans la religion orthodoxe afin de rapprocher la liturgie russe des usages grecs. Ces réformes aboutirent à un schisme (Raskol). Un groupe de croyants refusa ces réformes et fut même persécuté. Beaucoup émigrèrent. Aujourd’hui les descendants de ces vieux-croyants perpétuent encore les traditions.

 

Pereslavl - Zalesski

Pereslavl - Zalesski

Située sur  les rives du lac Plescheïevo. Pereslavl-Zalesski était très appréciée par les tsars et leur cour qui venaient profiter des plaisirs de la chasse et de la pêche. Elle fut même distinguée par Pierre le grand qui y fit construire ses bateaux de guerre. Elle est également la ville natale du héros national : Alexandre Nevski, célèbre pour ses victoires militaires. Son kremlin a résisté au temps ainsi que cinq monastères comme celui de Goritski qu’il est possible de visiter pour apprécier la vue sur les isbas environnantes et le lac.

Plioss

Plioss

Située dans la région d'Ivanovo. Plioss est une toute petite ville installée sur les collines qui dominent la Volga. Elle offre une nature paisible, généreuse, offrant de superbes points de vue sur la Volga, source d’inspiration de nombreux romans, tableaux ou chansons telles que les bateliers de la Volga.
Il est possible de visiter le musée Isaac Lévitan, peintre de paysages dont les tableaux mettent en valeur  la lumière et le charme des paysages de la région. Une partie de son œuvre est exposée à la galerie Tretiakov à Moscou.

Pskov

Pskov

Située à la confluence de deux rivières : la Pskova et la Velikaïa, la ville a conservé son kremlin, puissante forteresse, et sa cathédrale dont les coupoles argentées se voient à 30-40 km de la ville.
La visite du Musée National d’histoire, d’architecture et d'art réunie de nombreuses icônes provenant des églises de la région détruites par les bolcheviques, cela permet au visiteur de découvrir «l’école de Pskov», un style particulier de peinture qui connut son apogée au XVe siècle.

Rostov

Rostov

Fondée sur les rives du lac Néro, Rostov est la plus ancienne ville de l’Anneau d’Or et fut toujours en concurrence avec Souzdal. Le kremlin de Rostov passe pour être le plus beau car il a conservé ses murailles blanches, ses onze tours et ses vingt-cinq coupoles. Les cloches sont une vieille tradition dans l’Anneau d’Or et en particulier à Rostov. Moyen de communication au Moyen-Age, elles sont petit à petit tombées dans l’oubli pour être à nouveau utilisées après la Pererstroika. On visite le musée des émaux puis balade en ville, découverte du Kremlin et du monastère Saint Jacob qui abrite les reliques du saint et qui est à nouveau en activité depuis 1991.

Saint-Pétersbourg

Saint-Pétersbourg

En fondant Saint Pétersbourg en 1703, Pierre le Grand avait une triple volonté : disposer d'un port efficace face aux suédois, établir une liaison directe avec l'Europe pour favoriser les échanges et construire une capitale rivale de Moscou, une ville de tsar construite en pierre quand Moscou était encore une ville de bois.

Elégante, envoutante, impériale…la Venise du nord ne manque pas d‘attrait. Une visite à l'Ermitage, l’un des plus riches musées du monde,  s'impose. Le musée Russe permet de découvrir l’art russe depuis le Xe siècle jusqu’à nos jours. La forteresse Pierre et Paul est l'un des symboles de la ville. La visite d'un des palais (Youssoupov ou Menchikov) nous parle de la vie de cette ancienne capitale... Et tous les palais environnant, le célèbre palais bleu turquoise de Catherine la Grande (Tsarskoye Celo), le palais jaune de Paul (Pavlovsk) ou encore Peterhoff, le palais de Pierre et ses fontaines méritent qu’on s’y attarde... Cette ville a tant à offrir.

Situé dans le territoire du Primorié en extrême orient, Vladivostok est avec Khabarovsk l’un des villes les plus importantes d’Extrême-Orient. C’est aussi le terminus de la ligne du Transsibérien dont la gare est identique à celle de Moscou. Chaque jour, on tire le canon en l’honneur des fondateurs, premiers soldats et matelots qui y débarquèrent. Après avoir été longtemps fermée aux étrangers, Vladivostok est devenue aujourd’hui l’un des plus grands ports de l’Océan Pacifique. On y voit des navires marchands, des bateaux scientifiques mais aussi des bateaux de guerre faisant escale dans la Baie Zolotoy Rog ou Corne d’Or.  La ville est construite sur plusieurs collines.  Son histoire est riche et variée. On visite la place Bortsov Revoloutsi, la maison Blanche, l’église de Saint Nicolas, l’arc de Triomphe édifié en 1902 par le tsar Nicolas II et nous visitons le sous-marin C-56, l’excursion à la forteresse de Vladivostok.

Yaroslavl

Yaroslavl

Yaroslavl est l'une des plus anciennes villes fondées sur les rives de la Volga. Etape importante dans la découverte de l'Anneau d'Or, la vieille ville coiffée de nombreux bulbes colorés est inscrite sur la liste du Patrimoine Mondial de l'UNESCO.

Grand centre marchand, Yaroslavl était réputée pour sa production de peaux, d’argenterie et de faïence. La ville fut reconstruite en pierre sous Catherine la Grande.   On y visite le quartier du possad (quartier des artisans et des marchands) au bord de la Volga, le monastère de la Transfiguration du Sauveur - fondé au XIVe siècle- centre culturel et spirituel de la ville, l'église du prophète Elie ou le théâtre Volkov, premier théâtre de Russie.